#1301 12-08-2013 07:50:10

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

L’ARCEP vient de publier son tableau de bord (données provisoires) sur la téléphonie mobile pour le deuxième trimestre 2013. L’occasion de faire  le point sur ce qui a bougé dans la téléphonie mobile depuis 18 mois (janvier 2012 à juin 2013) epuis l’arrivée d Free Mobile et d’avoir quelques éléments de comparaison sur les 18 mois précédents ‘juin 201 à décembre 2011).

Les opérateurs
Sur ces 18 derniers mois, en métropole, les opérateurs (Bouygues, Free, Orange et SFR) ont gagné 5,826 000 clients (un client = une ligne mobile) professionnels et particuliers, soit une augmentation de 10%. Dans le détail, c’est 8,705 000 forfaits (+19,7%) et une baisse du prépayé avec 2,879 000 clients, soit une baisse de 20,4%.

En 18 mois, la structure de la clientèle des opérateurs a énormément changé. Les forfaits sont passés de 75,8% à 82,5% et le prépayé de 24,2% à 17,4%.
A noter que sur la période juin 2010 décembre 2011, les forfaits augmentait de 3,193 000 millions et représentaient 75,8% de la structure des clients contre passés de 73,7% en juin 2010, parallèlement  les offres prépayés reculaient de -555 000 clients sur le période.
En décembre 2011, les opérateurs représentaient 88,6% du marché, ils représentent maintenant 89,1%.

Les Mvno
Les Mvno ont simplement gagné 368 000 clients, soit une hausse de 4,9%. Dans le détail, c’est une augmentation des forfaits avec une augmentation de 424 000 clients, soit +12,5% et une baisse du prépayé de 56 000 clients, soit une perte de 1,4%.

En 18 mois, la structure de la clientèle des Mvno n’a quasiment pas changé. Les forfaits sont passés de 45,2% à 48, 5% et le prépayé de 54,8% à 51,5%.
Alors qu’en décembre 2011, les Mvno représentaient 11,4% du marché, ils ne représentent plus que 10,9% à fin juin 2013.

Alors ?
La période juin 2010 à décembre 2011 avait vu le développement des Mvno qui avait su mettre en place des offres prépayés agressives et qui représentaient 54,8% de la clientèle. Le repli des Mvno est aussi lié à la volatilité du prépayé. En juin 2010, les Mvno représentaient 6,5% du marché, ils représentaient 11,4% à fin décembre 2011.

Globalement (opérateurs et Mvno), comme on peut le constater, le prépayé représente encore 21,1% du marché, alors que c’était encore 27,7% en décembre 2011. C’est une chute énorme.

Il y a plusieurs glissements : du prépayé vers les forfaits et surtout vers le forfait sans engagement. Sans parler de Free Mobile, il n’y a qu’à voir l’explosion des forfaits Sosh, B&You et Red.

Autre  glissement : reflux mécanique des Mvno vers les opérateurs de réseau. L’arrivée d’un quatrième opérateur ne profite pas particulièrement aux Mvno et la structure de leur clientèle évolue très peu avec toujours des clients prépayés en priorité. C’est le double effet kiss cool.   

Le nombre de clients sans engagement est passé de 9,571 000 et 20% des abonnés à 22,275 000 et 39% des abonnés. Tous ces clients ne sont pas forcément chez Free, Sosh, Red ou B&You, il peut aussi s’agir de clients avec de vieux forfaits. Mais l’évolution est manifeste. En juin 2010, ce nombre était de 7,943 000 et représentait 18,5% des abonnés. C’est aussi sur cette clientèle nomade que les opérateurs portent leurs efforts de recrutement. 

Quels vont être les développements dans les 18 prochains mois ?


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1302 13-08-2013 07:42:51

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Selon l’Expansion (06/08) Bouygues Telecom, Virgin Mobile et NRJ Mobile poursuivent Orange et SFR et réclament 1,4 milliard d'euros (790 millions pour Orange, 650 millions pour SFR).
Ils  s'appuient sur une première condamnation de l'Autorité de la concurrence fin 2012. Orange et SFR avaient été jugés coupables d'avoir mis en œuvre des pratiques anticoncurrentielles sur le marché du mobile entre 2005 et 2008. En jeu : des offres donnant la possibilité d'appeler en illimité uniquement au sein de leurs réseaux.

Bouygues Télécom estimait que la riposte à ces offres avait renchéri ses coûts" et avait déposé une plainte auprès de l’Autorité de la Concurrence. Cette dernière a notifié  une amende de 180 millions d’euros à Orange et SFR pour avoir créée un effet « club » sur certaines offres datant de 2005 et plus commercialisés depuis (Le Figaro, 12/2012).

Ces offres donnaient la possibilité d'appeler en illimité uniquement au sein du réseau de l’opérateur. Pour L’autorité de la Concurrence : "Ces offres ont freiné la concurrence de deux manières. Elles ont contribué, d'une part, à figer le marché en attirant les consommateurs vers les deux plus gros réseaux et en les verrouillant de fait une fois le choix opéré".

Orange et SFR ont fait appel de la décision de l’Autorité de la Concurrence. Ce qui est savoureux est que SFR et Bouygues télécom doivent travaille ensemble pour mutualiser un partie de leur réseau et que Virgin et NRJ sont Mvno les réseaux d’Orange et SFR. Cela devrait donner quelques discussions musclées...

Reste que pour les clients, c’était bien pratique et que cela permettait de faire quelques économies et accessoirement de s’affranchir des lourdes terminaisons d’appels.     

Le tableau (Les Echos, 12/2012) publié ci-dessous rappelle qu’au-delà des offres, la structure des appels à partir d'un mobile et "l'effet club" semble toujours une réalité.   
http://img.imagesia.com/fichiers/4l/capture-d-cran-2013-01-04-10-44-02_imagesia-com_4lt5_large.gif.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1303 14-08-2013 07:51:52

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

LOISIRS NUMERIQUES, QUELQUES CHIFFRES (4) : VIDEO A LA DEMANDE PAYANTE
   
A l’occasion du récent Festival du film de Cannes, le CNC (Centre National du Cinéma) vient de publier son rapport annuel sur l'activité du cinéma en 2012.

Un point est fait la Vàd (Vidéo payante à la demande). A noter que la télévision de rattrapage explose, 67% des internautes profiteraient de la Télévision de rattrapage et de façon de plus en plus intensive. Reste que l’amélioration de l’offre de films et de séries doit grandement progresser et donc cela passe aussi par une refonte de la fameuse chronologie des médias, c’est à dire d’une mise à disposition plus rapide qu‘actuellement des films et des séries. 
Il faut également fidéliser : un film gratuit pour un nombre consommé, un film loué = possibilité de faire découvrir le même film gratuitement à un ami

Retour sur la VàD et d’abord, qu’achète-t-on ?

Le Cinéma
Le chiffre d’affaires de la VàD en paiement à l’acte reste largement dominé par le cinéma en 2012. Le genre représente 72,8 % des recettes du panel (67,5 % en 2011), contre 5,9 % pour l’audiovisuel (6,6 % en 2011) et 21,3 % pour les programmes pour adultes (25,9 % en 2011).

Les films américains représentent 54,6 % du chiffre d’affaires des œuvres cinématographiques en VàD à l’acte en 2012 (56,4 % en 2011), contre 34,7 % pour les films français (29,5 % en 2011) et 10,7 % pour les films non français et non américains (14,1 % en 2011). La hausse de la part de marché des films français est notamment due aux performances enregistrées par Intouchables, Hollywood et le Prénom.

Séries et fictions
Les séries et fictions télévisées captent 59,7 % du chiffre d’affaires de l’audiovisuel en VàD en 2012 (hors cinéma et programmes pour adultes), contre 53,3 % en 2011.La hausse de la part de marché du genre se fait au détriment de l’ensemble des autres genres de programmes audiovisuels.

Le poids des documentaires recule à 7,6 % en 2012 (9,0 % en 2011), celui des programmes musicaux à 5,1 % (6,2 % en 2011), celui des programmes d’humour à 15,8 % (16,8 % en 2011)et celui des programmes destinés à la jeunesse à 9,2 %(10,1 % en 2011).

Le Chiffre d’affaire
Selon le baromètre NPA-GfK, le chiffre d’affaires total de la VàD payante en France (paiement à l’acte + abonnements) est estimé à 251,7 M€ en 2012, soit une augmentation de 14,7 % par rapport à 2011. La croissance du marché de la VàD ralentit très significativement (+44,4 % entre 2010 et 2011 et +56,6 % entre 2009 et 2010).

Le paiement à l’acte reste ultra-majoritaire, représentant 89,3 % du chiffre d’affaires total (90,7 % en 2011), contre 10,7 % pour les formules par abonnement (9,3 % en 2011).

Les estimations (Zdnet, 1/06) par plate forme sont : "Cependant, nous estimons qu’Orange a réalisé environ 90 millions d’euros de CA en VOD et en SVOD en 2012. myTF1VOD a déclaré récemment dans la presse que la VOD représentait 40% des 100 millions de CA de e-TF1, soit 40 M€. Concernant  les filiales du groupe Vivendi, on peut estimer leur CA entre 50 et 60 millions d’euros en 2012. Enfin, Vidéo Futur a publié un CA 2012 de 7,07 M€. Parmi les autres services, les publications de CA d’Univers Ciné et de Iminéo pour 2011 étaient voisines de 1,5M€, ce qui laisse supposer un CA 2012 inférieur à 2M€."

http://img.imagesia.com/fichiers/8f/capture-d-cran-2013-05-26-09-36-43_imagesia-com_8fkz_large.gif

Les plateformes
C’est Orange qui reste en tête pour la VàD. C’est logique, car c’est l’opérateur avec le plus grand nombre de clients et avec la TViP. A noter que CanalPlay arrive en seconde position. Le total fait plus de 100%, car un consommateur peut faire un achat chez Orange et chez iTunes.

http://img.imagesia.com/fichiers/8f/capture-d-cran-2013-05-26-09-45-50_imagesia-com_8fl3_large.gif


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1304 15-08-2013 08:28:24

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

LOISIRS NUMERIQUES, QUELQUES CHIFFRES (5) : VIDEO A LA DEMANDE

Le CSA lors de la publication de son rapport annuel a produit d’autres statistiques sur la VOD, mais là c’est plus centré sur le secteur dont il a la charge.
Ce sont les mêmes tendances que pour la VàD : prédominance du cinéma et visualisation massive sur une tv. La télévision de rattrapage est également en forte hausse. Dommage que certaines données soient arrêtés à fin 2011. 

http://img.imagesia.com/fichiers/8k/csa-tv-de-rattrapage_imagesia-com_8kn3_large.gif

http://img.imagesia.com/fichiers/8k/csa-vad_imagesia-com_8kn2_large.gif

C’est un service dont il devient difficile de se passer. Et il n’y a que l’ADSL ou le Fibre Optique qui permettent d’y accéder. La TNT est en retard là-dessus.

Dernière modification par Hammett (15-08-2013 08:29:38)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1305 16-08-2013 08:30:13

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 45

Le Top14 de rugby fait sa rentrée aujourd'hui et un autre match se déroule entre BeIn Sport et Canal+ sur la prochaine bataille concernant les droits de diffusion. Attention aux plaquages hauts !!!

L'échauffement
Il en question depuis le début de l’année, mais l’échéance se rapproche. Pour rappel, les droits sont actuellement détenus par Canal+ jusqu’en 2016. La chaine cryptée paye 31,7M€/an, mais la Ligue Nationale de Rugby (LNR) a contractuellement une fenêtre entre septembre 2013 et décembre 2013 pour refaire un appel d’offre.

Ce droit, la LNR pourrait l’utiliser car lorsque Canal+ a acquis ses droits, elle était seule, et maintenant il y a Bein Sport qui se montre intéressé par ce championnat générateur d’abonnements. La balle est donc dans le camp de la LNR, dont le président de la LNR vient (L’Equipe, 12/08) de préciser : "Un comité de pilotage a été formé en janvier dernier. Il étudie le dossier. Nous avons la possibilité de sortir du contrat le 1er septembre et le 31 décembre. Deux sociétés spécialisées dans les appels d’offre travaillent avec nous, et une décision sera prise dans les prochaines semaines".

Et certains présidents de clubs (Bayonne, Toulon, Montpellier, Racing-Métro, Bordeaux-Bègles), sont assez favorables à mettre de la concurrence et ainsi augmenter les droits, surtout qu’ils pensent que ces droits ont été sous-payés par Canal+ par manque de concurrence.

L’autre match France/Angleterre
En Angleterre (L’Equipe, 21/01), les droits tv (pour BT vision) du championnat d'Angleterre vont passer à 45,5M€/an (182 millions sur 4 ans) au lieu de 20M€/an lors du contrat précédent. Idem pour la même chaine avec la Heineken Cup, les droits passent 18M€ à 25M€. En cumulant, cela donne 70M€/an pour les clubs pros anglais. 

En France c'est France 2 et Canal+ qui diffuse la H Cup pour 15M€/an. Les droits sont vendus jusqu'en 2014, et en les  cumulant avec les droits du Top14, cela donne 47M€/an pour les clubs pros français.  Différence 23M€ ! 
Le passif des clubs français est de 13 millions, sans compter la rénovation des infrastructures et des présidents-mécènes qui ne peuvent/veulent pas forcement mettre la main à la poche, de ce fait l’augmentation des droits TV constitue une bonne solution.

D’autres droits sur la table ?
Pour rappel, Canal+ détient quelques compétitions de rugby et vient de perdre le championnat anglais, que BeIn Sport vient d’acheter les droits. En attendant cette bataille sur le Top14, Canal+ a encore un beau catalogue dont certains viennent également à échéance : Pro D2, Coupe d’Europe : H Cup (2014), Tournée d’été de l’équipe de France (2016), Tri Nations (2014), Super 15, Air New Zealand Cup, the Currie Cup and Vodacom Cup (2015), matchs internationaux Anglais (2013).

Alors combien pour les futurs droits du Top14 et quels seront les diffuseurs ? Réponses dans quelques semaines. En attendant, le rugby est un sport majeur qui manque à BeIn Sport. La chaine a des moyens de challenger Canal+…

Enfin, il faut noter que l’exposition de Bein Sport se renforce et aurait 1,5 millions d’abonnés, selon les déclarations du président du football pro lors d’un interview au quotidien Le Monde (08/08) : "La Ligue recevra un intéressement quand le diffuseur BeIn Sport aura dépassé 1,5 million d'abonnés. Ils étaient à 1,47 million il y a trois semaines. Tout le monde est gagnant !".

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 11:11:00)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1306 19-08-2013 07:48:15

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

LOISIRS NUMERIQUES, QUELQUES CHIFFRES (6) : VIDEO EN STREAMING

Autre statistique intéressante produite par le CSA lors de la publication de son rapport annuel 2012, celle de la visualisation de vidéos sur Internet.

Sans surprise, c’est le mastodonte YouTube qui arrive en tête. Le total du deuxième, Facebook et du troisième Dailymotion est inférieur au total de YouTube.

Loin derrière, il faut noter la présence des groupes audiovisuels (TF1, France Televisions, M6 et Canal+) et de quelques indépendants (aufeminin.com, allociné). Le seul opérateur présent dans le top15 est Orange qui se place à la onzième place ce qui lui permet de monétiser son portail. Dailymotion devrait pouvoir faire un peu mieux. 

http://img.imagesia.com/fichiers/8k/csa-audiovisuel-sur-internet_imagesia-com_8knb_large.gif


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1307 20-08-2013 07:50:40

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

A l’heure d'une «mobilisation générale» contre les paradis fiscaux et des dérives des processus d’optimisation fiscale, la Fédération Française des Télécoms  (patronat des télécoms) a apporté sa pierre et a confié au cabinet Greenwich Consulting la réalisation d’une étude comparative internationale sur la fiscalité spécifique des opérateurs télécoms et des schémas d’optimisation fiscale des acteurs «Over-the-Top» comme Google, Apple, Facebook et Amazon (les GAFA).

L’étude a été publiée en avril dernier.

Première partie : les principes et quelques chiffres
Il s'agit d'estimations des gains d'optimisation fiscale fondées sur les chiffres du greffe du tribunal de commerce ou les comptes de résultats des sociétés, mais aussi des extrapolations d'après des filiales européennes.
Il y a l’habituelle étude sur la surfiscalité des opérateurs télécoms français. Mais il y a aussi une étude sur l’optimisation fiscale des GAFA et là, c’est pas triste. Le manque à gagner fiscal serait compris entre 1,2 et 1,5 milliards d’euros.

En résumé, selon la FFT, cette optimisation se caractérise par  :   
- Les schémas d’optimisation des acteurs OTT s’appuient sur les asymétries fiscales légales des législations nationales et européennes et le jeu des prix de transfert entre filiales.
- L’Irlande, terre d’élection de nombreux sièges d’OTT en Europe, compense le manque à gagner dû à sa fiscalité attractive vis-à-vis des royalties et de l’impôt sur les sociétés par des gains directs et indirects sur son économie
- Sur les produits immatériels comme la musique en ligne ou les livres numériques, Apple et Amazon reversent l’intégralité de leur TVA au Luxembourg, autre paradis fiscal européen.
- Ces optimisations sont rendues intéressantes pour les OTT grâce à la libéralité  historique du gouvernement fédéral américain, notamment pour encourager la réussite à l’international de ses champions (Homeland Investment Act de 2005).
- En 2011, les OTT auraient payé plus de 800M€ d’Impôt sur les sociétés et entre 400M€ et 700M€ de TVA en France, si leurs activités de production avaient été soumises aux règles de marché locale et sans aucune optimisation, contre quelques dizaines de millions d’€ réellement payés en impôts et taxes.

Un graphique résume la situation :

http://img.imagesia.com/fichiers/8i/capture-d-cran-2013-05-28-21-31-46_imagesia-com_8i6y_large.gif

A suivre...

Sources : La Tribune (21/05), La Tribune(17/04), Etude Greenwich.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1308 21-08-2013 07:52:44

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

A l’heure d'une «mobilisation générale» contre les paradis fiscaux et des dérives des processus d’optimisation fiscale, la Fédération Française des Télécoms  (patronat des télécoms) a apporté sa pierre et a confié au cabinet Greenwich Consulting la réalisation d’une étude comparative internationale sur la fiscalité spécifique des opérateurs télécoms et des schémas d’optimisation fiscale des acteurs «Over-the-Top» comme Google, Apple, Facebook et Amazon (les GAFA).

Deuxième partie : pour une poignée de dollars !
C'est Apple et Microsoft qui seraient responsables du plus important manque à gagner : ils seraient tous deux redevables de 317 millions d'euros alors qu'ils n'auraient respectivement payé que 6,7 millions et 22 millions d'IS, en ayant déclaré un chiffre d'affaires 12 fois et 4 fois inférieur à ce qu'ils réaliseraient véritablement. Le montant est nettement supérieur au redressement fiscal de 52,5 millions d'euros notifié à Microsoft il y a quelques semaines sur les prix de transfert entre filiales (loin des 778 millions réclamés au Danemark par exemple).

Vient ensuite Google, qui devrait 162 millions d'euros contre 30 fois moins versé au Trésor français, pour un chiffre d'affaires estimé à 1,4 milliard d'euros. Sans contester ni commenter les chiffres, Google a réagi en assurant : "nous nous conformons aux lois fiscales françaises et contribuons à l'économie française par le paiement de l'impôt sur les sociétés et de charges sociales. De plus, nous employons plus de 500 personnes en France, nous y aidons des dizaines de milliers d'entreprises à grandir en ligne, et nous y investissons des millions d'euros aussi bien dans le soutien aux start-up françaises que dans le développement d'un Institut Culturel et d'un centre de recherche".
Emballé c'est pesé : manque plus que le financement d’œuvres de charité (avec la publicité qui va avec)...   

En quatrième position vient Facebook qui aurait selon Greenwich généré un chiffre d'affaires de 140 millions d'euros en France en 2011 et n'a payé que 50.000 euros d'impôt, contre 21,2 millions estimés. Enfin Amazon, qui aurait réalisé des ventes 8 fois supérieures à ce qu'il déclare mais peu de bénéfice donc n'aurait dû « que » 10,9 millions (contre 3,3 millions acquittés)....

Une ardoise totale de 1,1 à 1,5 milliard d'euros. Du côté de la TVA, l'étude de Greenwich décortique le mécanisme par lequel "le service iTunes basé au Luxembourg permet à Apple de bénéficier d'un taux de TVA réduit sur la vente de ses produits et de ne pas payer de TVA en France".

Plus généralement et sur la base des chiffres 2011, le manque à gagner pour les finances publiques dû aux optimisations fiscales dans l'e-commerce en France serait compris entre 377 et 754 millions d'euros. Dans une précédente étude réalisée en 2009 pour le Sénat, Greenwich avait estimé à 300 millions d'euros la perte de recettes de TVA sur les services rendus par voie électronique en 2008 et à près de 600 millions à l'horizon 2014. La facture totale Impot + TVA serait donc de 1,1 à 1,5 milliards d'euros.

A suivre...

Sources : La Tribune (21/05), La Tribune (17/04), Etude Greenwich.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1309 22-08-2013 08:00:52

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

A l’heure d'une «mobilisation générale» contre les paradis fiscaux et des dérives des processus d’optimisation fiscale, la Fédération Française des Télécoms  (patronat des télécoms) a apporté sa pierre et a confié au cabinet Greenwich Consulting la réalisation d’une étude comparative internationale sur la fiscalité spécifique des opérateurs télécoms et des schémas d’optimisation fiscale des acteurs «Over-the-Top» comme Google, Apple, Facebook et Amazon (les GAFA).

Troisième partie : et maintenant ? 
L’attaque en règle de la  FFT s’inscrit dans la mobilisation au sein de l'OCDE contre le phénomène d'érosion des bases fiscales en temps de crise. Les temps seraient-ils en train de changer ou est-ce simplement une tempête dans un verre d’eau ?

Au mois de mai dernier, Apple a été auditionné au Sénat américain et Google l’a été par la Chambre des Communes britannique. Le but était d’obtenir des explications sur l’optimisation fiscale de ces grands groupes et les montages effectués pour payer le moins d’impôts possibles. Y aura-t-il des suites ?
Pour compenser, en Europe certains pays négocient avec Google pour la création de fonds d'aide pour la transition de la presse vers le numérique.  Y aura-t-il des suites ?

Les pratiques d'optimisation ne sont pas nouvelles, ni propres aux groupes américains, mais les « GAFA » (Google, Apple, Facebook, Amazon), par leur activité numérique plus difficile à localiser, sont devenus des maîtres en la matière et les sommes en jeu atteignent désormais des montants considérables.

En France le manque à gagner annuel serait de l’ordre de  1,1 à 1,5 milliard d'euros par an selon une étude de Greenwich Consulting TVA impayée comprise.
En France, les libraires, la Fnac et Virgin ont depuis longtemps soulevé le problème de la TVA que ne paient pas Amazon ou Apple en passant par leurs filiales au Luxembourg (TVA à 15%). L'harmonisation européenne de la TVA, un serpent de mer, n'est prévue qu'en 2019.

Le chantier est énorme :
Il reste à ce que les états ne s’engagent plus dans une concurrence fiscale.
Il reste à mettre en place un système fiscal efficace basé sur le lieu de création de la valeur.
Il reste à définir ce qu’est la valeur dans l’immatériel.
Vaste programme non ? wink

Sources : La Tribune (21/05), La Tribune (17/04), Etude Greenwich.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1310 23-08-2013 07:54:06

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

A l’heure d'une «mobilisation générale» contre les paradis fiscaux et des dérives des processus d’optimisation fiscale, la Fédération Française des Télécoms  (patronat des télécoms) a apporté sa pierre et a confié au cabinet Greenwich Consulting la réalisation d’une étude comparative internationale sur la fiscalité spécifique des opérateurs télécoms et des schémas d’optimisation fiscale des acteurs «Over-the-Top» comme Google, Apple, Facebook et Amazon (les GAFA).

Quatrième partie : les Télécoms français trop taxés ?
Le monde se divise en deux catégories : ceux qui ne sont pas assez taxés et ceux qui le sont trop !
A contrario des OTT qui ne sont pas assez taxés et qui ne participent quasiment pas au financement du monde de la culture, la Fédération française des télécoms (FFT), le lobby des opérateurs dans l’Hexagone vient de publier une étude sur l’apport du monde des télécoms à la culture. Le but est de : "dépasser l’opposition entre opérateurs télécoms et acteurs de la culture. Nous sommes les principaux soutiens à l’exception culturelle".

Selon cete étude, les prélèvements obligatoires des télécoms pour la culture ont dépassé le seuil de 400 millions d’euros l’an passé, soit 27 % des taxes qui financent la création culturelle. 18% des ressources (EBITDA- Investissements) des opérateurs sont consacrés au financement de la culture en 2012 contre 5% en 2009

Par contre la contribution à la culture des acteurs de l’Internet comme Google, Apple ou Facebook «est proche de zéro en France». Pour eux, il faut élargir le financement de la culture aux acteurs du Net. Mais plus globalement les impôts et taxes devraient tendre vers plus d’équité.

Mais, les opérateurs télécoms en ont assez de payer trop d'impôts spécifiques (1,2 milliard de "surfiscalité" sectorielle) et d'être considérés comme la "base taxable" naturelle vers laquelle se tournent le gouvernement et les milieux culturels dès qu'il faut trouver de l'argent frais.
Ils sont donc contre, la proposition émise par le rapport Lescure d’une taxe sur les objets connectés, car elle serait difficilement réplicable par les géants du net.

Les opérateurs feront le maximum pour que le conseil des ministres européen prévu en octobre prochain, prenne en compte ces demandes. Il devrait y être également question de l’abandon du roaming, de la consolidation du secteur des télécoms et de l’organisation de la régulation. Autant de sujet ou la FFT a le soutien du gouvernement et/ou de l’ARCEP (notre régulateur national). 

A suivre dans quelques semaines. 

Sources : La Tribune (16/07), Les Echos (16/07).


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1311 23-08-2013 11:56:57

laozi
Compte résilié
Lieu: Var (83)
Date d'inscription: 16-09-2011
Messages: 2371

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

hello,
Hammett aurait-il rejoint Vivendi ? lol
cdt

Hors ligne

 

#1312 23-08-2013 14:44:58

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Bonjour laozi,

Comme pour toi (enfin je l'espère), c'est mon rêve le plus fou... wink


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1313 26-08-2013 07:59:50

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

La période estivale s’achève (presque) et donc la publication des résultats du deuxième trimestre va reprendre, avec dans l’ordre d’apparition Bouygues (mercredi), SFR (jeudi) et Free (lundi prochain). Un rappel s’impose pour ceux d’Orange qui a rendu sa copie fin juillet.

Haut et très haut débit,
Orange annonce une prévision de 19,6% de part de conquête (ADSL, Fibre Optique) sur le trimestre. Avec 41 000 recrutements pour Orange (7000 en ADSL, 33 000 en Fibre Optique et 1000 via le satellite), cela donne un total de 209 000 nouveaux clients sur le trimestre.
Selon les estimations d'Orange, il reste donc environ 168 000 clients à repartir. Les estimations de François04 pour Free donnent 73 000 nouveaux clients. Le reste, soit 95 000, ira-t-il à Bouygues et à SFR ?

Téléphonie mobile
Orange a perdu 119 000 clients, soit +244 000 forfait et – 363 000 en prépayés. Sur un an, c'est un gain de 389 000 nouveaux clients (+1,47%), dont 881 000 en forfaits (+4,6%) et -492 000 en prépayés (-6,9%).
Sosh a atteint 1,364 000 (+276 000) sur le dernier trimestre.

Selon Morgan Stanley, Free Mobile aurait gagné 650 000 nouveaux clients, La Société Générale estime ce gain à 700 000 nouveaux clients. Le crédit Suisse estime lui que SFR pourrait gagner 21 000 nouveaux abonnés. L’ARCEP, estime le gain de nouveaux clients sur le trimestre à 975 000. Avec les résultats d’Orange, cela laisse un gain théorique de 444 000 nouveaux clients à se répartir entre Bouygues, SFR et les Mvno.

Récapitulatif Orange depuis arrivée Free Mobile
Lors de la présentation de ses résultats, Orange a publié le détail de ses acquisitions depuis l’arrivée de Free Mobile. Cela permet de voir les gains M2M (machine to machine) et ceux réalisés avec les particuliers. Le deuxième trimestre 2013 est celui ou Orange a réalisé sa meilleure performance de recrutements de forfaits résidentiels (en bleu) depuis 18 mois !

Sur cette période Orange, est toujours négatif sur les forfaits résidentiels avec une perte de 96 000 clients/lignes, mais remonte tranquillement la pente depuis le premiers trimestre 2012. Orange progresse globalement sur les forfaits avec le M2M avec un gain total de 580 000 clients/lignes. Sur la même période Orange a perdu 901 000 clients sur les offres en prépayés.     

http://img.imagesia.com/fichiers/ag/acquisions-orange-s1-2013_imagesia-com_agpz_large.gif


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1314 27-08-2013 07:53:40

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Economies, économies, l’heure est aux économies chez les opérateurs. Même si c’est moins vital pour Orange que pour Bouygues, voir SFR, l’opérateur historique cherche à réduire ses coûts. Le point a été effectué lors de la présentation des résultats du deuxième trimestre.

Orange
L’objectif pour 2013 était une réduction de 600M€ dont 440M€ pour la France. A l’issue du premier trimestre, la baisse des coûts opérationnels était de 441 M€ dont 127 M€ de coûts indirects (charges de personnel, économies sur le réseau, l’immobilier, les frais généraux, etc…).
A noter 153 M€ d’économies de charges de personnel au S1 grâce aux plans Temps Partiel Senior (contre 79 M€ l’an passé)
Sur le groupe, baisse des coûts directs (-6 % sur un an) : coûts commerciaux en baisse de 26 M€, ventes de terminaux en hausse de 50 M€ sauf pour la France avec une baisse de 17M€.

Bouygues et SFR
Les économies sont à l’ordre du jour également pour SFR et Bouygues Telecom. Une fois en place, la mutualisation d’une partie du réseau (ZdNet, 23/07) pourrait permettre une économie de 250 à 350 millions par an pour les deux opérateurs.
Il y a aussi un plan d’économies de 400 millions en 2013 pour Bouygues (20 Minutes, 14/05) et de 500 millions d’euros chez SFR à réaliser avant fin 2014 (BfmTv, 28/11). 

Suppressions d’emplois
Pour rappel, Bouygues Telecom a supprimé 542 emplois dans le cadre d'un plan de départs volontaires et SFR a annoncé lui aussi un plan de ce type qui devrait porter sur 1.123 suppressions de postes et 267 créations d’emplois.
Chez Orange, d'ici à 2020, près de 30 000 départs à la retraite sont prévus (soit un tiers de l'effectif total) et seul un sur trois sera remplacé. Sur les trois prochaines années, 9 000 départs à la retraite sont prévus, ainsi que 2 000 "autres départs" (démissions, etc.), pour seulement 4 000 recrutements. Et c'est sans compter les effets de l'accord temps partiel des seniors.

Dernière modification par Hammett (27-08-2013 07:59:21)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1315 28-08-2013 08:04:15

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Bouygues Telecom vient de présenter ses résultats pour le deuxième trimestre 2013. C’est moyen sur le fixe et le mobile et même B&You progresse moins vite que d'habitude. D’ailleurs "Bouygues Telecom révise, en conséquence, à la baisse de 250 millions d’euros sa précédente prévision de chiffre d’affaires pour 2013 pour l’établir à 4 600 millions d’euros". La 4G va être importante pour Bouygues. 

Haut débit
Au total avec Darty, il y a 1,901 000 clients (ADSL et Fibre Optique), soit +202 000 (11,9%) sur un an et +10 000 (0,5%) sur le dernier trimestre. Il y a 320 000 clients sur le réseau Numéricable. L’intégration de Darty ne permet pas de gains significatifs. 

Mobile
Coté mobile, les résultats sont moyens. C’est un gain de 15 000 (0,1%) clients sur le trimestre dont +193 000 coté forfait et -178 000 coté prépayés. Sur un an, le nombre total de clients est 11,286 000 contre 10,854 000 soit un gain de 432 000 (+4%) clients. 

B&You cartonne un peu moins avec 1,601 000 soit un gain de 188 000 clients en trois mois (+335 000 lors du premier trimestre 2013). Cela représente 14,1% du total de sa clientèle. Pour rappel, B&You comptait 452 000 clients au 30 juin 2012.

Pour rappel,
les résultats au 31 mars
Haut débit
Au total avec Darty, il y a 1,891 000 clients (ADSL et Fibre Optique), soit +262 000 (16,1%) sur un an et +45 000 (2,4%) sur le dernier trimestre. Darty serait à 237 000 clients contre 260 000 le trimestre précédent, soit une perte de 23 000 (-8,8%). Il y a 312 000 clients sur le réseau Numéricable.

Mobile
Coté mobile, les résultats sont moyens. C’est un gain de 20 000 clients sur le trimestre dont +190 000 coté forfait et -170 000 coté prépayés. Sur un an, le nombre total de clients est 11,271 000 contre 10,925 000 soit un gain de 346 000 clients. 

B&You cartonne avec 1,413 000 clients, soit un gain de 335  000 clients en trois mois (+453 000 lors du dernier trimestre 2012). Cela représente  12,5% du total de sa clientèle. Pour rappel, B&You comptait 625 000 clients au 15/ septembre 2012 et 452 000 au 30 juin 2012. A noter que 60% des clients de B&You sont sur le forfait à 19,99€.

les résultats au 30 juin 2012
Bouygues Telecom vient de présenter ses résultats. Il y a 1,399 000 clients (ADSL et Fibre Optique), soit +378 000 (36,9%) sur un an et +70 000 (5,4%) sur le dernier trimestre. Bouygues est donc un peu en dessous d’Orange.
Coté mobile, Bouygues a perdu 71 000 clients, soit 126 000 en prépayés et affiche un solde positif de 55 000 clients forfaits. B&You enregistre 452 000 clients.

Dernière modification par Hammett (28-08-2013 08:04:28)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1316 28-08-2013 15:04:11

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Récapitulons wink

Selon diverses estimations (Orange et François04), sur le deuxième trimestre, le gain de nouveaux clients sur l'ADSL et la Fibre pourraient être  :

SFR : +85 000 nouveaux clients (publication des résultats le 28/08).
Free : +73 000 (publication des résultats le 2/09).
Orange : +41 000 (résultats publiés).
Bouygues : +10 000 (résultats publiés).   
Total : 209 000 nouveaux clients.

A confirmer bien sur. wink

Dernière modification par Hammett (28-08-2013 15:04:29)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1317 29-08-2013 08:17:15

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

SFR vient de présenter ses résultats pour le second trimestre 2013. Ils sont moyens sur le fixe (ADSL et Fibre Optique) et assez bons sur le recrutement d’abonnés sur le mobile. Sur un an, les indicateurs financiers (Chiffre d’affaire, Ebitda, résultat) sont en forte baisse. 

Vivendi annonce «La poursuite de l’adaptation de SFR aux nouvelles conditions de marché et l’obtention de synergies liées aux acquisitions.». La vente d’Activision Blizzard et de Maroc Telecom devrait ramener sa dette de 13,4 milliards d’euros  à 6,5 milliards d’euros.   

Haut débit
Il y a 5,164 000 clients (ADSL et Fibre Optique), soit +148 000 (+2,9%) sur un an et + 33 000 (+0,6%) sur le dernier trimestre. L’offre 4P « Multi-Packs » représente près de 2,100 000 clients, soit +100 000 sur le trimestre précédent.

Mobile
En un an SFR a gagné 552 000 abonnés soit 17,372 000 clients. Le parc total (avec le prépayé) s’élève à 21,049 000 soit un gain de 330 000 clients par rapport au trimestre précédent. En prépayé SFR a perdu 220 000 clients sur le trimestre, soit un total de 3,677 000.
En un an, SFR a gagné 259 000 clients : perdu 699 000 clients en prépayés et gagné de 958 000 abonnés à un forfait. 
Encore une fois, pas de chiffres sur Red et Joe Mobile. En un an, la part de marché estimée par SFR est resté le même à 28,1%.

Pour rappel
Les résultats au 31 mars
Haut débit
Il y avait  5,131 000 clients (ADSL et Fibre Optique), soit +137 000 (+2,7%) sur un an et + 56 000 (+1,1%) sur le dernier trimestre. L’offre 4P « Multi-Packs » représente près de 2,800 000 clients, soit +200 000 sur le trimestre précédent.

Mobile
En un an SFR a gagné 528 000 abonnés a un forfait soit 16,820 000 clients, sur le trimestre le gain est de 257 000. Le parc total (avec le prépayé) s’élève à 20,719 000 soit un gain de 29 000 clients par rapport au trimestre précédent. En prépayé SFR a perdu 228 000 clients sur le trimestre.
En un an, SFR a perdu 124 000 clients : 652 000 en prépayés et un gain de 528 000 forfaits. 
Pas de chiffres sur Red et Joe Mobile. En un an, la part de marché estimée par SFR est passée de 30,0% à 28,1%.

Les résultats au 30 juin 2012
Il y avait 5,016 000 clients (ADSL et Fibre Optique), soit + 33 000(+0,66%) sur un an et +22 000(+0,4%) sur le dernier trimestre. L’offre multi-packs représente 1,600 000 clients.
Dans le mobile, SFR a gagné 122 000 clients forfaits en net, après une perte de 620 000 clients au premier trimestre et une perte de 53 000 sur ce trimestre. SFR accuse lui aussi une perte de 175 000 clients en prépayés.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1318 29-08-2013 08:48:28

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

En fonction des estimations d'Orange et de François04, sur le deuxième trimestre, le gain de nouveaux clients sur l'ADSL et la Fibre pourraient être  :

Iliad (Free + Alice) : +125 000.
Orange : +41 000.
SFR : +33 000.
Bouygues : +10 000.
Total : +208 000.

A confirmer avec la publication des résultats de Free le 2 septembre.
Deux chiffres contradictoires, le premier avec le total de 208 000 nouveaux clients sur le trimestre donné par Orange. Si il se confirme, la part de conquête d'Iliad (Free + Alice) serait de 60%. Ce qui serait un record historique.
Autre chiffre, celui de François04, qui estime le résultat de d'Iliad autour de 80 000. Ce qui donnerait une part de conquête de 50% pour Iliad.

Dernière modification par Hammett (29-08-2013 08:53:10)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1319 29-08-2013 12:23:56

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Sur le mobile, l'ARCEP estime à 975 000 nouveaux clients/lignes pour ce second trimestre.
Orange a perdu 119 000 clients, SFR en a gagné 332 000 et Bouygues en a également gagné 15 000. Le solde 747 000 devrait donc se partager entre Free et les Mvno.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1320 30-08-2013 07:46:58

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Numericable vient de présenter ses résultats du second trimestre  2013. Ils sont dans la moyenne basse des résultats précédents. Petit événement toutefois, Numericable a atteint son millionième client sur son offre multi-play. Cela s’arrose wink

Sa croissance est toujours liée à sa nouvelle Box (21,5% de ses clients) et au développement du très haut débit. Il n’y a pas de chiffres sur son offre mobile.

Haut et très haut débit
Au 31 mars, il y avait 1,002 000 au 30 juin contre 993 000 clients au 31 mars, 972 000 clients au 31 décembre contre 946 000 clients au 30 septembre soit une augmentation de 21 000 (+2,46) et 944 000 au 31 mars 2012, soit une augmentation de 9 000 nouveaux clients sur le trimestre (+1,10%). Il y a 700 000 abonnés en très haut débit contre 635.000 abonnés au 31 mars, 585 000 au 30 septembre 2012 et 532 000 au 30 juin 2012.

Il y a 216 000 clients avec sa nouvelle box, conte 177 000 clients au 31 mars, 121 000 à fin décembre 2012 et 85 000 au 30 septembre. Il y a 700 000 abonnés en très haut débit contre 635.000 abonnés au 31 mars, 585 000 au 30 septembre 2012 et 532 000 au 30 juin 2012.

Téléphonie mobile
Numéricâble n’a pas donné de chiffres pour ce trimestre. Pour rappel, Numericable est  MVNO sur le réseau de Bouygues Telecom. Au 31 décembre 2012, il y avait (Zdnet, 21/03) 120 000 clients contre 100 000 clients au 30 septembre. Au 31 mars, il y avait 51 000 clients, et 47 000 au 31 décembre 2011..

Marque blanche
Par déduction, les clients (Bouygues) en marque blanche sont de 320 000 contre 313 000 au 31 mars, 297 000 au 31 décembre et 264 000 au 30 septembre et 246.000 au 30 juin. Au 31 décembre 2011, il y avait 206 000 clients et 103 000 au 31/12/2010.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1321 30-08-2013 20:46:06

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Iliad vient de publier ses résultats pour le second trimestre 2013 à un horaire inhabituel : 19h46 un vendredi. Certainement afin de ne pas gêner les futures annonces de lundi.
Les résultats sont bons commercialement sur le fixe et le mobile. Concernant le mobile, il conviendrait de connaitre la structure des abonnements pour se faire une idée plus précise. Sur le fixe, cela reste globalement un petit trimestre. Le marché arrive t-il au bout de ce qu’il peut donner ? Alice devrait survivre à l’année 2013.

Haut débit
Il y a 5,518 000 soit +371 000 (7,2%) sur un an et +62 000 (1,7%) sur le dernier trimestre. Dans le détail : +84 000 pour Free soit 5,388 000 et -22 000 pour Alice soit un total de 130 000 clients.
Free annonce que sur 84 000 recrutements, 15 000 proviennent d’Alice, soit 17,9%. En 2012, sur 515 000 recrutements, 140 000 provenaient d’Alice, soit 27,2%, En 2011 seul 85 000 ‘’Aliciens’ étaient passés chez Free, ce qui représentaient 17,2% des 492 000 recrutements. 

Il y a 94,2% de clients dégroupés, soit 5,209 000 clients et donc 309 000 non dégroupés. Depuis son achat par Free, Alice a perdu 720 000 clients. Combien de temps encore, Alice va-t-il demeurer comme marque commerciale ? 
Free ne donne pas  de répartition entre l’ADSL et la Fibre, et ne donne pas de chiffres sur la V6.

Mobile
Il y a 6,795 000 soit +720 000 clients (11,8%) sur le trimestre, ce qui est en proportion n petit trimestre pour Free . Free ne donne pas de détails sur la répartition de ses forfaits, le seul indicateur est : "Le Groupe a accéléré sa conquête d’abonnés sur les utilisateurs ayant une consommation modérée (forfait mobile à 2€/mois)" qui semble montrer que la croissance est plutôt à rechercher vers les petits forfaits. Iliad annonce une part de marché au delà des 10%

Pour rappel,
Les résultats au 31 mars
Iliad vient de publier ses résultats pour le premier trimestre 2013. Ils sont bons commercialement sur le fixe et le mobile. Concernant le mobile, il conviendrait de connaitre la structure des abonnements pour se faire une idée plus précise.
Pour l’anecdote, pour le mobile, les estimations étaient fausses et sous-estimées. Pour le fixe, c’est pareil, et plutôt surestimées. 

Haut débit
Il y avait 5,456 000 clients soit +416 000 (8,2%) sur un an et +92 000 (1,7%) sur le dernier trimestre. Dans le détail : +134 000 pour Free soit 5,304 000 et -39 000 pour Alice soit 152 000.
Free annonce que sur 134  000 recrutements, 30 000 proviennent d’Alice, soit 22,4%.En 2012, sur 515 000 recrutements, 140 000 provenaient d’Alice, soit 27,2%, En 2011 seul 85 000 ‘’Aliciens’ étaient passés chez Free, ce qui représentait 17,2% des 492 000 recrutements. 

Il y a 94,2% de clients dégroupés, soit 5,140 000 clients et donc 316 000 non dégroupés. Depuis son achat par Free, Alice a perdu 698 000 clients. Combien de temps encore, Alice va-t-il demeurer comme marque commerciale ? 
Free ne donne pas  de répartition entre l’ADSL et la Fibre, et ne donne pas de chiffres sur la V6.

Mobile
Il y a 6,075 000 soit +870 000 clients (16,7%) sur le trimestre. Free ne donne pas de détails sur la répartition de ses forfaits, le seul indicateur est : "Une base d’abonnés équilibrée entre les deux forfaits.(…) le Groupe a accéléré sa conquête d’abonnés sur les utilisateurs ayant une consommation modérée ". 

Les résultats au 30 juin 2012
Il y avait 5,147 000 clients, soit +430 000 (9,1%) sur un an et +107 000 (2,1%) sur le dernier trimestre. Dans le détail : +165 000 pour Free soit 4,885 000 et -58 000 pour Alice soit 262 000.

Il y a 93,6% de clients dégroupés, soit 4,817 000 et donc 330 000 non dégroupés. Depuis son rachat par Free, il y a trois ans, Alice a perdu 588 000 clients.    

En téléphonie mobile, il y a 3,600 000 clients, soit 990 000 de plus qu’au 31 mars et comme le trimestre dernier : "ces recrutements se répartissent de manière équilibrée entre les deux forfaits"


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1322 31-08-2013 07:44:10

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Quelques statistiques sur les parts de conquête sur le second trimestre. Cela indique le gain (ou la perte) de nouveaux clients en ADSL et Fibre Optique.
Globalement, c’est un tout petit trimestre en terme de nouveaux clients. Est-ce la fin du développement et l’arrivée d’un marché quasiment mature et de renouvellement ?

Free termine premier en augmentation de 3 points par rapport au trimestre précédent. La croissance est toujours forte, mais sur de plus petits volumes.
Orange est la relative bonne surprise avec 10 points de plus sur ce trimestre, ce qui lui permet de terminer deuxième, alors que les recrutements ADSL sont quasiment à l’arrêt et que sa croissance est tirée par la Fibre Optique.
SFR est un peu en baisse et repasse troisième mais est dans la même configuration qu’Orange : les recrutement en Fibre Optique commencent à faire autant que le recrutement en ADSL.
Bouygues accuse une baisse brutale, alors que la baisse était continue mais relativement douce depuis l’arrivée de Free Mobile. Il va lui falloir trouver des relais de croissance. La 4G suffira-t-elle ?
Numéricable poursuit sa croissance mais toujours mollement. Dire qu'il est quasiment seul sur son réseau ! Il vient de passer la barre du millionième client.

En ce qui est des offres en quadruple play. Orange revendique 3,821 000 clients Open, SFR avec son offre multi-packs 2,100 000 clients et Bouygues est dans l’inconnu, l’opérateur ne  donnant plus le détail des chiffres de Darty, mais il doit être au delà de 1,700 00 clients. Free ne donne pas de chiffres, mais cela doit être important également et doit tourner autour de 50% de ses clients mobiles soit 3,400 000.

Gain de nouveaux clients sur le second trimestre 2013
Iliad  62 000 (Free + 84 000, Alice -22 000),  soit 42,5% en part de conquête.
Orange : 41 000, soit 28,1%.
SFR : 33 000, soit 22,6%.
Bouygues : 10 000 soit 6,8%.
Total 146 000

Gain de nouveaux clients sur le premier trimestre 2013
Iliad 92 000 (Free 134 000, Alice -39 000), soit 39,3% en part de conquête,
SFR 56 000, soit  23,9%
Bouygues Telecom 45000 (Bouygues 68 000 et Darty -23 000), soit 19,2%,
Orange 41 000, soit 17,5%, 
Total 234 000

Gain de nouveaux clients sur l’année 2012
Iliad 515 000 (Free 712 000, Alice -197 000), soit 44,1% en part de conquête,
Bouygues Telecom 324 000, soit 27,7%,
Orange 296 000, soit 25,3%,
SFR 33 000, soit 2,8%.     
Total 1,168 000

Gain de nouveaux clients sur le quatrième trimestre 2012
Iliad 107 000 (Free 146 000, Alice -39 000), soit 36,0% en part de conquête,
Bouygues Telecom 88 000, soit 29,6%,
Orange 67 000, soit 22,6%,
SFR 35 000, soit 11,8%     
Total 297 000


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1323 01-09-2013 14:28:58

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Demain, Free organise une conférence de presse pour faire une ou des annonces. Quels pourraient être les sujets abordés ?

- La possibilité du Vdsl2.
- Offre avec engagement et avec téléphone.
- La 4G au prix de la 3G, mais sur quelques antennes.
- Pas de nouvelles offres : vu que les offres actuelles fonctionnent pourquoi changer le business plan ?

Sinon il y aura également le "business"  habituel :
- Quelques promesses pour épater la foule,
- Quelques "insultes" sur la concurrence,   
- Quelques "bons" mots pour faire rire l'assistance.
- Quelques trémolos  dans la voix....

Dernière modification par Hammett (01-09-2013 14:30:35)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1324 02-09-2013 07:46:25

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Après la publication des résultats à fin juin 2013, voici le tableau récapitulatif des parts de marché dans le haut et très haut débit.

Pour la rubrique « Autres », ce sont aussi les résultats à fin mars 2013 calculés avec les statistiques trimestrielles de l’ARCEP en ôtant les chiffres publiés par les opérateurs au 30 juin.
Ce sera mis à jour avec la prochaine livraison prévue le 5 septembre. Les chiffres de Bouygues, Free, Numericable Orange et SFR sont tirés des communiqués de presse publiés.
A noter que c'est un petit trimestre en terme de recrutement avec 155 000 nouveaux clients. Petite forme passagère ou marché très mature qui se développe très lentement ? A suivre sur les trimestres suivants. Il faut noter que les recrutements en Fibre Optique commencent à devenir significatifs.

http://img.imagesia.com/fichiers/b4/recap-t2-2013_imagesia-com_b4bq_large.gif

Bouygues a intégré Darty pour continuer à peser sur le marché. Sauf qu’il ne semble pas récupérer les clients qui quitte Darty...Et même pire n’a quasiment pas recruté sur ce trimestre. Attention cela ressemble à un atterrissage un peu brutal. Bouygues revendique 320 000 clients en Fibre Optique via la location du réseau de Numéricâble.

Free poursuit son ascension, mais avec des chiffres moins importants. La migration des Aliciens est toujours bonne et représente une part non négligeable des recrutements de l’opérateur. Même si la aussi les chiffres sont un peu moins bons que lors du trimestre précédent. 17% contre 22% lors du T1 des recrutements de Free proviennent d’Alice. Les Aliciens qui migrent le font à 68% contre 77%.
Free ne donne pas de chiffres sur ses abonnés Fibre, ni sur la V6. Dommage

Numericable la progression est là, mais de trimestre en trimestre cela ne bouge pas beaucoup en regard du potentiel. Numericable est seul ou presque sur son réseau et Bouygues recrute y autant. La bonne nouvelle est que d'avoir atteint 1 million de clients. Bref, c'est un début de taille critique et de valorisation certaine avant une probable introduction en bourse, voir plus par la suite. 

Orange poursuit sa baisse en attendant que la Livebox Play lui redonne un peu de tonus. Sur ce trimestre, la fibre optique fait encore un résultat supérieur à l’ADSL...80% des nouveaux clients chez Orange est sur une ligne FTTH.
La Fibre Optique nouveau relais de croissance ? Orange revendique 239 000 clients sur ce segment.

SFR est rentré dans le rang ce trimestre, même si cela reste supérieur aux chiffres catastrophiques de 2012. SFR recrute également sur la Fibre Optique, mais beaucoup moins. Pour l’opérateur c’est environ un tiers de ses recrutements. SFR revendique 125 000 en Fibre Optique.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1325 02-09-2013 18:54:14

laozi
Compte résilié
Lieu: Var (83)
Date d'inscription: 16-09-2011
Messages: 2371

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

bonsoir,
en complément des excellents posts d'Hammett,
Mobile/fixe: bilan de tous les opérateurs lors du deuxième trimestre 2013 par PC UNpact
bilan 2tr 2013

bonne lecture
cdt

Hors ligne

 

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB