#1251 27-06-2013 08:43:27

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Stéphane Richard, le pédégé d’Orange est revenu lors de l’assemblée générale de l’EBG (le premier club d’affaires de l’économie digitale en France) sur quelques points concernant le futur d’Orange (Challenges, 25/06).

4G et Fibre Optique
D’un côté, il nous faut de l’agressivité sur la 4G et sur la fibre pour compenser la contraction du chiffre d’affaires liée à la baisse des prix. Et de l’autre, réduire les coûts : les effectifs baissent en France et nous allons conclure des accords de partage de réseaux partout où c’est possible.

Stratégie
Je veux qu’Orange soit le premier opérateur télécom de l’ère numérique. C’est-à-dire le premier à réaliser la jonction entre le télécom et internet. Autrement dit, le premier e-telco. Dans l’internet, la culture de l’innovation et l’expérience clients sont fondamentales. Nous devons analyser cela à partir de notre cœur de métier. Et d’ailleurs, historiquement, nous avons été de grands acteurs de l’innovation.

Comment ?
Des groupes de travail thématiques, pilotés par notre directeur de la stratégie, Elie Girard, sont organisés en ce moment. Tout cela doit aboutir en novembre. Nous rendrons tout cela public très vite après.

Cela ressemble à un programme pour préparer un nouveau mandat. Faut rappeler que le mandat de Stéphane Richard se termine en mai 2014 et qu’il est candidat à sa succession. Cela a également l’avantage de mobiliser en interne et de fixer des objectifs. Reste à voir les conséquences pour les clients : précisément, qu’est-ce qu’un opérateur e-telco ?
Le développement des services comme le Cloud, le Mobile Banking, etc…?  Effectivement, il faut de la concurrence à Google. Il n'y a pas de raisons que seuls quelques groupes soient sur le marché. Vaste chantier quand même.

L’agressivité sur la 4G et la Fibre Optique doit vouloir dire des tarifs à l’identique ou très proche de ceux pratiqués pour la 3G et de l’ADSL.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1252 27-06-2013 13:27:48

Carpiste91120
Je viens d'arriver !
Date d'inscription: 19-02-2013
Messages: 6

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Bonjour Hammett,

Est-ce que tu aurais sous la main le chiffre d'affaires mobile, internet et fixe de Orange sur l'année 2012? En quelques sortes la répartition du CA.

Merci d'avance

Raphaël

Dernière modification par Carpiste91120 (27-06-2013 13:28:26)

Hors ligne

 

#1253 27-06-2013 18:00:00

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Bonjour Carpiste91120,

Je n'ai pas cela sous la main, Il te faut regarder dans ces documents :
http://www.orange.com/fr/content/downlo … erence.pdf
http://www.orange.com/fr/content/downlo … 2_VDEF.xls

En principe, c'est assez bien fait.

C'est pour une étude ? wink


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1254 27-06-2013 19:11:39

Carpiste91120
Je viens d'arriver !
Date d'inscription: 19-02-2013
Messages: 6

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Merci à toi je vais regarder.

Oui c'est pour faire une matrice BCG si j'ai toute les infos et une étude de marché pour mon BTS MUC.

Hors ligne

 

#1255 27-06-2013 19:31:42

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Donne des nouvelles sur cette étude wink


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1256 27-06-2013 19:50:08

Carpiste91120
Je viens d'arriver !
Date d'inscription: 19-02-2013
Messages: 6

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Oui!!

Orange a du mal à détailler. Le groupe publie près de 600 pages mais ne détaille même pas leur chiffre d'affaire.
En lisant le document en diagonal je n'ai pas vu de choses différentes de plus que dans les communiqués de presse au niveau des chiffres. Par contre, à première vue il y a une bonne étude concurrentielle et une bonne analyse du marché. Je vais creuser.

Merci à toi

Hors ligne

 

#1257 27-06-2013 21:14:50

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

De mémoire, il me semble que pour le CA ,il y a le détail entre l'activité mobile et l'activité fixe. Pour d'autres éléments (EBITDA, résultats), c'est cumulé par pays. Après, c'est partout pareil, les groupes communiquent mais pas forcément sur l'ensemble des éléments financiers.
Bon courage. wink


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1258 28-06-2013 09:07:17

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°47

Vivendi
C’est toujours aussi compliqué pour Vivendi de vendre ! Depuis plus d’un an Vivendi essaye désespérément de vendre ses filiales Télécoms Maroc Telecom (53% du capital),  GVT (Brésil) et SFR.
Pour Maroc Télécom, cela chauffe, sauf qu’au départ il y avait deux candidats et qu’il n’en reste qu’un, ce qui diminue largement la concurrence et le prix d’achat.
Pour faire remonter ce dernier, Vivendi ne recule devant rien et aurait même demandé à Orange (Le Figaro, 18/06) de se joindre à la compétition, histoire de faire monter les enchères.

Sauf que Vivendi demande 4,2 milliards d’euros…
Sauf que lors d’une interview au quotidien Le Figaro (25/03), Stéphane Richard indiquait : Mais, étant déjà présents au Maroc, nous avons une idée assez précise de la valeur de Maroc Telecom. Nous ne grimperons pas à une échelle de perroquet. Alors que la pression sur le secteur est énorme, je dois tout d'abord préserver la solidité financière d'Orange."…
Sauf que ce serait surprenant qu’Orange s’endette afin de permettre à Vivendi de se désendetter...
Sauf que Orange est présent au Maroc depuis 2010 au travers de Méditel dont il possède 40%  et que ce serait compliqué d’être l’actionnaire principal du numéro 1 (Maroc Télécom) et du numéro 2 (Méditel)… 
Sauf qu’au nom des bonnes relations franco-marocaines tout est possible…

Marché Pro
Divers chiffres circulent sur les parts de marché des opérateurs en ce qui concerne le marché professionnel.
Il y a ceux de Completel, pour qui l’année 2012 est identique à l’année 2011 (Silicon, 03/2012), ou Orange représente 77% du marché, SFR 12%, Completel 8% et Bouygues Telecom 1%. 
Il y a les chiffres de l’Idate (itespresso (21/06) qui évalue la part d’Orange à 63%, SFR à 21%, Bouygues à 6% et Completel et Colt à 3%. Sur le seul marché de la téléphonie fixe, Orange approcherait 77%, voir 90% sur le segment des PME de 0 à 50 salariés. Sur l’ensemble des PME, cette part serait de 70% et celle de SFR de 10%. Sans compter Free qui a certainement fait une percée également.

Virgin Mobile
Virgin Mobile vient de présenter (Les Echos, 27/06) de nouvelles offres et surtout ses résultats annuels. Sans être très précis, Virgin gagne 1% d’abonnés en un an, mais accuse une perte de 180 000 clients en comptant les clients en prépayés. Au total, Virgin revendique 1,700 000 clients. L’opérateur Full Mvno sur les réseaux Orange et SFR annonce le lancement de la 4G pour début 2014 et l’ouverture d’une trentaine de boutiques d’ici à la fin de l’année. Il ne donne pas de résultats sur son offre ADSL.
L’effet Free Mobile se fait également sentir, mais son agressivité commerciale lui a permis de limiter la casse. Le fait d’être full Mvno lui dégage des marges de manœuvres également. Virgin est le cinquième opérateur en France.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1259 30-06-2013 08:32:35

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

C’est demain que la marque Orange remplace définitivement la marque France Télécom.

Cette dernière n’était présente depuis 1991. C’est la fin d’un long processus engagé depuis plusieurs années. Le changement de nom avait été acté lors de l'assemblée générale des actionnaires en mai 2011, mais reporté pour cause d’élection présidentielle. Pour rappel, ce « rebranding » avait été souligné comme un des axes de travail lors de la présentation par Stéphane Richard (Challenges, juillet 2010) du plan « Conquêtes 2015 » : "C’est un très beau projet que nous réaliserons bien avant 2015. Il faut que cela marque vraiment une page tournée au sein du groupe".

Finalement, le changement de nom a été voté au mois de mai dernier lors de l’assemblée générale des actionnaires. Pour justifier ce changement, le groupe met en avant la " cohérence, la  simplification, ainsi que le besoin d’avoir une meilleure visibilité à l’international". La simplification des marques avec un nom à consonance internationale est aussi le signe d'un tournant centré sur le réseau mais aussi également les services.

Reste à Orange à garder l’héritage et la qualité France Télécom dans le monde ultra concurrentiel des télécom ! Les atouts sont là : le personnel qualifié, le réseau, les services.
 En France, même si Orange n’est pas inerte, il manque juste un peu d’audace commerciale et une agressivité tarifaire un peu plus marquée. Pour les réseaux du futur (4G et Fibre Optique), Orange se devra de rester très raisonnable sur ces tarifs.

Concernant France Télécom, il restera tout de même un peu - beaucoup pour certains - de nostalgie, car l'histoire ne s'efface pas avec un changement de nom. Certainement que quelques objets vont même faire l'objet d'un culte.
Même si, même si...c’est bien connu : seuls les bons souvenirs restent. wink

Dernière modification par Hammett (30-06-2013 10:12:19)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1260 30-06-2013 11:46:22

marcorange
J'y suis, j'y reste !
Date d'inscription: 23-10-2008
Messages: 735

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Et c est a partir de ce soir que nous allons découvrir sur TF1 après le jounal de 20h, sur canal et sur M6, la nouvelle publicité d'Orange. Cette publicité parle de la marque et son innovation. Elle est mise en scène par un grand père et ça petite fille qui sur chaque doigt de sa petite fille dit: demain tu sera comme ça,  avec celui la tu feras ça etc. Très joli publicité humaine et haut de gamme.


Livebox Jet Fibre
Décodeur 4. TV LG connectée.

Hors ligne

 

#1261 30-06-2013 12:15:17

Belgarion
Je trouve plus la sortie
Lieu: Elsàss
Date d'inscription: 19-06-2012
Messages: 1259

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

On va observer une minute de silence demain pour la mort de la marque au bureau ^^, sinon je confirme la pub est très belle!


http://image.noelshack.com/minis/2015/31/1438110493-45386725502.png
Technicien Orange Business Service SDSL/PABX

Hors ligne

 

#1262 30-06-2013 19:47:15

NBQG1304
J'y suis, j'y reste !
Date d'inscription: 13-12-2011
Messages: 512

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Bonjour,

http://dai.ly/x11994y

Version English :
http://dai.ly/x11bany
http://dai.ly/x1198an

Il me semble l'avoir vu (la 1ère vidéo) il y un "certain temps" (jours/semaines) avant aujourd'hui, je sais plus où d'ailleurs...

Il y a aussi cette vidéo, sorte d'historique :
http://www.dailymotion.com/video/x1096o … dBsQZxlYWQ

Dernière modification par NBQG1304 (05-08-2013 12:11:05)

Hors ligne

 

#1263 01-07-2013 08:59:50

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 41

Alors que Canal+ pensait en avoir terminé avec les suites de la fusion avec TPS et ses démêlés avec l’Autorité de la Concurrence, les ennuis ne sont peut être pas terminés pour Canal+ !

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (le CSA régule le secteur de la télévision et de la radio) vient de publier son rapport annuel et pour la première fois depuis une éternité fait quelques recommandations sur le secteur audiovisuel. Et encore une fois Canal+ est dans le viseur.

Le CSA demande à ce que soit instaurée une régulation économique a priori de Canal Plus, et que cette régulation lui soit confiée. Actuellement, la chaîne cryptée est juste sanctionnée a posteriori en cas de violation du droit de la concurrence. Pour le CSA : " L’absence d’une réelle régulation ex ante par le Conseil supérieur de l’audiovisuel a pu ainsi favoriser le développement de pratiques anticoncurrentielles, notamment d’abus de position dominante, certes sanctionnées par l’Autorité de la concurrence, mais dont les conséquences en termes de moindre concurrence dans le secteur de la télévision payante et donc d’appauvrissement du paysage audiovisuel français exigent un accompagnement sur plusieurs années".

C’est le même type de régulation effectuée par l’ARCEP sur  Orange et pour la télévision, c'est une régulation sur le modèle britannique. Le CSA liste les pouvoirs qu'il aimerait se voir accorder : "obligations comptables, encadrement des tarifs de gros [proposés par Canal], publication d'offres de référence [catalogue de tarifs de gros], mise à disposition de chaîne, régulation des relations d'exclusivité avec les chaînes...".

Ce ne sont que des propositions, et donc avant de les voir appliquer (si elles sont appliquées un jour) il va se passer de l’eau sous les ponts, mais le président du CSA ayant changé et le rapport Lescure voulant attribuer de nouveaux pouvoirs au CSA, cette proposition d’encadrer plus fortement un monopole privé pourrait faire son petit bonhomme de chemin. Cela passe d’abord par des modifications législatives.

Sources: BfmTvle rapport du CSA (page 28).

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 11:08:17)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1264 02-07-2013 09:23:10

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Le morcèlement du marché des télécoms en Europe est un vieux débat. Les opérateurs européens font pression pour que les règles anti-concurrentielles soient allégées. La Commission Européenne pourrait devenir sensible aux arguments des opérateurs.

Deuxième partie : le constat des opérateurs   
Il y a un an lors de l’assemblée générales des actionnaire d’Orange, Stéphane Richard déclarait : "En Europe, des mouvements de consolidation sur certains marchés ne sont pas à exclure (…)  Une consolidation est inéluctable".
Le patron d'Orange partait  d’un constat simple. L'Europe comptait grosso modo 160 opérateurs télécoms là où la Chine n'en a que 3 et les Etats-Unis à peine plus. Aujourd'hui, les géants des pays émergents comme America Movil, (Mexique) mais aussi China Mobile (Chine) ou Vimpelcom (Russie) en Russie ont les poches pleines grâce au boom du mobile.

Depuis, Stéphane Richard (ZdNet, 25/02) plaide avec d’autres opérateurs historiques européens pour un vrai marché unique des télécoms et l'abandon des 27 régulateurs des Etats membres (l'Arcep en France) pour leur substituer une autorité unique, rappelant sur Bfmtv (30/05) :  "Il y en a 100 (opérateurs) en Europe et 4 aux Etats-Unis (…) On est en Europe dans l'idéologie de la concurrence à tout crin. L'Europe a tort (...) Le risque est de prendre un vrai retard"

Ces tendances sont également étudiées dans un rapport de l’institut IDATE (Le Monde, 30/05) société d'étude française, qui recense chaque année les évolutions de ce qu'elle appelle le "digiworld" (Digiworld Yearbook 2013). Ce rapport récapitule quelques données sur les résultats 2012 qui démontre que l’écart se creuse entre les grands acteurs mondiaux et les gros européens.

Le marché mondial n'a progressé que de 2,5 % par rapport à 2011, soit deux fois moins que le produit intérieur brut mondial (PIB). La croissance du secteur des télécoms entre 2010 et 2016, devrait être quasi nulle en Europe (+ 0,3 %), contre + 15 % aux Etats-Unis, + 26 % en Asie et une explosion de 57 % en Afrique. Le réseau – une spécialité européenne – est en perte de vitesse par rapport aux services proposés par Apple, Google ou Facebook.

Pour l’IDATE, la première raison est la maturité du marché du téléphone mobile, dont la pénétration a dépassé 100 % dans la plupart des pays européens. Mais cela n'explique pas la différence par rapport aux Etats-Unis tout aussi équipés. Aux Etats-Unis, le secteur s'est concentré et les trois premiers acteurs (AT&T, Verizon et Sprint) représentent désormais 80 % du marché.

Pour l’IDATE, le marché européen reste très morcelé. Du coup, la guerre des prix y fait rage et les marges des opérateurs s'en ressentent. Aucun acteur européen de poids n'a affiché de croissance réelle sur son marché en 2012, alors que Verizon a enregistré plus de 8,5 % de croissance l'an dernier. Deux opérateurs européens ont terminé l’année 2012 dans le rouge : KPN aux Pays-Bas et Bouygues en France.

L'IDATE n'aborde pas les dividendes versés par les opérateurs ni le gains pour les consommateurs.

Deux tableaux de l'IDATE publiés par le quotidien Les Echos qui donnent un comparatif l'évolution du chiffre d'affaire mobile aux Etats-Unis et en Europe.

http://img.imagesia.com/fichiers/8j/capture-d-cran-2013-05-29-18-32-11_imagesia-com_8j21_large.gif

A suivre.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1265 03-07-2013 07:10:19

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Ah oui...Quand même !! (N°23)

OS Mobile
Les chiffres du cabinet d’analyse IDC pour le premier trimestre 2013 viennent d’être livrés. Android et IOS représente 92,3% des OS sur les 261,2 millions de smartphones vendus.   
Android représente 162,1 millions d’unités et une part de marché de 75%, IOS d’Apple représente 37,4 millions d’unités et une part de marché de 17,3%. Windows passe devant BlackBerry et représente 7 millions d’unités et une part de marché de 3,2%, BlackBerry représente 6,3 millions d’unités et une part de marché à 2,9%.
Source : ZdNet (17/05).

Samsung
Il n’aura fallu qu’un mois à peine pour que Samsung dépasse la barre des 10 millions de smartphone Galaxy S4 écoulés chez les revendeurs dans le monde. Un record puisqu’il avait fallu près de deux mois au modèle précédent pour atteindre ce niveau. Les deux modèles précédents avaient atteint cette barre en plus de cinq mois.
Le prochain défi pour le S5 : 15 jours…

Tablette vs PC
Cela se confirme ! Selon le quotidien Les Echos (25/06) qui publie l’information : "dès 2015, les ventes de tablettes devraient dépasser celles des PC, selon le cabinet d'études Gartner. En 2014, plus de 2,5 milliards de terminaux connectés (PC, tablettes, smartphones) devraient être commercialisés dans le monde. Cette année-là, plus de 1 milliard de terminaux connectés vendus seront équipés d'Android, le système d'exploitation de Google. Seuls 378 millions de terminaux intégreront Windows, selon les analystes du cabinet, tandis qu'iOS, la solution d'Apple, équipera 360 millions de terminaux vendus en 2014."


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1266 03-07-2013 18:08:48

faniconne
Je viens d'arriver !
Date d'inscription: 17-04-2013
Messages: 5

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Merci à tous pour les infos précieuses := )

Hors ligne

 

#1267 04-07-2013 07:47:01

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°48

Hutchinson (sans Starsky)
Hutchinson a de l’appétit ! L’opérateur de Hong-Kong continue ses emplettes en Europe. Pour 780 millions d’euros, il vient de s’offrir (Les Echos, 24/06) les deux millions de clients de O2 Irlande, filiale de Telefonica. Avec cet achat, il devient l’opérateur numéro un de l’île, Hutchinson possédant déjà 3 Ireland. Reste à convaincre le Commission Européenne des bienfaits de ce rachat.
En Italie, Telecom Italia et Hutchison sont en discussions pour fusionner et il y a un an Hutchinson a racheté Orange Austria.

Fréquences 700MHz
Ces fréquences pourraient être mises en vente par l’Etat (Le Monde, 17/05). Elles sont également convoitées par l’audiovisuel pour le développement de la TNT en HD.
Selon La Tribune (21/06) l’attribution pourrait se faire en novembre ou décembre 2015. Le gouvernement doit arrêter le calendrier pour la loi de finances 2014 et le paiement serait étalé entre 2015 et 2019.
Orange et Free semblent partants, le directeur général d'Iliad, la maison-mère de Free, ayant parlé d'un "ardent besoin de fréquences", SFR et Bouygues le sont beaucoup moins : "On en veut, mais pas tout de suite" avait déclaré Didier Casas, le secrétaire général de Bouygues Telecom le 6 juin dernier.

Livre numérique
Le livre numérique représente (Electron Libre) 3% du marché (chiffre d'affaire), même si 70% de ces 3% s’adressent au marché professionnel. Quant aux achats en ligne de livres numériques, ils représentent 0,9% du marché. A comparer avec les 22% que les e-books représentent sur le marché américain du livre. Le marché du livre représente 2,8 milliards à comparer avec les 589 millions du secteur de la musique enregistrée.

Dernière modification par Hammett (12-07-2013 06:17:13)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1268 05-07-2013 08:07:39

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

LOISIRS NUMERIQUES, QUELQUES CHIFFRES (2) : LA PRESSE

Il y a le feu pour la presse quotidienne nationale ! La dégringolade des ventes papier se poursuit en ce début d’années (les chiffres sont arrêtés au 31 mai) et le numérique a du mal à prendre la place et ce alors qu’un abonnement numérique représente une économie de 50% par rapport au papier.

Au niveau de la presse quotidienne régionale, les abonnements numériques sont encore plus anémiques. Il n’y a que 4 gros quotidiens nationaux qui « tirent » ce marché : Le Monde, Les Echos, Libération et Le Figaro. 

Quelques chiffres
Au 31 décembre il y avait 25 820 abonnés numériques au quotidien Le Monde, 9 819 pour Les Echos, 8 899 pour Libération et 7 273 pour Le Figaro, pour un total pour la presse nationale de 54 700 clients numériques, contre 42 000 au mois d’avril 2012.

Au 31 mars, Le Monde comptait 29 761 abonnés, ce qui représentent 37,2% de ses abonnements et 10,6% de ses ventes. Libération comptait 10 645 abonnés numériques, ce qui représente 55,1% de ses abonnements et 10,4% de ses ventes. Les Echos comptait 12 857 abonnés numériques, ce qui représente 27,1% de ses abonnés et 10,5% de ses ventes (8,7% au 30 juin dernier). Le Figaro comptait 9,352 abonnés, ce qui représente 11,0% de ses abonnements et 2,8% de ses ventes.
Au niveau de l’ensemble de la presse, les abonnements numériques représentent 24,7% des abonnements et 4,8% des ventes contre 3,6% au 30 avril dernier.

Les derniers chiffres concernent les ventes du mois de mai 2013. La seule évolution notable est celle du quotidien Le Monde avec 32 396 abonnés à l’édition numérique. Faut dire que le quotidien a lancé une nouvelle formule assez approfondie et c’est un vrai plus par rapport à l’édition papier.
Le total des abonnements numériques de la presse d’information nationale (Le Monde, Libération, Le Figaro, Aujourd’hui en France/Le Parisien, Les Echos)  est seulement de 59 586. 
Sur les mêmes journaux, en cinq mois l’augmentation est seulement de 5000 clients. C’est mince. Il y aura peut être disparition de la presse au format papier, mais le remplacement par le format numérique n’est pas encore pour tout de suite.

SourcesElectron Libre, L’OJD (rapport 2012), Electron Libre (04/07).

Dernière modification par Hammett (26-07-2013 15:09:39)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1269 08-07-2013 08:19:42

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°49

Orange
Le 25 juillet, Orange va publier ses résultats pour le deuxième trimestre. Et quelques chiffres prévisionnels commencent à sortir. Ils font suite à une rencontre entre Stéphane Richard et des analystes financiers.

Selon un de ces institut, il ressort qu’au niveau financier que e l’activité mobile ne devrait pas être folichonne : "Les revenus des services mobiles devraient reculer de 16,1% sur la période avril-juin (hors contrat d'itinérance avec Iliad) contre -13,8% au T1, ou -10,6% hors régulation contre -8,2% au T1, avant une stabilisation des tendances attendue au T3 (-10,7%) et une légère amélioration au T4 (-8,7%)".

L’activité fixe devrait être un peu meilleure que lors du premier trimestre. En part de conquête, Orange avait fait un petit trimestre et terminé dernier avec 17,5% (pour 15% estimé par Orange). Pour l’institut : "Dans le Fixe, l'activité devrait se maintenir à -4,2% au T2 avec des recrutements nets en hausse de 20%, contre 15% au T1, soutenus par le lancement de la nouvelle box de l'opérateur en dépit des offres promotionnelles de SFR dans la fibre optique".

Orange et la 4G au Royaume-Uni
Alors que le déploiement de la 4G commence en France, au Royaume Uni c’est déjà une réalité depuis un an. Le quotidien Les Echos (04/07) annonce que sa filiale Everything Everywhere, détenue avec Deutsche Telekom va modifier sa grille tarifaire en septembre. Les tarifs seront fonction du débit, avec une 4G plus rapide (30 Mbps), plus chère que la 4G de base.

Une 4G et une 4G premium : un futur modèle pour la France ?

Orange et Maroc Télécom
Alors que Vivendi a fait des appels du pied pour que Orange se mette sur le marché afin de racheter les parts de Vivendi dans sa filiale marocaine, voici qu’une association d’actionnaires salariés encourage le PDG du groupe français à se porter acquéreur de ses parts.

Selon 01Net, cette association - dans une lettre adressée à  Stéphane Richard - présente cette opération comme  une "opportunité majeure en Afrique du Nord". Le prix demandé par Vivendi tourne autour de  4,5 milliards d’euros, pour les actionnaires c’est "à peu près deux ans de dividende France Télécom-Orange à 0,80 € par action, tel qu’il est actuellement annoncé au titre de l’exercice 2013".
Pour rappel, Maroc Telecom contrôle, les opérateurs mauritanien (Mauritel), burkinabé (Onatel), gabonais (Gabon Télécom) et malien (Sotelma), et également 100 % du capital de Casanet, l’un des premiers fournisseurs de solutions IT au royaume chérifien.

Sur le prix : lors d’une interview au quotidien Le Figaro (25/03), Stéphane Richard indiquait : Mais, étant déjà présents au Maroc, nous avons une idée assez précise de la valeur de Maroc Telecom. Nous ne grimperons pas à une échelle de perroquet. Alors que la pression sur le secteur est énorme, je dois tout d'abord préserver la solidité financière d'Orange".
Sauf que Orange est présent au Maroc depuis 2010 au travers de Méditel dont il possède 40%  et que ce serait compliqué d’être l’actionnaire principal du numéro 1 (Maroc Télécom) et du numéro 2 (Méditel)… 
A ce niveau les bonnes relations entre la France et le Maroc vont également être un élément important.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1270 09-07-2013 08:08:43

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Le morcèlement du marché des télécoms en Europe est un vieux débat. Les opérateurs européens font pression pour que les règles anti-concurrentielles soient allégées. La Commission Européenne pourrait devenir sensible aux arguments des opérateurs.

Troisième partie : vers une réponse de la Commission Européenne ?

Alors qu’elle faisait plutôt trainer les choses, Il semblerait que la Commission Européenne soit devenue plus sensible aux arguments du « morcellement ». Selon le quotidien Les Echos (29/05) : "(…) les services de la Commission Européenne travaillent donc à des propositions pour former, à terme, un réel marché unique des télécommunications en Europe. Elles pourraient être présentées officiellement lors du conseil européen des télécoms de la fin octobre. Il s’agit de permettre aux consommateurs français de choisir le forfait d’un opérateur allemand ou polonais, par exemple. Une telle initiative, si elle aboutissait, entraînerait une consolidation des opérateurs télécoms européens".
Et donc plus de souplesse réglementaires et législatives. Une utopie ? Il faudrait aussi une harmonisation technique et fiscale, sans compter la barrière de la langue.

Coté consommateur, La Commission Européenne (Les Echos, 12/06) envisage de mettre fin aux coûts de roaming.
Même si les opérateurs ne sont vraiment pas satisfaits par cette mesure, car pour eux cela doit venir à la fin du processus d’unification du marché européen et non pas le moyen d’y arriver. D'autre part, cela reviendrait à faire financer par les opérateurs du sud de l’Europe les touristes du nord qui se déplacent lors de leurs vacances.
Il faut noter que l’ARCEP (La Tribune, 04/07)est également contre car les réglementations ne sont pas homogènes. Le Gouvernement français n’est pas non plus favorable à cette mesure.   

En attendant quelques acteurs mondiaux viennent faire quelques emplettes en Europe  Carlos Slim (Mexique) a pris des dans KPN et Telekom Austria. Hutchison (Hong Kong) s’apprêtait à prendre 30 % du capital de l’activité mobile de Telecom Italia, ATT regarde attentivement ce qui se passe en Europe et le câblo-opérateur Liberty Global (Etats-Unis), déjà présent en Allemagne, a racheté Virgin Media en Grande-Bretagne.

En France diverses options de fusion entre SFR/Bouygues/Numéricable font régulièrement l’actualité. Tout est bloqué car cela créerait une distorsion de concurrence.

La Commission fera ses propositions en juillet. A suivre.

Dernière modification par Hammett (09-07-2013 08:08:59)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1271 10-07-2013 07:48:19

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

LOISIRS NUMERIQUES, QUELQUES CHIFFRES (3) : LA PRODUCTION DE FILMS

A l’occasion du Festival du film de Cannes, le CNC (Centre National du Cinéma) vient de publier son rapport annuel 2012. Pour celles et ceux qui aiment les chiffres et le cinéma, ce rapport est une vraie pépite ! 

Il y est abordé le financement des films via les chaines payantes comme Canal+, Cine+ et OCS. C’est une occasion de faire le point. Pour le financement des films, ce n’est qu’une des sources de financement, mais elle est importante.

Et de constater que Canal+ a financé 130 films dont 113 français pour un montant de 186,43M€, OCS est a dix fois moins avec 18 films dont 15 français pour un montant de 18,52M€. Cine+ participe sur beaucoup de films mais avec un budget de 24,14M€. L’ensemble des chaines (payantes et gratuites) interviennent pour 360M€ dans le financement des films ce qui représente le deuxième apport avec 27,7% juste devant les producteurs avec 28,9%.

C’est un constat supplémentaire : sur les chaines payantes, un peu plus de concurrence ne ferait pas de mal, car le seul « rival » est OCS et il pèse bien. Est-il raisonnable que financement d’une grande majorité de films soit dépendant d’une seule chaine ?

Canal+
130 films agréés en 2012 dont 113 (118 en 2011) d'initiative française en font l’objet d’un investissement de Canal+ pour un montant global de 186,43 M€, en hausse de 2,2 % par rapport à 2011. Le niveau d’intervention de la chaîne est particulièrement élevé au regard de la décennie puisqu’il s’agit du plus haut niveau enregistré après celui de 2010 (194,57 M€). L’investissement de Canal+ augmente de 4,1 % par an en moyenne entre 2003 et 2012.

Pour sa filiale Ciné+, en 2012, c’est un investissement de  24,14 M€ (+0,9 %) dans 121 films dont 106 d’initiative française. Sur ces derniers, l’intervention de Ciné+ est stable à 23,17 M€ (+0,6 %), pour un nombre de films en hausse (+6,0 %).

OCS
OCS finance 18 films agréés en 2012 dont 15 d’initiative française (20 films dont 18 d’initiative française en 2011),pour un montant total de 18,52 M€ (20,43 M€ en 2011). OCS préachète 7,2 % des films d’initiative française en 2012, contre 8,7 % en 2011. Le groupe investit 17,97 M€ dans les films d’initiative française (19,72 M€ en 2011) dont 17,10 M€ pour les droits de première fenêtre payante de 11 films (18,56 M€ pour12 films en 2011) et 0,88 M€ pour les droits de deuxième fenêtre de quatre films (1,16 M€ pour six films en 2011).

L’apport moyen d’OCS par film d’initiative française progresse en 2012 pour s’établir à 1,20 M€ (1,10 M€ en 2011). En moyenne, OCS couvre 17,6 % des devis des films d’initiative française préachetés en 2012, contre12,9 % en 2011.

Qui paye quoi ?
Un récapitulatif du financement des films pour les chaines gratuites et pour les chaines payantes.

http://img.imagesia.com/fichiers/8f/capture-d-cran-2013-05-26-09-05-12_imagesia-com_8fkk_large.gif

http://img.imagesia.com/fichiers/8f/capture-d-cran-2013-05-26-08-51-27_imagesia-com_8fkj_large.gif

Dernière modification par Hammett (26-07-2013 15:09:08)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1272 11-07-2013 07:55:08

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°50

Télécom Italia
Finalement, Hutchison ne rachètera pas Telecom Italia. Telecom Italia a mis fin à ses discussions avec Hutchison sur la fusion de leurs activités italiennes dans la téléphonie mobile. Selon un membre du Conseil d’Administration : "Le conseil a décidé d'interrompre ses discussions avec Hutchison (...) elles (les discussions) sont définitivement terminées".

Hutchison, dont la filiale 3 Italia est le plus petit opérateur mobile italien avec une part de marché de 10%. Pourrait maintenant chercher à se rapprocher avec Wind, le troisième opérateur mobile en Italie.   

ARCEP
Le régulateur des télécom s’est vu retirer son pouvoir de sanction par le Conseil Constitutionnel. Suite à une question de Numericable au sujet d’une amende de 5 millions d’euros, infligée par l’ARCEP en décembre 2011.le Conseil a estimé que le pouvoir d’instruction et de sanction devait être séparé. Il va donc falloir changer la loi sur l’organisation de l’ARCEP.

Le gouvernement a promis une réponse rapide. Depuis sa mise en place, l’ARCEP a très peu sanctionné. Reste que cela fait désordre et doit faire sourire l’Autorité de la Concurrence, voir quelques opérateurs, au vu du « rôle » de l’ARCEP lors de l’introduction du quatrième opérateur mobile. Toutefois, ce ne serait pas l’intérêt des opérateurs de faire «le chat n’est pas là, les souris dansent», car ils seraient rattrapés  tôt ou tard.

Plus globalement, ce recadrage du Conseil Constitutionnel intervient alors que le gouvernement est toujours en réflexion sur le rapprochement entre le CSA et l’ARCEP. Le gouvernement voulant se réapproprier des prérogatives industrielles jusque là prises en charge par l’ARCEP, le régulateur ne gardant qu’un rôle technique.

Vivendi
Vivendi est toujours dans la reflexion quant à l'avenir du groupe. Dernièrement, une réunion a juste confirmé que le conglomérat se séparerait d'une manière ou d'une autre du pôle télécom. Dans ce cadre, SFR prendrait petit à petit son autonomie pour aller jusqu'à une introduction en bourse en 2014. Reste à Vivendi à vendre sa filiale marocaine (Maroc Télécom) et sa filiale brésilienne (GVT).
Ne resterait chez Vivendi que le pôle "loisirs" : la télé avec Canal+, les jeux avec Activision et la musique avec Universal.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1273 11-07-2013 19:34:02

thecham03
On est bien ici
Date d'inscription: 02-05-2010
Messages: 192

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Hammett a écrit:

Télécom Italia
Finalement, Hutchison ne rachètera pas Telecom Italia.

J'aurais été surpris du contraire à dire vrai.
J'avais été vraiment très surpris de lire qu'un "rapprochement" à grande échelle était envisagé. TIM (activité mobile Telecom Italia) est le numéro 1 en Italie et cette info m'était apparue aussi surprenante que si Orange avait annoncé la même chose.

Dernière modification par thecham03 (11-07-2013 19:34:15)


Migration en cours vers Sosh+LVB 34.99€ - 12M/s - LVB play F/W SG30_sip-fr-5.7.16.1 - Wifi partagé - Femtocell 3G+
http://nsa31.casimages.com/img/2012/10/13/121013012252801059.png

Hors ligne

 

#1274 12-07-2013 06:20:17

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Pourtant, il y a eu de solides discussions. Sans consensus, cela a capoté.
L'avenir de Telecom Italia est toujours en question.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1275 12-07-2013 07:46:36

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°51

Un Mvno de moins : Auchan Mobile
Alors que certains Mvno vivotaient avant l’arrivée de Free Mobile et de l’emballement avec les offres sans engagement, l’heure est au bilan et à la rationalisation.
Auchan Telecom devrait arrêter les frais et ses 150 000 clients passer sous le pavillon de SFR qui héberge ce Mvno. Pour Auchan, c’est la fin de l’aventure dans les télécoms. Il y a quelques mois il avait également arrêté les frais sur la vente de son offre de Fibre Optique via le réseau de Numericable. 

Ces derniers mois, c’est Bouygues qui a racheté Simyo (180 000 clients) et Darty (40 000 clients). De son côté Orange a racheté Carrefour Mobile (20 000 clients ?).
Les temps sont difficiles pour les petits Mvno qui ne sont pas sur un créneau communautaire comme Lycamobile ou qui ne peuvent pas se positionner avec une offre 4P comme La Poste ou Virgin.

Quels seront les prochains à arrêter les frais ?
Pour l’ARCEP, au 31 mars, les Mvno représentent 7,703 millions de clients soit une hausse 27 000 (0,4%) sur le trimestre, au lieu d’une baisse de 121 000 (-1,6%) au T4 2012 et de -47 000 (-0,6%) au T1 2012. Les Mvno représentent 10,8% du marché total au lieu de 10,9% au T4 2012 et de 11,1% au T1 2012.

4G : Refarming des fréquences en 1800MHz
Free qui avait attaqué (Le Figaro, 13/06) en référé la décision de l’ARCEP a été débouté par le Conseil d’Etat (ZdNet, 11/07). En contrepartie de la réutilisation de ses fréquences en 4G, Bouygues doit vendre une partie des fréquences à Free, mais ce dernier avait estimé que la réattribution était trop lente et trop limitée pour permettre une vraie concurrence.

Les actions judiciaires ne sont pas terminées : Orange conteste sur le fond la décision de l’ARCEP (Le Figaro, 08/06), considérant qu’il y a rupture d’égalité entre opérateur et de ce fait que la prix payé pour les licences 4G est trop élevé.
Enfin, c’est Bouygues Télécom qui a également attaqué (BfmTv, 14/06), car il estime que le prix à payer est trop élevé.

Engagement, piège à c***...
C’était en janvier 2012 et Xavier Niel déclarait (Le Monde, 11/07) lors du lancement de Free Mobile : "Ras-le-bol de la peine de prison de deux ans ferme". Sauf que Free vient de lancer une offre de téléphonie mobile avec subvention via le site Vente privée. Un test avant un lancement grandeur nature ? 

Pourquoi ? Malgré l’explosion des offres sans engagement, une très grosse partie des français reste attaché au modèle d’un forfait avec engagement et téléphone subventionné. La solution de crédit à la consommation proposée par Free a fait un flop et Free a perdu un procès contre SFR alors qu’il estimait que la subvention du terminal était un crédit à la consommation.
D’autre part, Free va devoir s’engager sur une phase de rentabilité de ses offres et c’est ce qu’offrent les forfaits avec engagement. 

Les promesses n’engagent que ceux qui les écoutent !


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB