#1076 23-01-2013 07:49:52

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 33

Certains droits TV sont sur le le marché. Il y a ceux de Formule 1, ceux du championnat de football anglais (BeIn Sport et Canal+ ont déposé leur offre hier) et ceux du Top14 pourrait revenir plus vite que prévu. Autre dossier : certains droits tv du hand. 

Top 14   
Le contrat actuel est détenu par Canal+ jusqu’en juin 2016 et la chaine cryptée débourse environ 32 millions d’euros par saison.
Sauf que les audiences sont bonnes, sauf qu’avec l’arrivée de BeIn Sport, Canal+ n’est plus seul, sauf que comparer aux droits du foot, les droits du rugby sont "misérables".

Le nouveau président de la LNR (Ligue Nationale du Rugby) a fait quelques déclarations lors d’un entretien à l’AFP juste avant les fêtes de fin d'année. (En Pleine Lucarne, 20/12) : "Quand on négocie un contrat (jusqu’en 2016, ndlr), on a toujours l’impression qu’on pouvait faire mieux. La valeur d’un contrat vient de l’offre et de la demande: si vous offrez un produit et qu’il n’y a qu’un seul candidat… Il manquait de concurrence à ce moment-là. On verra dans le futur ce qui peut se faire, on essaiera qu’il y ait plusieurs candidats…Il y a une possibilité de sortir du contrat deux ans avant son terme (donc en 2014). On n’exclut rien selon le contexte, les événements qui peuvent arriver mais à ce jour, ce n’est pas d’actualité."

D’autant qu’il semble que certains clubs poussent à la roue. C’est le cas de Mohed Altrad le président de Montpellier à l’occasion d’un entretien à l’Equipe.fr (30/12): "il n’est ni intéressant ni raisonnable d’attendre deux ans et la fin du contrat des droits TV qui nous lient à Canal Plus pour renégocier. Il faut se pencher dessus dès maintenant !"

L’arrivée de BeIn Sport risque également de bousculer Canal+ sur le rugby. Alors, cadrage débordement ou plaquage à retardement ? En Angleterre, les droits TV viennent de passer de 21,5 à 45,5 pour les 4 prochaines saisons. 

Droits TV du hand
Certains droits TV liés au Hand seront également sur le marché. La Fédération Française de handball a lancé un appel d’offres pour les droits tv des quatre prochaines saisons : matches de l’équipe de France masculine de handball, mais aussi pour ceux des matches des Bleues, de LFH et de Coupe de la Ligue féminine.
Actuellement pour les équipes de France, Canal+ paye environ 750 000 euros.

Nul doute que BeInSport devrait se montrer offensif pour l’obtention de ces droits. La chaîne qatarie possède en effet la Ligue des champions masculine et féminine ainsi que le championnat de France féminin (LFH) et a diffusé l’été dernier le tournoi olympique aux JO de Londres 2012.

Source : En Pleine Lucarne (12/01).

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 10:34:20)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1077 23-01-2013 23:55:15

Air_One
Membre
Date d'inscription: 13-04-2012
Messages: 39

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Un article qui pourrait t'intéresser Hammett

http://www.freemobileasso.com/articles/ … -pour-2012

avec notamment Les comptes des opérateurs seront dévoilés le 20 février pour Orange, le 26 février pour SFR (Vivendi), le 27 février pour Bouygues Télécom et le 8 mars pour Free Mobile


Sosh pour le mobile / Free pour l'ADSL

Hors ligne

 

#1078 24-01-2013 06:31:59

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Merci pour les infos.
L'accord d'itinérance pourrait donc rapporter jusqu'à 1,5 milliard en deux ans. Orange a vraiment intérêt à ce que Free prenne son temps pour construire son réseau.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1079 24-01-2013 07:52:42

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Pardon pour l’image, mais voici la réponse du berger à la bergère ou plus précisément la réponse de Stéphane Roussel (pédégé de SFR) à Xavier Niel (pédégé de Free) sur l’itinérance 4G que doit (ariase, 11/2011) SFR à Free.

Alors que Xavier Niel lors d’une interview au quotidien Le Figaro (16/01) déclarait : "Nous disposons de fréquences 4G et notre réseau est prêt. Si nécessaire, SFR a pris l'engagement de nous fournir l'itinérance sur 60% du territoire".
Stéphane Roussel lui répond dans le quotidien  Le Parisien : "Xavier Niel joue avec les chiffres ce qui est vrai, c’est que nous serons obligés de lui donner temporairement accès à notre réseau. Mais pas à 60 % de la population comme il le dit, mais à 60 % du territoire, c’est-à-dire 18 % de la population au maximum, et seulement en zones rurales. Mais Free aura beaucoup de mal à déployer la 4G en zones urbaines avec les fréquences qu’il a achetées."
Va falloir nommer un médiateur, parce que là, ce n'est pas gagné. Que va faire Orange ?

Ambiance, ambiance...
D’autre part, concernant la réutilisation par Bouygues Télécom de licences 2G en 4G, SFR n'y va pas avec le dos de la cuillère : "SFR estime que 5.000 emplois pourraient être détruits si Bouygues Telecom obtient certaines fréquences 4G en 2014." (Les Echos, 23/01). La conséquence sur l'emploi serait donc pire que celle de l'arrivée de Free Mobile...Un peu too much non ? D’autant que si DFR veut mutualiser son réseau, Bouygues est potentiellement un candidat.
Même Free y est allé de son estimation (Les Echos, 23/01): c’est 2 500 emplois qui seraient supprimés. Là, c’est moins une surprise, Xavier et Martin ne s’apprécient guère.

Pour le moment Orange n’a pas donné de chiffres, mais est-ce bien nécessaire ? En espérant que les études sur lesquelles s’appuient ces chiffres soient publiées un jour. Même si effectivement, il semble surprenant de changer les règles sur la 4G, après que les opérateurs ont payé une belle somme pour obtenir ces fréquences.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1080 24-01-2013 12:25:04

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Selon un site d’informations boursières, Free aurait atteint 5,600 000 clients à fin décembre. Pour rappel, à fin septembre 2012, Free comptait officiellement 4,4000 000 millions de clients. D’autres sources annoncent 5,000 000 clients.   
Dans l’attente de la publication des résultats de Free, ces chiffres sont donc à prendre avec les réserves d’usages habituelles.

Toutefois, comme pour les trimestres précédents, la tendance semble bonne. Reste à connaitre la répartition entre les clients à 0/2€ et ceux à 16/20€. Car au-delà du succès commercial, c’est une des clés de la réussite de Free dans le mobile afin d’avoir les moyens pérennes qui permettent de financer la construction de son réseau.
Dans l’attente, indirectement, c’est aussi Orange qui en profite via son accord d’itinérance.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1081 25-01-2013 07:45:23

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

En ce début d’année, SFR lors d’une interview au quotidien Les Echos (07/01) a présenté ses objectifs d’investissements dans les réseaux. Comme en 2012, ils devraient se situer à 1,5 milliards d’euro, dont 150 M€  dans la Fibre Optique, ce qui portera le montant à 750 M€ depuis 2008. L’opérateur revendique 100 000 abonnés fibre et 1,1 millions de prise.
De son coté Orange a annoncé avoir doublé ses investissements en 2012 à 300 M€. Ce  montant va  grimper à 350 M€, puis 400 à 500 M€. Orange revendique 144 000 clients et 1,457 000 prises. 
Pour Free, les  investissements ont été calculés par le quotidien La Tribune (27/08). Entre 2007 et 2011, Free a investi 560 M€, 156 en 2011, 194 en 2010, 112 en 2009, 65 en 2008 et 33 en 2007, l’annonce initiale était un investissement d’un milliard pour fin 2012. Free ne donne pas de chiffres concernant ses abonnés en Fibre Optique. Depuis Free a complétement abandonné la Fibre Optique et se consacre au déploiement d'un réseau 3G.
Bouygues revendique 256 000 clients en Fibre en louant le réseau de Numéricable et 585 000 pour ce dernier.
 
Parallèlement, le Plan Fibre du gouvernement devrait pouvoir être lancé vers fin février. Des premières orientations se dessinent.
Concernant le financement et selon La Tribune (22/01) : "La Mission Très haut débit a évalué à 8 milliards d’euros l’investissement à réaliser entre 2013 et 2017 dont « près de 4 milliards » par les opérateurs privés, dans les zones denses et très denses, et « plus de 4 milliards » par les collectivités, dont une partie en co-investissement avec les opérateurs : au total plus de la moitié de la population française aurait ainsi accès au très haut débit dans cinq ans". Les ressources du Livret A pourraient être mises à contribution.

2013, année de la Fibre Optique ?

Dernière modification par Hammett (25-01-2013 07:48:44)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1082 28-01-2013 07:51:06

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Le numéro deux d’Orange - Gervais Pellissier - a donné une interview au quotidien Les Echos, il y revient sur les prix de la 4G. Il en ressort qu’Orange (contrairement à l’annonce de baisse des prix par SFR)  n’a pas l’intention de baisser les prix sans discernement et que l'objectif reste de donner de la "valeur" à l’internet mobile et ainsi de commercialiser la 4G à sa juste valeur. Bref, consommateur ou actionnaire, tel est la question.   
Extraits.

Refonte des tarifs
"Personnellement, je trouve qu'une baisse appliquée sans discernement sur les offres à valeur et à bas coût n'aide donc pas à une lecture claire du marché. Chez France Télécom, nous ne le ferons pas. (...) 
Nous allons refondre nos tarifs en avril. Au Royaume-Uni, la 4G ajoute 6 à 10 livres au forfait. Nous n'avons pas encore figé nos tarifs pour la France, mais cela pourrait être 5 ou 10 euros de plus.
"

A voir si cette augmentation n’est pas aussi destinée aux marchés financiers, en montrant que la 4G ne va pas être synonyme de destruction de « valeurs ». Car, il va vraiment être difficile d’augmenter des prix sur un réseau en construction. Et ce sera encore plus difficile, une fois que les prix seront installés.
Ce sera d’autant plus difficile, qu’il faut aussi compter sur la concurrence et surtout l’attente des consommateurs. 
Se dirige-t-on vers des options 4G pour les offres low-cost et une intégration pure et simple pour les offres premium ?
A noter l'emploi du terme "personnellement". Le débat n'est semble-t-il pas définitivement tranché !     

Evolution du marché
"Les années 2012 et 2013 sont celles de la cristallisation de deux tendances. Il y a d'abord la bipolarisation du marché mobile entre des offres low cost et des offres à valeur, intégrant la subvention du téléphone. On pense à présent que le low cost s'établira dans la fourchette de 30 à 40%. (...)
Le marché évolue vers le bas. Mais cela n'a rien de dramatique car ces offres remplacent le prépayé. Nous nous réservons la possibilité d'aller sur ce nouveau segment pour nous battre à armes égales avec nos concurrents. (...)
N'oubliez pas cependant que les forfaits bloqués marchent très bien, même s'ils sont un peu plus chers, car ils permettent de protéger le consommateur contre la sur-dépense. Selon certains analystes, le forfait non-bloqué à 2 euros de Free Mobile rapporterait 6 à 7 euros par mois en moyenne
"

Les résultats du quatrième trimestre devraient affinés cette analyse. C’est ce qui ressort en tout cas des dernières analyses sur les gains de Free, avec une tendance à la prise du forfait à 2€.

Réutilisation du 1800 MHz
"Si la date de 2013 était retenue, nous ferions un recours pour obtenir la révision du prix de nos licences 4G. C'est ce qui avait été fait par le passé avec la 3G"

Classique. L’ARCEP et le gouvernement vont devoir être fin au niveau de l’annonce de la réutilisation des fréquences par Bouygues.

Plan Fibre
"Nous sommes satisfaits du plan fibre, même s'il reste des sujets à clarifier en particulier sur la transition entre les anciennes et les nouvelles technologies. Il donne un cadre rentable à l'investissement dans le haut débit. (...) Nous avons toujours affirmé deux convictions pour investir : la rentabilité, et sortir du dogme technologique de la fibre partout.(...) On peut aussi recourir à la 4G, au VDSL, au satellite"

Bon, ben, il n’y plus qu’à...


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1083 28-01-2013 12:04:32

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Alors que les résultats de Free ne seront pas publiés avant quelques semaines, les chiffres commencent à sortir.
La semaine dernière, un site d’informations boursières, indiquait que Free Mobile aurait atteint 5,600 000 clients en téléphonie à fin décembre. Quelques jours auparavant, c’est Xavier Niel qui annonçait que Free avait atteint 5,000 000 clients.
Une autre source – Le Crédit Suisse – estime à 5,276 000 le nombre de clients à fin décembre, avec un gain essentiellement sur les forfaits à 0/2€. Pour rappel, à fin septembre 2012, Free comptait officiellement 4,4000 000 clients.
Pour l’ADSL, la même source donne 5,367 000 clients, soit un gain de 110 000 sur le dernier trimestre de 2012.
Concernant les finances le Crédit Suisse : «juge malgré tout que si la tendance devrait se poursuivre, le revenu par abonné est appelé à se réduire et la rentabilité devrait être affectée par les coûts d'itinérance supérieurs aux attentes dans le cadre des accords Orange». Mais là, pas besoin d’être spécialiste pour le deviner.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1084 28-01-2013 13:04:06

benou
On est bien ici
Lieu: nantes
Date d'inscription: 06-02-2012
Messages: 305

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

LE plus important étant sans aucun doute le mix produit et il n'est pas sûr que FREE l'aborde..
Et si ce n'est pas abordé, c'est clairement qu'il est très défavorable.


"Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison."

Hors ligne

 

#1085 28-01-2013 13:23:39

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

C'est très rarement abordé. Et quand cela l'est, c'est pour sortir que c'est un quatre-quarts. 1/4 à 0€, 1/4 à 2€, 1/4 à 16€et 1/4 à 20€.
C'est presque trop simple non ? wink


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1086 29-01-2013 08:00:06

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

L’ARCEP vient de publier son observatoire des marchés des communications électroniques en France au troisième trimestre 2012.
Concernant la téléphonie mobile, rien de plus précis que la publication par le régulateur de publier son tableau  de bord sur la téléphonie mobile pour le troisième trimestre 2012. Pour un résumé voir ici.

Quelques précisions et deux tableaux.

Selon le communiqué de l’ARCEP : " La consommation des clients des opérateurs mobiles est en forte progression : +15,8 % en un an pour la " voix " (un taux jamais atteint en huit ans), +23,1 % pour le volume de SMS et +72,1 % pour le volume de données. Cette tendance s'explique par l'augmentation importante du nombre de clients et en particulier de ceux souscrivant des forfaits d'abondance. Le nombre de clients des services sur réseaux mobiles en France (cartes SIM en service) atteint ainsi 72 millions à fin septembre 2012 (+5,0 millions en un an), soit un taux de pénétration de 110,3 %".

A noter que le chiffre d'affaires des services mobiles baisse de 9,1% sur la période à 4,35 milliards d'euros, car la facture moyenne des clients continuent ainsi à se replier : 21,6 euros HT par mois par carte SIM, soit un recul de 13,7% sur un an.

1 - Nombre de clients à un service mobile
http://img.imagesia.com/fichiers/4r/1-abonnement-services-mobiles_imagesia-com_4r9d_large.gif

Ou l’on peut voir ce que disent les opérateurs depuis la publication des résultats du deuxième trimestre.  Les forfaits en forte augmentation, au détriment des cartes prépayés. 

2 – Numéros mobiles portés
http://img.imagesia.com/fichiers/4r/numeros-portes_imagesia-com_4r9e_large.gif

Ce tableau « confirme » la meilleure santé relative des opérateurs suite à l’arrivée de Free Mobile. Les  numéros portés sont en légère baisse entre le T2 et le T3 et donc ils perdent un peu moins de clients. Le record du T1 sera dur à battre.

Dernière modification par Hammett (29-01-2013 09:10:36)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1087 30-01-2013 07:40:24

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

L’Autorité de la Concurrence (ADLC) a rendu un avis réaffirmant quelques principes forts concernant les MVNO. Pour l’instant ce n’est qu’un avis, mais un MVNO pourra s’appuyer sur cet avis afin de défendre ses droits si il estime être lésé.

Enfin un autre sujet est sur la table : c’est la multi-itinérance. Comment Free (avec un réseau partiel) peut-il accueillir un MVNO sans qu’Orange soit partie prenante ? Réponse de l’ADLC vers fin février avec son avis sur l’accord d’itinérance entre Orange et Free et la mutualisation des réseaux.     

L'ADLC avait été saisie par l'association Alternative Mobile qui représente des opérateurs virtuels Mobile (Virgin, NRJ Mobile, Auchan, Coriolis, Lebara, Ortel, Prixtel, Transatel), inquiète des bouleversements apportés sur le marché par Free Mobile qui fragilisent ses adhérents. A fin 2012, les MVNO représentaient au total 12% de la clientèle mobile.

D’autant Qu’en en janvier dernier, lors d’un entretien au quotidien Les Echos (01/2012), le président de l’ARCEP n’y était pas aller avec le dos de la cuillère :  "s'agissant des MVNO, le marché devra se rationaliser, comme cela s'est déjà passé avec les fournisseurs d'accès à Internet, qui se sont regroupés."

L’ADLC estime que les MVNO animent le marché et qu’ils peuvent être fragilisés par l’arrivée de Free Mobile et la réplique des opérateurs avec des offres comme Sosh, Red ou B&You. Il faut constater une baisse des clients prépayés (56% des clients des MVNO) au profit vers les nouveaux forfaits post-payés 'entrée de gamme, avec des offres que les Mvno ne peuvent pas répliquées, les opérateurs hôtes vendant des volumes impossibles à écouler pour un petit Mvno.

Certains gros MVNO comme Virgin Mobile ou La Poste Mobile l’ont compris depuis un bon moment en se tournant vers les forfaits post-payés et vers le quadruple-play, d’autres en lançant des offres purement communautaires comme Lycamobile.   
 
D’autre part, l’ADLC maintient que les opérateurs (Bouygues, Free, Orange et SFR) devront  proposer une offre de gros pour la 4G comme ils s’y étaient engagés lors de l’attribution des fréquences 4G afin que les MVNO puissent lancer une offre 4G dans les mêmes délais. 

Face à cela, l’ADLC recommande aux opérateurs de ne pas restreindre la liberté commerciale de leurs MVNO; à accueillir des full MVNO sur leur réseau et de faire droit à toute demande raisonnable d'accès et à pratiquer des tarifs raisonnables.

Ya plus ka. wink


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1088 31-01-2013 07:53:17

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Stéphane Richard a donné (Bfmtv, 14/01) des nouvelles sur la production de films chez Orange. L’opérateur possède Studio37 et donc produit quelques films. Cela reste une activité assez méconnue de l’opérateur. Par ce biais, il finance une (petite) partie du cinéma français. D'autre part, comme l'ensemble des FAI, Orange verse une taxe au CNC via le COSIP. Enfin Orange en éditant OCS a également des obligations de financement du cinéma français ou d’œuvres européennes.
Au total, Orange financerait (directement ou indirectement) le cinéma français au minimum pour une bonne centaine de millions d’euros.
Petit aperçu.   

Studio Orange
Dans un premier temps, Stéphane Richard annonce que le nom va passer de Studio37 à Studio Orange et que le budget va baisser. Il est actuellement de 30M€ et devrait diminuer de quelques millions. Orange mettant dans la balance les diverses contributions des FAI au CNC (Centre National du Cinéma)  qui ont beaucoup augmenté ces dernières années.
A cette occasion, rien de tel que de faire un petit récapitulatif des contributions des différentes chaines TV au financement du cinéma. Faut-il rappeler que c’est une source de financement indépendante de celle des producteurs comme Studio Orange.

La Taxe COSIP
Orange comme les autres FAI finance le cinéma et plus largement la production audiovisuelle à travers diverses taxes qui sont gérées par le CNC (Centre National de la Cinématographie), ce dernier qui n'est pas financé par le budget de l'Etat, redistribue ces taxes en aides diverses. 
Ces taxes dont la plus célèbre est la COSIP (Compte de Soutien à l’Industrie de Programmes) a été instaurée en 2007 en contrepartie d'une réduction de TVA, réduction qui a disparu début 2011, mais la taxe est restée ce qui a déclenché les foudres des opérateurs.
En 2010, les FAI déboursaient 180M€ (à rapporter au budget de 750M€ du CNC). Dans le détail : Numericable aurait versé 10M€, Bouygues 20M€, Free 23,5M€, Orange 56M€, SFR 75M€. Canal+ verse 93M€.
A noter que depuis 2011, Free a trouvé une parade pour quasiment cesser de payer sa contribution. Depuis, le Gouvernement étudie (ZdNet, 09/2011) la meilleure façon de réintégrer Free dans le système.

Sources : La Tribune (06/2011), La Tribune (11/2011)

Le financement via OCS
Les chaines de tv ont des obligations de financement. Pour Orange, en 2011 le financement s’est monté à 21M€ pour 20 films. C’est 2010 qui a été l’année la plus prolixe avec un budget de 23,3M€ pour 26 films. Rappelons que la chaine n’existe que depuis 2008.
Par convention, le financement d’Orange dépend du nombre d’abonnés. Jusqu’à 1,500 000 abonnés, le prix est au plus bas, le deuxième palier est à 3,000 000. Actuellement OCS serait à environ 800 000 clients.

En comparaison, l’investissement des chaînes nationales historiques (TF1, France 2, France 3, Canal+, M6, Arte) est de 326,3M€ et l’apport des chaînes payantes hors Canal+ est de 52,2M€. En 2011, les chaînes de la TNT investissent 1,8M€ dans la production cinématographique.
En 2011, Canal+ est la chaîne qui présente l’investissement le plus élevé dans le financement des films agréés (182,5M€), devant TF1 (51,8M€) et France 2 (43,0M€).

En 2011, l’apport des chaînes de télévision dans le financement des films agréés s’établit à 380,3M€. Il est en croissance de 47,7 % par rapport à 2002. Les chaînes de télévision couvrent 27,4 % des investissements totaux dans les films agréés. Cette proportion s’échelonne entre 22,7% et 29,9 % selon l’année entre 2002 et 2011 (26,0 % en moyenne). L’apport moyen des chaînes par film atteint 2,2 M€ en 2011 (2,0M€ en moyenne entre 2002 et 2011). 

En 2011, il y a eu 272 films français financés en majorité par des fonds français ou étrangers pour un investissement total de 1 389 milliard€ (1,062Milliard € d’origine française, 326 milliards€ d’origine étrangère). Le coût moyen d’un film est de 5,45M€.       

Ces statistiques sont tirées de rapports édités par le CNC (Centre National du Cinéma). L'économie de la télévision (financements, audience, programmes) (Septembre 2012) et la production cinématographique en 2011 (Mars 2012).

Dernière modification par Hammett (31-01-2013 07:57:21)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1089 01-02-2013 07:55:46

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Après la publication de l’avis de l’Autorité de la Concurrence sur la situation des Mvno avec l’arrivée de Free Mobile, retour sur quelques chiffres.

1 – Parts de marché en France
http://img.imagesia.com/fichiers/57/parts-de-marche-mvno_imagesia-com_578x_large.gif
La part de marché globale des MVNO a progressé de 5 % au premier trimestre 2008 à 13 % au troisième trimestre 2012. Au T3 2012, les clients prépayés représentaient 56% du parc total des MVNO, ce qui explique en partie la fragilité du secteur.
L’ARCEP relève qu’à l’inverse du segment post-payé, les MVNO ont réussi à s’imposer sur le segment prépayé, avec une part de marché qui est passée de 9% en 2008 à 25 % aujourd’hui. Le problème pour eux est qu’un nombre important de clients d’offres prépayées migrent vers les offres post-payées à tarifs attractifs proposées par Bouygues, Free, Orange et SFR.
D'ou la volonté pour certains (Virgin Mobile, NRJ Mobile) de passer en Full Mvno, mais également de passer au mode post-payés. Mais aussi de se lancer dans des offres internet et même le quadruple-play (Virgin Mobile, La Poste Mobile).   

Pour rappel, les quelques chiffres connus sur les Mvno :   
Virgin 1, 800 000 millions de clients, NRJ +/- 1 million, LycaMobile +/- 1million, La Poste 650 000, Ortel 250 000, Simyo 180 000, Prixtel 120 000,  Zéro Forfait 90 000, Numericable 51 000, Darty 40 000, Budget Telecom 25 000.

2 – Parts de marché en Europe
http://img.imagesia.com/fichiers/57/parts-de-marche-europe-mvno_imagesia-com_5797_large.gif
La situation est un peu ancienne, mais en 2010, la France était dans « bas » de ce « classement ». Il faudrait affiner un peu plus l’étude en y ajoutant d’autres pays européens et un état plus fin des offres. Le tableau reste néanmoins intéressant.   

Sources : l’ARCEP, l’ADLC


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1090 01-02-2013 12:00:53

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 34

Canal+ (BRL-tv, 01/02) garde pour trois ans et jusqu’en 2016, les droits TV sur le championnat de football anglais pour un prix qui pourrait approcher 50M€ par saison au lieu de 24M€ (Orange Sport était en concurrence) pour la période précédente (2011 à 2013) et 9M€ auparavant !

Canal+ a donc cassé sa tirelire pour conserve ce championnat prestigieux sur son antenne. Pour des raisons politiques ou tout simplement par manque de place dans sa grille, BeIn Sport s’était montré moyennement intéressé, c’est ce que déclarait Charles Biétry, (l’ex-directeur de BeIn Sport)  lors d’une interview (L’Equipe, 12/2012) : "Récupérer les droits est tentant (…) mais on ne va pas sacrifier des sommes folles pour s'offrir le foot anglais, car se serait au détriment de notre politique de diversification".cela peut-il freiner le développement de la chaine ?

Il semble que BeIn Sport mise un peu plus sur le rugby avec le Top14. Yousef Al Obaidli, le numéro deux de la chaine déclarait au quotidien 20 Minutes (11/2012) : "Il y a un très fort intérêt en France pour ce sport, avec l’un des meilleurs championnats du monde (…) aujourd’hui, nous ne l’avons pas mais ça aurait du sens qu’on s’y intéresse.".

Le renouvellement des droits du Top14 est encore un peu loin, mais d’autres droits arrivent à échéance.
Il y a les droits du Handball pour les quatre prochaines saisons : les matchs (hors phases finales) des équipes de France masculine et féminine (Canal+ paye 750 000€ par an), championnat de France féminin (BeIn Sport paye une somme dérisoire)  et ceux des tournois Masters 1000 du tennis qui viennent à échéance fin 2013 (Canal+ paye 4 millions) devraient être les prochains terrains de jeux pour BeIn Sport et Canal+, les droits TV de la Formule 1 et ceux de la Diamond League d’athlétisme sont toujours en attente d’attribution.

Le match Canal+ / BeIn Sport va se poursuivre.

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 10:34:53)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1091 02-02-2013 07:55:51

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

A l’occasion de la présentation de la nouvelle Livebox, Stéphane Richard le pédégé d’Orange est revenu lord d’un entretien à 20minutes sur ce qu’il attendait en terme de recrutement de clients. Classiquement, il n’y a pas de chiffres avancés, mais quelques espoirs quand même :
"Je pense néanmoins que c’est une offre qui devrait nous permettre de regagner la position de leader sur le marché que l’on a eu pendant longtemps. En 2008-2009, on était vraiment en difficultés sur la conquête de nouveaux abonnés. Grâce à notre offre Open quadruple Play, on a réussi à remonter la pente. Notre position s’est un peu effritée ces derniers mois parce-que notre box datait. Désormais, nous allons pouvoir regagner en dynamique. (…) Pour l’heure, notre offre est clairement axée sur la conquête de nouveaux clients, mais nous avons aussi un programme qui permettra à nos clients actuels et moyennant une petite participation de profiter de cette nouvelle box."
Pour d’éventuelles retombées, ce sera à voir sur le courant de l’année 2013. Logiquement un nouveau couple box/décodeur associé à de nouveaux services devrait donner des résultats positifs.
Sur les 9 premiers mois de 2012, Orange a réalisé 229 000 recrutements pour une part de marché totale de 25,2% (en prenant en compte que les résultats de Bouygues, de  Free et de SFR sur le haut et très haut débit). Finalement, ce n’est pas si mauvais pour une Livebox vieillissante...


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1092 04-02-2013 07:51:25

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Ah oui...Quand même !! (N°14)

Le match tablette / Liseuse
La Tribune (01/01) donne quelques chiffres sur le match tablette / Liseuse. Et il tourne logiquement à l’avantage de la tablette, car celle-ci est plus généraliste. Le marché des liseuses serait en train de s’effondrer. "Le cabinet d'études IDC estime que le marché des e-readers n'aurait pas dépassé les 20 millions d'unités en 2012. Il s'agit d'une chute de près de 28% en un an. IHS iSuppli, de son côté, a calculé que le marché se serait effondré de 36%, à 15 millions d'exemplaires en 2012.Le cabinet prévoit qu'il tombera à 7,8 millions d'unités en 2015". 
De son coté "Les tablettes se seraient écoulées à 120 millions d'exemplaires en 2012 selon IHS iSuppli". Selon IDC, (Les Echos , 01/02), sur le dernier  trimestre 2012, les ventes d’Apple ont représenté 43,6% du marché, contre 51,7% fin 2011, Samsung de son coté a atteint 15,1% contre moitié moins fin 2011. Amazon avec son Kindle est à 11,5%.
Trimestre après trimestre, Apple perd de son hégémonie et retrouve une place "normale"  sur le marché des tablettes.

Le match Apple / Samsung – le futur
Toujours selon La Tribune, sur le marché du smartphone et selon le Cabinet Strategy Analytics, Samsung devrait vendre 290 millions de smartphones cette année (215 millions en 2012) contre 180 millions pour Apple (130 millions en 2012), de plus que son rival californien.
Samsung pourrait atteindre 33% du marché, Apple resterait stable à 20%.

L'ensemble du marché des smartphones devrait progresser de 27% en 2013 selon Strategy Analytics pour atteindre 875 millions d'unités vendues, une croissance moins forte qu'en 2012 (+41%) et qu’en 2011 (+65%).

Le match Apple / Samsung – le passé
Depuis le lancement sa gamme Galaxy S, Samsung en a vendu 131 millions, de son coté Apple a vendu 219 millions d’iPhone. C’est le calcul (ZdNet, 18/01) qu’élabore un cabinet d’analyse. 

Sur son dernier trimestre, Apple a vendu un nombre record de 47,8 millions d'iPhone (contre 37 millions il y a un an) et 22,9 millions d'iPad (contre 15,4 millions il y a un an), pour un total de 75 millions d'appareils en un trimestre. Il ne s’est vendu que 4,1 millions de Mac contre 5,2 millions sur la même période il y a un an.   

Selon les cabinets spécialisés, en 2012, Samsung aurait porté sa part de marché mondiale entre 28% et 30,4% contre 20% environ en 2011. La part de marché d'Apple se situerait entre 20 et 19,0% contre 19 et 19,4% en 2011. Nokia serait passé de 16 à 5%, HTC de 9 à 5%, BlackBerry de 11 à 5% et Huaway serait passé à 5%.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1093 04-02-2013 09:40:55

galopin
Avant FONO j'avais une vie
Date d'inscription: 08-08-2009
Messages: 4983

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Bonjour,

Juste un point de vue personnel smile

Je m'étonne qu'un journal aussi sérieux que la tribune ait pu comparer une liseuse et une tablette et passer à coté d'un article qui pouvait être beaucoup plus enrichi de par la porté du commerciale lié et dérivé de ces deux produits.

A mon sens comparer une liseuse et une tablette,  c'est comme comparer un bus et un avion, d’ailleurs  la conclusion de l'article de la tribune va dans ce sens.

en tout cas Amazon eux ne se sont pas mélangé les pinceaux puisque la dernière née de leurs labos à fait l'objet d'une recherche d’innovation de + de 2ans.

Tout en se positionnant dans le même temps sur de la tablette, ou là le marché visé sont les applications, jeux, musique, video....... l'autre marché de la tablette.

coté liseuse Amazon  vise le marché du livre, en pleine mutation, et là à mon sens je pense qu'il sont plutôt bon.

Juste pour conclure, je pense qu'il ne faut pas oublier également que la sortie annoncé dés mi aout de la Kobo et du Kindle Paperwhite, on certainement fortement pénalisé les ventes d'eReader classique,

d'autant que la demande du kindle Paperwhite a  été loin d'être honoré, puisque les ventes furent bloqué jusqu'à début février 2013 apres avoir connu une fenêtre de commande de 5 à 6 jours le 22 novembre; faussant ainsi les analyses citées.

Hors ligne

 

#1094 04-02-2013 14:28:03

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Des précisions sur le Kindle Fire d'Amazon et sur les tablettes Android. 
http://www.blog-nouvelles-technologies. … u-terrain/
Selon l'auteur : "En fait, en dehors des États-Unis, la Kindle Fire n’existe pratiquement pas – 89% des tablettes Amazon sont aux États-Unis, la plupart des autres en Grande-Bretagne. Après ces deux pays, aucun autre ne possède même un pour cent des Kindle Fire à travers le monde."

Sur le 4ième trimestre 2012, les parts de marché dans le détail : Apple 43,6%, Samsung 15,1%, Amazon 11,5%, Asus (Nexus 7 de Google) 5,8% et Barnes & Noble 1%.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1095 05-02-2013 07:43:44

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°35

Orange
A l’occasion de la sortie du nouveau couple Livebox / décodeur, dans une interview à 20minutes (01/02), Stéphane Richard ne donnait pas de chiffres sur ce qu’il attendait, quelques chiffres sortent (Les Echos, 04/02) :  Orange espère livrer 600 000 nouvelles Livebox cette année, ce qui fait quand même 14 000 par semaine. D’autre part, avec ce nouveau décodeur et les services qui vont lui être associés, Orange espère augmenter l’ARPU (revenu moyen par client) de 6€, l’ARPU est actuellement de 36,10€.
Enfin, le but est bien sûr de vendre du mobile et là, cela passe par Open, car : "En 2012, environ 30  % des actes de vente dans le haut débit chez Orange ont été effectués par des clients Open".

La règle des trois 6 : 600 000 Livebox Play sur 9,827 000 clients à fin septembre, cela représente 6,10% des clients avec une augmentation de 6€ de l’ARPU. Plus sérieusement, le lancement d’un nouveau couple Livebox/décodeur est aussi un enjeu concernant l’ARPU du client, en y faisant passer le maximum d’activités numériques.   
 
Numericable
Le câblo-opérateur s’accroche et ne renonce pas. Son président vient de réitérer (La Tribune, 02/02) sa proposition de rachat de SFR, car "il répond à une vraie logique industrielle (...) Il y a un sens à rapprocher Numericable, qui est le leader du très haut débit fixe ... et SFR, qui est essentiellement une base d'abonnés mobiles et est le plus avancé sur le très haut débit mobile +4G+". Sauf que Stéphane Roussel – le pédégé de SFR – a donné une interview au quotidien Le Parisien (22/01) ou il déclarait que "SFR n’est pas à vendre (...) et qu’il ne l'a jamais été (...) Il n'est pas non plus question de fusion", finalement "La seule chose qui soit envisageable, c'est le partage des moyens techniques sur une partie du réseau".

Le dossier est-il vraiment clos chez Vivendi ? Sinon la sortie publique et l'insistance de Numéricable est incompréhensive. 

Rugby
Le Tournoi des 6 Nations vient de commencer et malheureusement par une défaite pour les Bleus. C’est l’occasion de rappeler les droits TV que touchent les organisateurs.
La BBC verse 62 M€/an (jusqu’en 2016), ces droits couvrent l’Angleterre, l’Ecosse et le Pays de Galles. France TV verse 25M€/an (jusqu’en 2017), Sky Italia verse 10M€/an, pour l’Irlande,la RTE verse 5M€/an.
Le sponsor,  la banque RBS verse 51M€/an, à comparer aux 120M€/an versés par la banque Barclays pour le sponsoring du championnat de foot anglais.

Fréquences de la téléphonie mobile
Rien de tel qu’un petit tableau récapitulatif pour se rafraichir la mémoire sur qui possède quoi. A noter que les fréquences Wimax de Free et Bollore sont toujours dans les cartons.

http://img.imagesia.com/fichiers/5b/recap-frequences_imagesia-com_5b35_large.gif


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1096 06-02-2013 07:46:07

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Un peu de politique fiction...

A l’heure ou la TV connectée commence à rentrer dans nos salons, nos FAI pourraient-ils être tentés par la subventionner ?
A l’instar de la téléphonie mobile, un opérateur pourrait proposer un abonnement mensuel majoré en fonction de l'achat d'une tv connectée. Pour eux, cela pourrait être un moyen de garder les boutiques, car avec le développement des offres SIM-Only s’accompagnent  mécaniquement d’une baisse des ventes des terminaux. 

D'autre part, avec l’arrivée de la Google TV, de l’Apple TV et des services OTT (Over The top, ou services au-delà de la box), les FAI pourraient être tentés de reprendre le contrôle et l'ARPU (Chiffre d'affaire par abonné) des services et contenus multimédias qui passent actuellement par le couple décodeur/box. C’est le slogan bien connu : « Si tu ne viens pas à Lagardère, Lagardère ira à toi… » 
A noter qu’Orange propose déjà quelques applications (Liveradio, Media Player) sur certaines télévisions Samsung et LG. Sauf que ces services ne sont pas affichés par défaut, qu’il faut les téléchargés.’

Ce qui est réalisable relativement facilement pour un mobile, l’est certainement un peu moins pour un TV, comme par exemple la gestion des stocks. Mais en passant des accords avec des grandes enseignes (physique ou onlines) de distribution, cela deviendrait possible.

Qui accepterait de passer par son opérateur pour acheter une TV ? Echanger de la facilité technique et/ou financière contre un peu moins de choix est-il envisageable ? Est-ce de la fiction ?

Dernière modification par Hammett (06-02-2013 07:46:38)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1097 06-02-2013 08:17:34

The_Finest
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Paris XIII
Date d'inscription: 12-02-2011
Messages: 1713

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Bonjour,

A partir du moment où le FAI propose une offre de télévision avec valeur ajoutée, et qu'il est susceptible de me proposer une télévision qui me convient, pourquoi pas subventionnée, ou alors avec valeur ajoutée (applications dédiées et exclusives), rien est impossible.

Après tout, on peut toujours acheter un ordi, une Xbox ou une imprimante en boutique FT-Orange ...


http://www.univers-orange.com/signature/7WHIymFyVezmI5geKABCL6zmrnY.png
The only way out is through.

Hors ligne

 

#1098 06-02-2013 09:42:24

benou
On est bien ici
Lieu: nantes
Date d'inscription: 06-02-2012
Messages: 305

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

encore une fois la TV connectée dans un environnement où les box sont de plus en plus performante et proposent des applis de plus en plus completes je ne voispas l'interet.


"Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison."

Hors ligne

 

#1099 06-02-2013 10:56:04

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Tu peux avoir des services complémentaires. Par exemple un accès à YouTube ou à d'autres services plus concurrentiels.
Sur la TV connectée Samsung, il y a des applications Orange comme la Liveradio, ce service ne sera proposé qu'avec le nouveau décodeur.
L'appli Pluzz TV (tv replay de France Télévisions) est plus complet et simple d'utilisation via l'appli de la TV connectée qu'avec l'actuel décodeur Orange.
Orange va certainement combler son retard avec le nouveau décodeur, encore faut-il l'avoir. wink

Dernière modification par Hammett (06-02-2013 10:59:13)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1100 07-02-2013 07:50:00

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du Monde (2)
La Chine... Ce pays est devenu un acteur majeur au niveau de l'économie mondiale, tout le monde s'en rend compte ne serait-ce qu’à travers ses équipementiers / fabricants de mobiles comme Huawei, ZTE . Et concernant les internautes ?  Quelques chiffres donnent une idée de l’évolution récente dans ce domaine.

Selon le ministère chinois de l'Industrie et des Technologies de l'information (ZdNet, 07/01), le nombre d’utilisateurs pourrait être de 800 millions en 2015. A fin 2012, il y aurait un peu plus de 550 millions d’internautes en Chine.

En 2012, le quotidien Les Echos (03/2012) indiquait que la  Chine atteignait les 1.006.923.000 abonnements au téléphone portable, dont plus de 143 millions en 3G.
Dans le détail, China Mobile revendiquait 661,4 millions d'utilisateurs, China Unicom 205,97 millions et China Telecom 132,33 millions.

A l’occasion des JO de Londres, China Telecom est devenu Mvno sur le marché britannique. Des projets  seraient en cours en France, puis en Allemagne, Italie et Espagne d’ici à la fin de 2014. La cible serait les entreprises et les résidents chinois, ainsi que les touristes et les étudiants. China Télécom sera-t-il le premier Mvno pan-européen ?

Pour cela, il pourrait s’appuyer sur le réseau d’Orange. Les deux opérateurs avaient signé accord en octobre 2011 "Destiné à améliorer les services proposés à leurs entreprises clientes dans leurs régions respectives''. Orange a également signé un partenariat avec le chinois Baidu (moteur de recherche principal en Chine) pour développer un navigateur mobile à destination des utilisateurs de smartphones en Afrique, au Moyen-Orient et en Asie (ZdNet, 14/01).

Reste que si la Chine se développe à l’étranger avec des « standards » occidentaux et qu’elle développe sur son territoire un réseau qualité pour un nombre de clients record, les dernières annonces (Rue 89, 29/12) dont celles concernant la volonté de mettre fin à l’anonymat pour pouvoir se connecter ou encore l’utilisation de DPI sont là pour rappeler que la liberté est souvent absente du réseau, à l’image de ce qu’il se passe dans ce pays...
   
Reste que pour les grands du net, comme Google, la défense de la liberté semble s'arrêter aux frontières des exigences commerciales (ZdNet, 09/01).


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB