#901 12-09-2012 08:02:24

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Une autre série de statistiques. Elle concerne plus particulièrement Iliad et mesure l’évolution trimestrielle de Free et d’Alice depuis son rachat par Iliad au mois d’août 2008.
A quand la disparation naturelle d’Alice ? A ce rythme, encore 12 à 15 mois….

Lors du rachat d’Alice par Free, Alice comptait 850 000 clients (selon les chiffres d’Iliad) et Free 3,275 000 clients pour un total de 4,125 000. En 46 mois, le total a augmenté de + 1,022 000, soit une augmentation de 24,8 % de la base client.
Dans le détail : pour Free, c’est une augmentation de + 1,610 000, soit +49,1% et pour Alice une diminution de 588 000, soit une baisse de 69,2% de la base client.   

A comparer (pour l'exercice de l'art...) pour la période de fin troisième trimestre 2008 à fin du deuxième trimestre 2012 et  nonobstant les différents événements de la période avec
Orange qui est passé  de 8,080 000 clients à 9,749 000, soit une augmentation de 1,669 000 clients (+20,7%).
SFR est passé de 3,730 000 à 5,016 000, soit une augmentation de 1,286 000 clients (+34,5%).
Bouygues est passé de 11 000 (au T4 2008) à 1,399 000, soit une augmentation de 1,388 000 clients (+12 618%).

http://img.imagesia.com/fichiers/1x/capture-d-ecran-2012-09-02-a-15-49-11_imagesia-com_1x23_large.gif


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#902 13-09-2012 07:54:07

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 18

L'Autorité de la Concurrence vient de publier le  rapport "complet"  sur la (re)notification du rachat de TPS par Canal+, à cause de son non-respect des engagements pris par ce dernier. Les chiffres sont scandaleusement tronqués. Néanmoins, il reste des petites choses intéressantes et notamment sur les liens entre Canal+ et Orange au sujet de l’accord conclu entre les deux groupes au printemps dernier. 

Pour rappel, l'un des  objectifs de l'Autorité est de : " favoriser la diversité des acteurs du secteur de la télévision payante, afin que puisse émerger une offre certes moins riche que celle de GCP (Groupe Canal Plus) mais également moins onéreuse"

Selon le rapport, il s’avère que Canal+ a acquis un de regard sur les choix stratégiques d’OCS. De plus, Canal+ peut se voir confier l’achat de programme à la place d’OCS. Circonstance aggravante pour l’Autorité qui constate que : "Orange s’interroge actuellement quant à opportunité de recentrer son activité sur les séries", laissant la diffusion de films au seul Canal+.
Pour l’Autorité : " Il découle de l’ensemble de ces éléments qu’Orange n’est plus susceptible d’exercer, à l’avenir, une concurrence potentielle significative sur GCP.(…) En tout état de cause, quelle que soient ses acquisitions à l’avenir, le plafonnement des dépenses d’OCS dans le cadre de son partenariat avec GCP l’empêchera de constituer une alternative crédible à GCP.

A noter (Les Echos 08/02) que la Commission Européenne n’avait rien trouvé à redire sur l’accord en Canal+ et Orange.
La question reste posée : quel avenir pour OCS ?

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 10:22:25)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#903 14-09-2012 07:57:58

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Ah oui...Quand même !! (N°6)

Alors qu’Apple sort l’iPhone 5 et que toutes les marques présentent de nouveaux Smartphones en prévision des ventes de Noel, sur le marché des téléphones mobiles, Samsung détient 21,6% de parts de marché contre 6,9% pour Apple, qui reste derrière Nokia (19,9%), selon une étude du cabinet Gartner publiée le 11 août.

Détrôné par Samsung au premier trimestre Nokia a vu ses ventes chuter de 15% au deuxième trimestre, avec une part de marché de 19,9% (contre 22,8% un an plus tôt).
Concernant les seuls Smartphones, Samsung a raflé 32,6 % du marché au deuxième trimestre, avec 50,2 millions d'appareils vendus selon le cabinet IDC. Apple n'a atteint que 16,9 % de parts de marché avec 26 millions d'iPhone vendus.

Les ventes de téléphones portables ont baissé de 2% au deuxième trimestre par rapport à la même période l'an dernier pour s'établir à 419 millions d'unités, selon Gartner. C’est le deuxième trimestre consécutif de baisse. 
Sur le terrain des systèmes d'exploitation, Android règne quasiment sans partage. Le système de Google a réalisé 64,1% des ventes. Apple, numéro 2, reste bien loin derrière avec 18,8% de parts de marché.

Voici le tableau récapitulatif. Dommage que la rubrique "others" ne soit pas détaillée...

http://img.imagesia.com/fichiers/1o/capture-d-ecran-2012-08-15-a-16-34-57_imagesia-com_1o1b_large.gif

Source : La Tribune (14/08).

Dernière modification par Hammett (14-09-2012 08:01:14)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#904 17-09-2012 07:50:41

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

A l’occasion du lancement de ses offres prépayés, Bouygues Telecom a annoncé que B&You son offre sans engagement avait atteint la barre de 570 000 clients.
Par rapport au nombre de clients au 30 juin, cela représente 6,4%.
Lors de la présentation des résultats le 28 août, Bouygues annonçait 452 000 clients sous cette marque (hausse de 199 000 clients par rapport au premier trimestre), la progression serait donc de 118 000 en quelques jours. Enorme non ?
Toujours est-il que cela est aussi un élément qui pèse sur les relatifs mauvais résultats financiers de Bouygues Telecom (pas de forfait, pas de chocolat). 

Cela commence à prendre de fortes proportions. En comparaison, chez Orange, Sosh avec 367 000 (hausse de 157 000 clients par rapport au premier trimestre) représente 1,4% du nombre total des clients. Chez SFR, Red avec 300 000 (hausse de 100 000 clients par rapport au premier trimestre) représente également 1,4% du nombre total des clients.

Certains experts (Le Monde, 12/09) estiment que le segment des offres Sim Only pourrait bouger plus rapidement que prévu : "Début 2012, on pensait que ce nouveau segment plafonnerait à 15 % du marché. Mais vu le succès des offres low-cost (B & You a recruté 570 000 clients), le curseur pourrait vite atteindre 25 % à 30 %".

En rajoutant les clients chez Free Mobile, le total atteint 4,837 000 clients. Il faudrait y adjoindre les offres classiques des opérateurs avec qui sont proposées « Sim Only » pour avoir une idée plus précise, mais pour le moment, cela représente 7,2% du nombre total de clients au 30 juin. 

Une question se pose : le Sim Only n’est-il qu’un marché d'attente ?
Ou le  client est en attente d’une subvention de la part d’un opérateur pour s’offrir le dernier Smartphone.
Au vu du nombre de clients et du prix des forfaits, mais aussi des possibilités de crédit proposées, la réponse à la question serait plutôt qu’un à un sas, la tendance serait plutôt à un développement d’un nouveau mode de consommation.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#905 18-09-2012 07:43:33

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Alors qu’il y a quelques semaines, la Commission Européenne (Nouvel Obs, 14/08) semblait encline à approfondir les conditions de  la vente (Les Echos, 16/01) de la filiale autrichienne d’Orange à un groupe de Hong-Kong, Hutchinson, finalement l’acheteur a annoncé (Reuters, 23/08)  avoir conclu un accord de principe avec la Commission en proposant d'ouvrir son réseau à des tiers afin de permettre l'entrée sur le marché de nouveaux acteurs s'il parvient à racheter Orange Autriche.

Toutefois, selon Challenges (13/09), cela ne devrait pas empêcher la Commission Européenne d’émettre des griefs. 

Orange devrait donc recevoir près de 70 millions d’euros. Orange n’est qu’à hauteur de 35% de sa filiale, le  reste étant détenu par Mid Europa Partners. 
Orange Austria à fin 2010 détenait une part de marché de 18%. Le numéro un est Telekom Austria avec 42%, suivi de T-Mobile (Deutsche Telekom) avec 31%, Hutchinson étant le quatrième avec 9% de pdm.

D’autres pays sont concernés par la consolidation du secteur des opérateurs mobiles : Espagne, Allemagne, et Italie.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#906 19-09-2012 07:50:39

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°19

La Poste Mobile
Cela bouge avec La Poste. Le Mvno n’a recruté que 4000 clients depuis les 6 derniers mois et compte maintenant 554 000 clients. Le Mvno vise 2 à 2,5 millions à fin 2015.
Est-ce vraiment raisonnable ? Le Mvno doit toujours lancer une offre ADSL sur le réseau de SFR. Pour début 2013 ?
Source : ZdNet

SFR
La future offre révolutionnaire de SFR sera dévoilée le 24 septembre. En attendant c’est Zdnet qui en dit un peu plus : "...Cette offensive sera détaillée le 24 septembre prochain lors d'une conférence de presse. L'invitation donne quelques indices. On parle ainsi de 'dual carrier' qui fait référence à la 3G+ à 42 Mb/s actuellement en cours de déploiement en attendant la 4G, mais aussi de mystérieux "Services Carré Gold" qui doit faire référence aux services innovants évoqués.
On y voit également une référence à une offre à 29,99 euros par mois qui pourrait évoquer un forfait haut débit + mobile illimité facturée à ce prix.


Une bonne surprise ? Le suspense est à son comble...


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#907 20-09-2012 07:44:26

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Le cloud gaming arrive chez Orange via sa new tv et va proposer deux formules : un Pass découverte à 5€ et un Pass premium à 10€/mois. Les jeux pourront être loués à la journée ou à la semaine.
Ces services devraient être en proposés pour les décodeurs les plus récents et bien être complétement à l’aise avec la prochaine  génération de décodeur et Livebox dont la sortie est prévue vers la fin de l’année. D’ailleurs, en complément, la boutique en ligne d'Orange propose désormais une manette de jeu "compatible avec le décodeur TV d'Orange".
 
Pour rappel, ce service est déjà présent sur la box « Evolution » de SFR (en partenariat avec G-Cluster) et « Sensation » de Bouygues (en partenariat avec Playcast). Free ayant préféré la méthode du  téléchargement sur sa box « Révolution ».
Le développement de ce service permet aux éditeurs de limiter le piratage et aux opérateurs d’être un peu plus présents sur les loisirs numériques du foyer et d’augmenter l’ARPU (revenu par abonné).

Reste à savoir si cela va répondre à un besoin. A priori, il n'y a pas de raisons. Pour Orange, cela vient après des offres sur la musique avec Deezer, de l'image avec Dailymotion et de la lecture avec Read'n Go.

Dernière modification par Hammett (20-09-2012 07:51:10)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#908 21-09-2012 07:54:20

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 19

Alors que dans le cadre de son conflit avec Canal+ sur le rachat de TPS, L’autorité de la Concurrence souhaite un autre actionnaire pour remplacer Canal+ dans Orange Cinéma Séries, deux nouvelles pour le bouquet.
D’abord, il va changer de nom. Il va devenir OCS et ainsi il sera plus « vendable » car il ne sera plus directement associé au nom d’Orange. D’autre part selon la presse spécialisée, le bouquet aurait atteint 700 000 clients dont 300 000 via CanalSat. Sa distribution via ce canal lui fait manifestement du bien.
Malheureusement, lors de sa présentation des résultats trimestriels, Orange n’a pas donné de chiffres sur la chaine.   

Pour rappel, l’objectif pour Orange (Figaro, 09/04).est d’atteindre est " le petit équilibre d'ici à trois ans et table, à terme, sur 2,5 millions d'abonnés". La stratégie va être "d'acheter les programmes différemment. Sans abandonner le cinéma français et européen, nous allons nous concentrer davantage sur les séries pour lesquelles nous avons un réel savoir-faire. De même, il nous semble important de segmenter différemment notre offre en
la rendant plus féminine notamment
"

De son coté, Le Point (06/09)  annonce que BeIn Sport aurait atteint 600 000 abonnés. De plus : "Selon nos informations, les FAI ne constatent pas de désabonnement significatif du côté de Canal +, ce qui suppose que les foyers - du moins ceux qui le peuvent - cumulent les deux abonnements."
La question se pose : à quelle sera date sera atteint le million d’abonnés ?

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 10:22:57)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#909 24-09-2012 07:48:29

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

La baisse du dividende se confirme chez France Télécom. C’est ce que relève un article du quotidien Les Echos (19/09). C’est en tout cas, le message délivré à des analystes financiers par la direction de France Télécom.

On y va tout droit
France Telecom devrait faire une annonce le 25 octobre lors de la présentation des résultats du troisième trimestre.   
Officiellement, il s’agit de soulager la dette (c’est pas faux non plus), mais c’est aussi pour répondre à la détérioration (relative) des marges liée à l’arrivée de Free Mobile et à la crise européenne. Les actionnaires vont perdre dans un premier temps, ce qu’ils vont gagner dans un second temps avec une réduction de la dette.

Un perdant : l’Etat et les finances publiques   
Par contre cela ferait un gros perdant : l’Etat ! Le quotidien souligne : «La baisse de la rémunération des actionnaires pose un problème à Bercy. D'autant que le dividende de France Telecom est pratiquement la seule source de revenus du Fonds stratégique d'investissement. L'Etat a reçu environ un milliard d'euros de la part de France Telecom en 2011. Il pourrait toucher cette année 700 millions d'euros puis, en 2013, 570 millions.».
La vie des actionnaires est parfois rude…

Confirmation logique
C’est conforme à ce qu’avait déclaré Stéphane Richard à BFM au mois de juin : " pour 2012, il est clair qu'on va baisser le niveau du dividende pour tenir compte tout simplement de l'évolution de nos résultats et notamment de notre marge …(qu'il ne voulait) aucun prix sacrifier les investissements et le financement du contrat social, qui est très important pour nous, sur l'autel du dividende".
Plusieurs voix s’étaient élevés pour demander une baisse du dividende afin de compenser la baisse du chiffre d’affaire avec l’arrivée de Free, afin de garder le même niveau d’investissements. 

Reste que cela ne sera significatif que si cette politique est appliquée sur plusieurs années.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#910 25-09-2012 07:44:13

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 20

Alors que Canal+ s’est vu autorisé le Le Monde (19/08) rachat de Direct8 et Direct Star par le CSA, l’autre sujet majeur est toujours sa guérilla juridique contre l’Autorité de la Concurrence à propos  de la fusion TPS/Canal+. Le feuilleton risque d’être encore un peu long.

Engrenages
Afin d’établir de la concurrence sur la télévision payante suite à la fusion TPS/Canal+ et à ses suites, L’Autorité de la Concurrence a infligé le 23 juillet dernier une dizaine d'injonctions  au groupe Canal+.
Celui-ci est obligé de céder sa participation dans le bouquet Orange Cinéma Séries (Orange), à changer sa politique d'achat de droits cinématographiques et à avoir des règles claires pour la distribution des chaînes indépendantes. 
Canal+ les refuse et avait déposé un référé auprès du Conseil d’Etat afin d’obtenir une suspension de ses injonctions. Le Conseil d’Etat vient de refuser la demande de Canal+, arguant que cette demande n’avait pas un caractère d’urgence comme il convient pour une procédure en référé. 
Une première manche est perdue.

Damage
Reste que Canal+ a déposé deux recours au fond en Conseil d'Etat contre les décisions de septembre 2011 et de juillet 2012. Elle a aussi posé une question prioritaire de constitutionnalité, que le Conseil constitutionnel doit bientôt trancher.
Ces recours seront examinés par la Conseil d’Etat. Pour rappel, c’est cette juridiction qui doit être saisie pour des affaires ou sont concernés des autorités administratives et par le Conseil Constitutionnel pour annuler simplement la procédure par incapacité juridique de l’Autorité de la Concurrence à se saisir du dossier…

Homeland
Parallèlement, Bertrand Meheut annonce au quotidien Les Echos (20/09) que l’arrivée de BeIn Sport a des conséquences pour Canal+ : «La communication de BeIn Sport amène une confusion dans la compréhension par le public de nos offres. Nous avons vu nos ventes fléchir sur août et septembre. Nous l'expliquons également par l'inquiétude des ménages sur la situation économique. Cela veut dire que notre croissance sera un peu plus faible que ce que nous imaginions»

Sources : L’Express (14/09), Bfmtv (19/09)

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 10:23:16)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#911 26-09-2012 07:41:17

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

SFR vient de mettre un coup de neuf sur ses offres Carré, Red et ADSL (Zdnet, 24/09).

SFR à la relance ?
A noter que les offres moyen/haut de gamme intègrent une deuxième carte sim (pour une clé 3G et/ou une tablette), ce qi permet de mutualiser son volume data. D’autre part le « Dual Carrier» ou H+ chez Orange est intégré sans surcoût dans ces mêmes offres. Deux bonnes choses.

Globalement, c’est plus un « nettoyage » qu’autre chose. Pas évident que SFR se relance avec ces nouvelles offres. Reste plus qu’à attendre la prochaine sortie de l’offre « révolutionnaire » pour juger de la cohérence du catalogue.   

Il faut se rappeler, que sur le segment des forfaits,  c’est SFR qui souffre le moins. Ce qui peut expliquer l’attitude de SFR qui ne baisse pas (ou très peu) sa gamme de prix. Par contre, sur l’ADSL c’est anémique depuis plusieurs trimestres, ce toilettage suffira-t-il à relancer la marque ?

Comparaisons
A noter que les offres Carré de SFR comptent six millions d'abonnés. Au mois de mai lors de sa refonte de son offre Origami, Orange annonçait (Zdnet, 30/05) 4,5 millions de clients sur son cœur de gamme.   
L’offre sans engagement Red compte 460 000 clients (soit 1,7% de sa clientèle au 30 juin), soit une augmentation de 160 000 depuis fin juin. Ce gain est constitué par 80% de clients SFR.
Il y a quelques jours Bouygues avait annoncé que B&You avait atteint la barre de 570 000 clients (soit 6,4% de sa clientèle), alors que ce chiffre était de 452 000 au 30 juin. Orange de son coté annonçait 367 000 clients (soit 1,4% de sa clientèle) au 30 juin et n’a pas donné de chiffres depuis.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#912 26-09-2012 16:03:44

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 21

Alors que dans le cadre de son conflit avec Canal+ sur le rachat de TPS, L’autorité de la Concurrence souhaite un autre actionnaire pour remplacer Canal+ dans Orange Cinéma Séries,il s'avère qu'Orange (via son Directeur des contenus) souhaite continuer avec Canal+.

C'est ce que rapporte le quotidien Les Echos de ce jour : "J'ai dit à Rodolphe Belmer (le directeur général de Canal+) : on a mis dix-huit mois à faire cet accord, donc on souhaiterait que vous restiez(...)L'accord imaginé avec Canal+ est sur la bonne voie (...)Nous avons doublé le nombre d'abonnés".
Le bouquet en totaliserait 800.000.

Voilà qui va mettre un peu de baume au coeur de la chaine cryptée.
Pour rappel, l'un des  objectifs de l'Autorité est de : " favoriser la diversité des acteurs du secteur de la télévision payante, afin que puisse émerger une offre certes moins riche que celle de GCP (Groupe Canal Plus) mais également moins onéreuse"

Comme le souligne le quotidien : "Canal+ peut effectivement rester actionnaire d'OCS, mais l'Autorité de la concurrence le forcerait à perdre tout pouvoir sur le bouquet. Il devrait renoncer à deux de ses quatre administrateurs au conseil d'OCS, à la baisse du budget d'achat de programmes d'OCS qu'il avait imposée dans la transaction, ainsi qu'à toute communication d'informations stratégiques. On imagine mal, dans ces conditions, Canal+ accepter de rester actionnaire."

Le dossier est devant le Conseil d'Etat qui tranchera courant octobre.

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 10:23:41)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#913 27-09-2012 07:48:58

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Alors que le phénomène est balbutiant en France, la lecture de la presse sous un format numérique semble s’installer dans le monde anglo-saxon. Cela permet que les revenus des abonnements soient supérieurs à eux de la publicité.

C’est Le Figaro (08/08) qui donne l’info : "Le New York Times compte 509.000 abonnés numériques, contre 454.000  à fin mars. Dans deux ans, ils pourraient dépasser les abonnés des éditions papier, aujourd'hui au nombre de 780.000. Ce cap vient d'être franchi par le Financial Times. Le quotidien économique revendique plus de  300.000 abonnés numériques (+ 31 %) au premier semestre,  sur près de 600.000 abonnés  au total."

A quand le même phénomène en France ? Selon les chiffres d’avril 2012 publié par Electron Libre, cela représente 3,6% des ventes avec 42 000 abonnements. Le plus en avance est le quotidien Le Monde avec un peu plus de 25 000 abonnements, ce qui représente 8,7% des ventes.
Il y a encore un peu de chemin. Mais la voie est tracée.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#914 28-09-2012 07:42:55

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Stéphane Richard, le pédégé d’Orange a fait le point sur Bfmtv  l’occasion de la sortie de l’iPhone 5. Orange aurait vendu 50 000 iPhone en 3 jours : "Nous avons vendu 50 000 iPhone, c’est un beau chiffre, qui est supérieur aux ventes enregistrées lors du lancement de l’iPhone 4S".
A noter qu’Apple a annoncé avoir écoulé 5 millions d’iPhone en 3 jours….

La moitié des ventes a été effectuée auprès des clients Orange, et environ 20 % par des clients Sosh. Stéphane Richard compte sur une montée en puissance des Smartphones. Ils représentent 50% du parc actuel et pourrait atteindre 85% d’ici 3 à 4 ans. Ce qui est générateur de forfaits avec subvention et donc en adéquation avec les offres de l’opérateur.

Est-ce bien sur ? Une question se pose : le Sim Only n’est-il qu’un marché d'attente du prochain Smartphone ? Ou un nouveau moyen de consommer le téléphone portable ?


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#915 01-10-2012 07:41:26

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

C’est une première historique qui peut marquer un tournant sur la gestion du peering ou la gestion du trafic internet international. Le trafic internet est en train de passer d’une économie de troc à une économie marchande.
C’est la conclusion que vient de donner l’Autorité de la Concurrence en donnant raison à France Télécom sur un conflit en Orange et Cogent.

L’historique
Ce dernier accusait Orange de "favoriser" son opérateur de transit Open transit alors que Cogent n’a jamais payé Orange pour faire transiter son trafic. Orange estimait que le transitaire devait payer pour accéder à son réseau, estimant qu’il était le seul à financer un réseau qui profitant  à dautres.

Le contrat conclu en 2005 entre France Télécom et Cogent prévoyait une limite à la gratuité de l’interconnexion sous la forme d'un ratio entre trafic entrant et trafic sortant - soit un trafic entrant égal au maximum à 2,5 fois le trafic sortant. Entre 2005 et 2011 FT a payé, alors que le trafic envoyé aux abonnés Orange pouvait être jusqu'à 13 fois supérieur à celui entrant. Faut dire que Megaupload passait par Cogent
L’asymétrie des échanges entre les deux opérateurs autorisait donc France Télécom à exiger d’être rémunéré "pour l'ouverture de capacités techniques supplémentaires d'accès aux abonnés d'Orange."

transparence
Pour autant, cette décision est assortie d’une obligation de transparence de la part de France Télécom. Car l’opérateur, outre Orange, est également propriétaire de la société de transit Open Transit.
L’autorité de la concurrence constate "L’absence d'une facturation interne formalisée entre Orange et Open transit pour l'accès aux abonnés d'Orange", et évoque ainsi "l'opacité des relations entre Orange et Open Transit."

Quelle régulation ?
L’ARCEP et le l’Autorité de la Concurrence se penchent sur la question ou il est également et beaucoup question de Neutralité du Net. Sauf que celle-ci ne peut plus être tout à fait la même que celle en place depuis le début des interconnections. L’essor de la vidéo en ligne et des services va certainement obliger aussi à avoir plus de transparence financière sur l’activité de peering.
Reste à savoir si on se dirige vers la mise en place d’une terminaison data IP comme il existe une terminaison d’appels ? 

Sources: Autorité de la Concurrence, Les Echos, l’ARCEP, Zdnet, Avis de l’Autorité


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#916 02-10-2012 08:19:03

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Depuis la réunion mi-juillet entre les opérateurs et le gouvernement sur les mesures à mettre en place pour éviter les licenciements dans le secteur et relocaliser des emplois, les suites se font attendre.
Il était question d’un "train de mesures" afin "d'éviter la casse sociale et de relancer les investissements, de réconcilier l'intérêt des consommateurs et celui des salariés".

Lors un entretien publié par Le Parisien (24/07), Fleur Pellerin revenait sur la question de faire payer ou non les appels aux services clients des opérateurs télécoms : "Il n'est pas question de revenir sur la gratuité de l'assistance téléphonique, ni sur celle du temps d'attente" et qu' "une remise à plat de la loi Châtel n'est pas à l'ordre du jour". Par contre, la piste de services d'assistance téléphonique « premium » payants reste étudiée : "moyennant un effort financier minime, on peut créer de l'emploi".

Depuis, plus de nouvelles...

Chez SFR, cela se précise. Une organisation syndicale évoque la possibilité de 2000 suppressions d’emplois, alors qu’un millier était prévu initialement. Fleur Pellerin (Ministre de l’économie numérique) a déclaré la semaine dernière qu’elle serait attentive au volet de l’emploi au sein de l’opérateur.

Stéphane Roussel, le pédégé de SFR déclarant que le PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) "a plus à voir avec la réorganisation, axée sur l’expérience client “multicanal”, qu’avec une quelconque difficulté économique". Bouygues Télécom de son coté devrait supprimer près de 600 emplois.

Dans le Journal du Dimanche (30/09), une organisation patronale évoquait la possibilité de 6 à 7000 emplois qui pourraient disparaitre d’ici à l’an prochain.

SFR et Bouygues devraient faire des annonces plus précises d’ici à la fin de l’année. Nul doute que le dossier sera de nouveau à la "une" d'ici là...

Dernière modification par Hammett (02-10-2012 08:43:35)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#917 03-10-2012 07:49:08

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Ah oui...Quand même !! (N°7)
Lors de la présentation de l’iPhone5, Apple a présenté quelques chiffres et statistiques sur son activité. Bien sur, ce n’est pas une présentation comparative avec la concurrence, mais cela donne une idée de la signification d’une marque  mondiale et du modèle intégré de vente d’appareils et de contenus. Mais c'est aussi et surtout la réusssite pour des produits bien foutus et simples à utiliser...Samsung de son coté ne donne pas de chiffres sur ses smartphones et tablettes.   
C’est La Tribune (13/09) qui relate :

15 milliards de contenus médias téléchargés sur iTunes à ce jour,
435 millions de comptes iTunes (avec les coordonnées bancaires des utilisateurs),
400 millions d'appareils sous iOS (iPhone, iPod Touch, iPad) vendus en cumulé à fin juin, contre 500 millions activés sous Android,
200 millions d'utilisateurs d'iCloud, le service de stockage en ligne de contenus,
350 millions de baladeurs iPod, tous modèles confondus, écoulés depuis 2001,

84 millions d'iPad vendus à ce jour dont 17 millions entre avril et juin,
83 millions de visiteurs ont fréquenté un magasin Apple au cours du trimestre à fin juin,
26 millions de chansons en catalogue dans le magasin en ligne iTunes,
7 millions d'utilisateurs de mac ont acheté la mise à jour Mountain Lion depuis fin juillet,

700.000 le nombre d'applications disponibles sur le magasin en ligne App Store,
250.000 applications développées spécifiquement pour l'iPad,
380 magasins physiques Apple Store dans le monde dans 12 pays (la Suède sera le 13e vendredi),
100 applications, le nombre moyen de mini-programmes par utilisateur,

94% des 500 premières entreprises américaines (Fortune 500) testent ou déploient l'iPad,
91% du trafic Internet des tablettes provient des iPad,
90% des applications de l'App Store sont téléchargées chaque mois,
68% de part de marché du segment des tablettes pour l'iPad.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#918 04-10-2012 08:03:56

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Un autre dossier est entre les mains du gouvernement, celui du «rapprochement» entre l’ARCEP (régulateur des télécoms) et le CSA (régulateur de l’audiovisuel). L’heure est au phosphorage.
Un article de La Tribune (02/10) donnait quelques indications sur la position des principaux FAI. L’article souligne que le CSA n’aurait pas arrêté sa position, alors que de son coté l’ARCEP (en bon soldat, afin de préserver l'avenir ? ) a quasiment achevé sa réflexion…
Selon le calendrier fixé par le gouvernement, un rapport devrait être remis fin novembre.

Cadre de la mission
Fin août, Jean Marc Ayrault, le Premier ministre a demandé à trois de ses ministres : Arnaud Montebourg (Redressement productif), Aurélie Filippetti (Culture) et Fleur Pellerin(chargée de l'Economie numérique) de lui faire des propositions de rapprochement entre le CSA (régulation de l’audiovisuel) et l'Arcep (régulation des télécoms).
Selon Matignon, le "rapprochement" se justifie à l'heure où l'on observe une "convergence" croissante entre les contenus diffusés par l'Internet et ceux de la radio et de la télévision avec en corollaire des obligations pour les acteurs nationaux et rien pour les acteurs extra nationaux.
Des critiques ont été formulées envers l’ARCEP pour sa non prise en compte du volet social lors de l’attribution de la quatrième licence de téléphonie mobile et sa "légèreté" sur la viabilité du réseau du 4ième opérateur.

Qu’en pensent les FAI ?
Selon cet article, France Télécom et Free sont contre cette fusion, tandis que Bouygues et Vivendi/SFR y sont favorables. Le CSA s’interroge encore.
Pour Bouygues, ce serait logique du fait de la convergence des technologies et cela pourrait permettre plus de transparence sur le fonctionnement des autorités.
Vivendi/SFR souhaite un régulateur mou qui lache la bride. A l’image de sa contestation juridique de l’Autorité de la Concurrence.
Free (pas ingrat) est plutôt contre, estimant que l’ARCEP fait du bon travail. C’est vrai que le régulateur a été plutôt clément avec le quatrième opérateur de téléphonie mobile.
Orange est contre, mais se fait à l’idée du rapprochement mais avec deux collèges distincts. Orange estimant que techniquement l’ARCEP est plutôt un bon interlocuteur. Mais cette position est dictée par le fait que les équipes ont l’habitude de travailler ensemble. Orange serait pour y intégrer également l’AFNR (Agence nationale des fréquences).

A suivre…


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#919 05-10-2012 07:44:00

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 22

Alors que la saison de football redémarre en Europe, il est intéressant de voir ce qu’il existe au niveau des droits TV dans les principaux pays européens et du reste du monde. Malheureusement, je n’ai pas trouvé de chiffres sur les droits tv en Ukraine, au Mexique ou en Egypte.
Clin d’œil avec l’arrivée d’Al-Jazeera : les droits TV sont de 9 millions d’€/an au Qatar, ce qui représente 9% du budget total des clubs. C’est faiblard.

Le montant des droits ne fait pas tout, il faudrait ensuite rentrer dans le détail de la répartition de ces droits. Dans certains pays (France, Allemagne, Angleterre, Italie, Pays Bas, Belgique), ils sont collectifs, c’est à dire que c’est la Ligue ou l’organisme qui collecte qui redistribue et dans d’autres pays (Espagne, Portugal) ce sont les clubs qui négocient directement. A noter que certaines ligues vendent des droits à l’international.

C’est en Angleterre que le championnat est le plus rémunérateur. La France est quasiment à égalité avec l’Allemagne, mais contrairement à nous, ce championnat remplit ses stades et fait un meilleur merchandising.   

Dans certains pays, ces droits forment une grosse partie du budget des clubs. Les gros vainqueurs (pour la saison 2011) sont le FC Barcelone avec 157,6 millions d'euros de droits TV et le Real Madrid avec 136,2 millions, contre 68,6 millions pour le premier club anglais, Manchester United... Le premier club français est l’Olympique de Marseille avec 50 millions.

Heureusement ce n’est que du sport et l’argent n’y fait pas le bonheur. Sauf mention explicite, les montants sont exprimés en M€/an.

http://img.imagesia.com/fichiers/2i/droits-du-foot_imagesia-com_2io3_large.gif

Sources : le quotidien l’Equipe (édition papier) du 13 mai 2011, le Figaro.fr, Le Point, Google, Maxifoot

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 10:24:14)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#920 08-10-2012 07:50:51

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°20

Orange Espagne
Il y a quelques jours, la presse financière s’est fait l’écho d’un possible intérêt de la part de France Télécom pour Yoigo un opérateur mobile espagnol.
Cette filiale de l’opérateur scandinave TeliaSonera devrait être mise en vente prochainement au prix estimé de 1 milliard d’euros. Vodafone pourrait se mettre également sur les rangs. 
Au 30 juin 2012, Telefonica affichait 37,9% de parts de marché (en baisse légère), Vodafone 28,08% (en baisse légère également) et Orange 20,83% (en hausse de 0,2 point), ce qui ne laisse qu'à peine plus de 13% aux autres acteurs, dont Yoigo, qui s'affiche à 5,61% de parts de marché (+0,15 point).

Orange Autriche
De ce coté, le suspense demeure. Le commissaire européen à la concurrence, s’est interrogé sur la capacité du groupe Hutchison (repreneur d’Orange Autriche) à proposer des arrangements suffisants pour obtenir le feu vert à son OPA de 1,3 milliard d'euros sur Orange Autriche.

Hutchison 3G, filiale du conglomérat hongkongais Hutchison Whampoa, a proposé en août d'ouvrir son réseau à ses concurrents et à d'éventuels nouveaux entrants pour stimuler la concurrence mais cette concession a été jugée insuffisante. Il a d'ores et déjà prévenu qu'il ne voyait pas quelle autre concession il pourrait faire.
Orange doit recevoir près de 70 millions d’euros. Orange n’est qu’à hauteur de 35% de sa filiale, le  reste étant détenu par Mid Europa Partners. 
Orange Austria à fin 2010 détenait une part de marché de 18%. Le numéro un est Telekom Austria avec 42%, suivi de T-Mobile (Deutsche Telekom) avec 31%, Hutchinson étant le quatrième avec 9% de pdm.

Mardi 2 octobre, lors de la conférence FT (Financial Times) ETNO (European Telecommunications Network Operators – Opérateurs de réseaux de télécommunication européens) à  Bruxelles, Vodafone et KPN et Orange ont sévèrement critiqué cette déclaration.
Stéphane Richard le pédégé d’Orange déclarant (ironiquement) : "L'exemple autrichien est exemplaire. Il y a quatre opérateurs et il y a ce projet insensé qui est de passer de quatre à trois et voilà ce qui émeut l'UE". Ajoutant (plus fermement) : "Nous avons un gros problème avec la manière dont la politique de la concurrence est perçue en Europe(…) Remarquez bien qu'en Chine il n'y a que trois opérateurs et si on compare la taille du pays avec l'Autriche (…) Il nous faut un changement radical de la politique de la concurrence en Europe". 

A noter que d’autres pays sont concernés par la consolidation du secteur des opérateurs mobiles : Espagne, Allemagne, et Italie.

Question philosophico-économique : combien faut-il d’opérateur pour qu’un marché soit dynamique ?  Cette règle est-elle éternelle ? Quelle régulation en Europe ?
La réponse de la Commission Européenne est attendue pour la fin novembre. Ne soyons pas trop inquiet la fusion devrait pouvoir se faire.   

Source : Reuters


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#921 09-10-2012 07:46:31

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Si la nouvelle se confirmait ce serait une vraie bombe pour le PIF (Paysage de l’Internet Français) ! Depuis quelques mois Vivendi étudie son nouveau périmètre d’activité et au vu des informations qui sortent dans la presse, il semble bien que le pôle télécom soit en première ligne.

La Tribune relate une information du Financial Times, SFR intéresserait Vodafone (ancien actionnaire de SFR jusqu’en 2011, SFR avait payé 7,75 milliards d’euros les 44% des parts), mais aussi des sociétés d’investissements Private Equity. 
Deux banques seraient mandatées pour la vente de Maroc Télécom. «Les parts de Vivendi valent donc plus de 4 milliards d’euros. Elles pourraient intéresser des opérateurs de la région tels que le groupe Etisalat, des Emirats arabes unis, et le qatari Qtel.. GVT, la filiale brésilienne intéresserait Telefonica, l’opérateur historique espagnol.     

Le groupe Vivendi prend le chemin du démantèlement avec une forte probabilité que SFR passe sous pavillon étranger. Ce serait une révolution, car ce serait la première fois qu’un opérateur international serait en mesure de peser sur le marché français.
Télécom Italia avec Alice et Deutsche Telekom avec Club-Internet avaient rendu les armes assez rapidement avec des parts de marché relativement faibles.
Reste que le prix d’achat devrait être assez élevé et que cela réduit le nombre d’acheteurs potentiels. Pas sur donc qu’il soit européen.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#922 09-10-2012 20:31:29

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

A l’occasion de sa première année d’existence, dans un clip, Sosh annonce 500 000 clients (soit 1,90% de sa clientèle au 30 juin). Ce chiffre était de 367 000 clients (soit 1,4% de sa clientèle)au 30 juin).
Pour rappel, pour SFR et son offre sans engagement Red comptait 460 000 clients à la mi-septembre (soit 1,7% de sa clientèle au 30 juin), soit une augmentation de 160 000 depuis fin juin. Ce gain est constitué par 80% de clients SFR. 

A la même période, Bouygues avait annoncé que B&You avait atteint la barre de 570 000 clients (soit 6,4% de sa clientèle), alors que ce chiffre était de 452 000 au 30 juin.

Dernière modification par Hammett (09-10-2012 20:32:07)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#923 10-10-2012 07:45:52

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Le gouvernement a annoncé un train de mesures afin de soutenir le secteur de la téléphonie mobile.
Au début de l’été l’objectif était "d'éviter la casse sociale et de relancer les investissements, de réconcilier l'intérêt des consommateurs et celui des salariés".
Alors ?
Selon le quotidien Les Echos les principales mesures sont :

Free Mobile
L’accord d’itinérance entre Orange et Free est provisoire. C’est à dire jusqu’à fin 2018. Ceci afin de favoriser les investissements de Free dans le mobile. Bon d’ici 2018, de l’eau peut passer sous les ponts... 
Création d’un « observatoire des investissements et des déploiements dans les réseaux mobiles », supervisé par l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) et l'Agence nationale des fréquences (Anfr), le but est de vérifier si Free respecte ses engagements dans le mobile.
Cela laisse à penser qu'il y aurait comme un doute.... 

4G
"Le gouvernement va inciter les opérateurs à mutualiser leurs infrastructures dans les zones peu denses. Bouygues Telecom n'a pas obtenu satisfaction, au moins à court terme, sur la possibilité de réutiliser certaines fréquences pour faire de la 4G. Le gouvernement étudie la possibilité avec le régulateur d'autoriser l'utilisation par les opérateurs de leurs fréquences en 1.800 Mhz pour faire de la 4G sans fausser la concurrence."

Emploi
L’emploi pourrait être un des critères pour l’attribution de futures licences. Rien sur la relocalisation des emplois en en France ou d’hotlines premium payantes.
D’un autre coté pas facile d’expliquer au Maroc et à la Tunisie, pour qui les centres d'appels sont la deuxième activité après le tourisme, de mettre une partie de leur population diplômée au chômage.
Selon un syndicat patronal (La Tribune, 03/10) rapatrier les centres d’appels en totalité couterait jusqu’à 1 milliard d’euros.
D’ici à la fin de l’année Bouygues doit annoncer la suppression de 600 emplois, SFR de 2000 emplois et Phone House près de 270 emplois.
Le service a de la valeur, mais ailleurs...

Subvention du mobile
Enfin, le gouvernement souhaite «définir d'ici janvier 2013, en concertation avec les acteurs de la filière et des associations de consommateurs, d'éventuelles évolutions réglementaires qui permettraient à la fois la sécurisation juridique du modèle de subventionnement des terminaux ainsi qu'une possible modération du rythme de renouvellement des terminaux».

Bref globalement rien qui ne remette vraiment en cause la situation existante, ainsi chaque opérateur va pouvoir y trouver des motifs de satisfaction. Reste à savoir s’il y aura quelques contraintes sur le suivi des investissements.

Dernière modification par Hammett (10-10-2012 07:46:43)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#924 11-10-2012 07:54:41

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Alors que SFR et Bouygues prévoient des suppressions de postes. Bouygues afin de « regonfler » les résultats financier et SFR pour des raisons liées à : " la réorganisation axée sur l’expérience client “multicanal”, qu’avec une quelconque difficulté économique", quid d’Orange. 
La semaine dernière, Stéphane Richard a présenté aux organisations syndicales la nouvelle politique pour l’emploi pour la période 2013-2015.
le groupe s'engage à recruter 4.000 personnes en CDI en France au cours des trois ans à venir et à accueillir 5.000 jeunes en alternance chaque année.

Actuellement, 2000 salariés quittent Orange chaque année, et passer à 4.000-5.000 par an à partir de 2016-2017. Chiffre qui pourrait monter jusqu’à 6000 dans les années 2020. D’ici cette date 30 000 départs devraient avoir lieu. Le dispositif de temps partiel senior (TPS/TPI) permettant de basculer sur un travail à mi-temps rémunéré à 80% du salaire brut a trouvé preneur auprès de 7.000 salariés.
Pour rappel, Orange a réalisé 8.300 embauches depuis 2010, dont 90% ont moins de trente ans  sur les 10.000 prévus sur trois ans.
Le solde serait donc négatif sur la période 2013/2015. 4000 recrutements contre 6000 départs à la retraite, auquel il faut rajouter les fins de contrats de droit privé.

Orange de son coté, grâce à son accord d’itinérance avec Free a un peu plus de marges de manœuvre. La tendance est là : réduire les coûts pour tenter de maintenir les marges. Orange va suivre la même voie en ne remplaçant pas totalement les départs à la retraite.
Quel sera l’impact sur la qualité du service ? Difficile de répondre sans savoir ou e font les mouvements de personnels. Vat-on vers une externalisation plus importante alors qu’une relocalisation serait la bienvenue ?

Sources : Les Echos (10/07),   La Tribune (04/10)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#925 12-10-2012 07:48:38

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Du nouveau dans la politique de contenus d’Orange ?
Trois nouvelles ces derniers jours qui pourraient avoir une influence sur la politique des contenus d’Orange, qui manifestement semble mettre la pédale douce coté investissements.
L’heure serait-elle au à la marée basse, voir au service minimum ? Alors que la politique d'investissements dans les contenus a toujours été un axe pour Orange, ceci afin de proposer des services et de créer de la valeur. A moins que l'heure ne soit à l'optimisation en cette période de "crise". 

Deezer
C’est le quotidien Les Echos qui annonce que Deezer dans lequel Orange détenait 11% du capital, va passer sous la domination de fonds russes pour 100 millions d’euros, ce qui va ramener la participation d’Orange à  8 ou 9%.
Comme le souligne le quotidien Les Echos (8/10) : "Au début de l'année, 1,5 million de clients de l'opérateur avaient accès à l'offre Deezer incluse dans les forfaits premium, tandis que 120.000 personnes avaient souscrit en direct une formule à 5 ou 10 euros par mois"
Ce partenariat suffit à Orange qui a répété depuis sa prise de participation dans Deezer que ce n’était qu’un partenariat. Reste à savoir ce que peut devenir Deezer aux mains du propriétaire de Warner Music. La mauvaise nouvelle est qu’un champion du Web Français change de mains...

Dailymotion
Le quotidien annonce également qu’Orange cherche toujours des partenaires pour Dailymotion, c’est déjà ce qu’annonçait C’est ce qu’annonce le quotidien La Tribune du 12 juin : "Afin de garder l’esprit « start-up » de Dailymotion, Orange devrait faire rentrer «un ou plusieurs partenaires industriels au capital de Dailymotion. Les candidats naturels sont des groupes étrangers, car la France ne pèse que 15 % de l'audience de Dailymotion."

Orange Cinéma Séries / OCS
Selon Le Point (08/10), Canal+ vient de signer un accord cadre avec les Studios Warner, car Orange ne l’avait pas renouvelé suite à son partenariat avec Canal+ par la prise de participations de 33% du bouquet OCS par la chaine cryptée.

Alors que dans le cadre de son conflit avec Canal+ sur le rachat de TPS, L’autorité de la Concurrence souhaite un autre actionnaire pour remplacer Canal+ dans Orange Cinéma Séries, il s'avère que Canal+ semble appauvrir l’offre cinéma d’Orange.  Sachant qu’Orange ne veut plus investir et concurrence financièrement Canal+ et que Canal+ ne peut pas investir suite à la décision de l’Autorité, la seule solution serait de trouver un nouveau partenaire, mais qui ? Sachant qu’Orange souhaite continuer avec Canal+. C’est kafkaïen.

Pour l’instant, cet accord et la présence d’OCS sur la bouquet de CanalSat a permis de doubler le nombre d’abonnés à 800 000. Ce qui est aussi une bonne affaire pour Canal+.
Mais est-ce viable sur le moyen terme ? Pour le moment il reste des accords avec HBO, Disney et MGM. Pourvu que cela dure.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB