#1401 21-11-2013 07:41:44

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Pas de récapitulatif Free/Alice pour ce trimestre. Iliad n’a pas donné d’informations sur les migrations d’Alice vers Free. Dommage, cela aurait permis de faire le point 5 ans après le rachat d’Alice par Free. Dommage, d'autant que le taux de migration des Aliciens vers Free était plutôt bon.

A fin juin 2013, il restait 130 000 clients chez Alice. Combien aujourd’hui ?

Alors que Free donnait des chiffres assez précis jusque là, pourquoi cette absence de transparence de la part d'Iliad ?
- Est-ce un tassement des migrations ? Cela pourrait être une partie du relatif tassement des recrutements de Free sur ce trimestre.
- Ou est-ce quasiment la fin pour la marque Alice ?

Depuis le début de l’année 61 000 clients d’Alice avaient quitté Alice pour 45 000 migrations vers Free,  soit un taux de 73%, ce qui assuré à Free 29% de ses 154 000 nouveaux clients sur le premier semestre 2013.

En 2012, 197 000 clients avaient quitté Alice pour 140 000 migrations vers Free, soit un taux de 71%. Cela avait assuré 19,7% des 712 000 recrutements de Free sur l’année.


En 2011, 177 000 clients avaient quitté Alice pour 85 000 migrations vers Free, soit un taux de 48%. Cela avait  assuré 17,2% des 492 000 recrutements de Free sur l’année.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1402 22-11-2013 07:46:41

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) - N°66

Alliance (1) : SFR et Numericable
Le pédégé de SFR a (Actu Orange, 20/11) rappelé lors d’un colloque que "SFR est parfaitement armé, nous n'avons pas besoin de nous adosser à d'autres acteurs en France pour mener à bien notre stratégie (...) Nous avons la taille critique d'un grand opérateur mono-pays, nous disposons de tous les moyens pour mener à bien nos ambitions". Comprendre qu’une alliance avec Numericable n’était pas à l’ordre du jour.
Pour lui : "Nous avons déjà deux engagements de mutualisation dans la fibre et le mobile, avec Orange et Bouygues. Avec ces accords, avec nos 10 milliards d'euros de chiffre d'affaires et notre parc de clients, SFR est un grand opérateur qui a les moyens de sa stratégie sur le moyen et le long terme, sur le mobile et le fixe".
Toutefois, pour lui il faudrait une évolution de la réglementation et surtout qu’une scission de Vivendi soit effective et à partir du moment ou SFR était côté en Bourse toutes les options stratégiques seraient ouvertes. La question reste la même : que va devenir cet opérateur et avec qui ? Pas facile de trouver son chemin lorsque l'objectif est du Orange avec un prix Free...

Alliance (2) : Free Mobile et l’UFC Que Choisir
Alors qu’il n’y a pas si longtemps (en fait avant le lancement de Free Mobile) les relations entre ceux deux-là étaient quasiment fusionnelles, elles deviennent maintenant maintenant (La Tribune, 19/11) conflictuelles !!! Ils se détestent...
L’association de consommateurs a constaté une dégradation sur le réseau propre de l’opérateur lors d’usages tels que le visionnage de vidéos. Free dénonce "une étude partielle et partiale" et un acharnement. Pour rappel, L’UFC avait déjà porté plainte en janvier contre Free.
l'UFC s'interroge sur "les investissements réellement consentis" par Free pour le déploiement de son réseau 3G et se demande même si l'opérateur "privilégie l'étendue de la couverture à son épaisseur".
La réponse de Free n’est pas vraiment à la hauteur : "A croire que l'UFC regrette l'oligopole d'avant Free Mobile" et grand joueur, Free va porter plainte contre l’association de consommateurs. Encore un procès de perdu ?
On ne se dirige pas vers une séparation à l’amiable... 

Alliance (3) : Deezer et Microsoft
Cela le démange depuis de nombreux mois, Deezer devrait sauter (Le Figaro, 20/11)  le pas et tenter de lancer son service aux Etats-Unis en 2014. Mais pour réussir il faut un lancement en grand : "trouver un partenaire logique en termes de distribution, comme on a pu le faire avec des opérateurs téléphoniques, c'est ce qu'on essaye de faire". Ce partenaire pourrait être Microsoft.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1403 23-11-2013 15:17:46

laozi
Compte résilié
Lieu: Var (83)
Date d'inscription: 16-09-2011
Messages: 2371

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

hello,
pour Hammet et tous les autres...
recrutements "3/4" 2013

Hors ligne

 

#1404 23-11-2013 16:54:03

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Sur les 9 premiers mois,

Sur le fixe :
Free, 36,1% des recrutements,
Orange, 25,6%,
SFR, 22,4%,
Bouygues, 15,9%.

Sur le mobile :
Free, 62,3% des recrutements,
SFR, 15,9%,
Orange (avec Sosh), 11,2%,
Bouygues (avec B&You), 11,2%.

Free premier sur le fixe et le mobile, Bouygues dernier sur le fixe et le mobile. Orange et SFR sont entre les deux, un coup c'est l'un qui est devant, un coup c'est l'autre.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1405 25-11-2013 07:46:26

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Alors que les résultats commerciaux de nos opérateurs ont été publiés, un rapide point sur quelques éléments financiers (il n'est pas interdit de compléter) permettra de se faire une idée un peu plus précise sur la situation des uns et des autres. Les montants sont exprimes en M€.

Ce sont des chiffres sur le troisième trimestre 2013. Ils sont partiels pour Free et Orange, car ils ne publient pas de données sur l’EBITDA, contrairement à Bouygues et à SFR.  Orange ne donne qu’un chiffre pour l’ensemble du groupe. Pour Free, c’est rien du tout.

Sur l’ensemble de l’année 2012, il y avait un recul du chiffre d’affaire de 1,5 milliard d’euros : SFR pour 879M€, Bouygues pour 664M€ et Orange pour 646M€.

Sur les 6 premiers mois, il y avait une baisse du chiffre d’affaire de 818M€ pour Orange, 389M€ pour Bouygues et 385M€ pour SFR. L’année 2013 battra-t-elle l’année 2012 ?  Les résultats positifs de Free ne compensent pas les pertes de Bouygues, Orange et SFR. Il y a perte de valeurs dans les télécoms.   

En comparant les résultats des trois premiers trimestres 2012 aux trois premiers trimestres 2013, il y a une baisse de 2,432 milliards d’euros en chiffre d'affaire, soit une baisse de 6,7% ou d'environ 3,6€ par client et par mois.
Orange pour 1,042 milliard, SFR pour 892 millions et Bouygues pour 498 millions. Par rapport au premier semestre, Orange Et Bouygues font un peu mieux -  enfin, ils perdent moins - contrairement à SFR qui plonge un peu. 

A noter que le chiffre d’affaire de l’ensemble SFR, Free et Bouygues pèse moins que le chiffre d’affaire d’Orange.

Autre indicateur, L’EBITDA. C’est un indicateur permettant de comparer les résultats des uns et des autres. Il présente les revenus générés par l’activité indépendamment des conditions de son financement (les charges financières), des contraintes fiscales (impôts et taxes), et du renouvellement de l’outil d’exploitation (amortissements sur le réseau, les licences, l’itinérance, etc.). Une règle de trois sur le chiffre d’affaire permet de calculer le taux de profits.   

http://img.imagesia.com/fichiers/dm/chiffre-affaire-t3-2013_imagesia-com_dmhf_large.gif

Le détail
Bouygues Telecom, le ratio (EBITDA / CA) est de 21,0% (au lieu de 21,4% cumule sur les trois premiers trimestres de 2012)au lieu de  20,5% à la fin du premier semestre, de 17,4% au à fin 2012 et de 22,1% à fin 2011. Depuis fin 2012, c’est un peu mieux. Le plan d’économies porte ses fruits. Apres le nombre de forfaits, le chiffre d’affaire est un autre indicateur qui démontre que Free est sur les talons de Bouygues. 

Free, le ratio (EBITDA / CA) était de 32,3% à la fin du premier semestre et de 29,2% à fin 2012 et de 39,2% à fin 2011. En terme de chiffre d’affaire, tout baigne. Pour les investissements, c’est encore l’ADSL qui fait bouillir la marmite. Doucement mais surement, Free est en train de rattraper Bouygues Telecom. 

Orange France, le ratio (EBITDA / CA) était de 36,3% à la fin du premier semestre, de 31,6% à fin 2012 et de 38,8% à fin 2011. Orange est en train de restaurer ses marges et l’accord d’itinérance avec Free permet de mettre du beurre dans les épinards du chiffre d’affaire. . 

SFR, le ratio (EBITDA / CA)  est de 13,7,% cumulé sur les trois premiers trimestre de 2013 (au lieu de 19,4% cumule sur les trois premiers trimestres de 2012), au lieu de 28,9% à la fin du premier semestre, de 29,2% à fin 2012 et de 31,2% à fin 2011. Sur ce trimestre, SFR est en train de manger sa marge, en corrélation avec sa relative bonne campagne de recrutements ?


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1406 26-11-2013 07:43:06

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Un tableau qui mesure par FAI, les gains de nouveaux clients en évolution annuelle  (T3 2012 à comparer au T3 2013) et ce que cela représente en part de conquête. Cela permet de voir un peu plus précisément les tendances sur le long terme.
Ce sont les chiffres pour l’ADSL et le Fibre Optique et c'est exprimé en milliers.

En glissement annuel, le nombre de nouveaux clients en en nette diminution.  Free continue de capitaliser grâce à son offre mobile, mais baisse de trimestre en trimestre. C’est un atterrissage en douceur, mais à un haut niveau. 
SFR contine de rebondir et se paye le luxe de se rapprocher de Bouygues. C’est la surprise du chef...
Avec ses recrutements dans la Fibre Optique, Orange France se maintient mais à un niveau moyen, ce qui lui permet de rester sur la deuxième marche du podium, ce qui n’est pas si mal pour l’opérateur historique. Il fait mieux que SFR et Bouygues Telecom qui voit lui ses performances reculer de trimestre en trimestre, sachant qu'en plus plus que Darty a été intégré. Les trimestres fastes sont loin.
A noter que l'étiolement du rythme des recrutements : -21,3% en un an !   

http://img.imagesia.com/fichiers/dr/part-de-conquete-annuelle-t3-2013_imagesia-com_dr3v_large.gif

Méthodologie
Comment lire ce tableau ? Par exemple, entre le T3 2012 et le T3 2013, Orange a gagné 219 000 nouveaux clients, ce qui représente un gain de 2,2% de sa base clientèle sur la période et 24,5% en part de conquête cumulée sur cette même période. Il y a eu un gain de 894 000 nouveaux clients entre le troisième trimestre 2012 et le troisième trimestre 2012.

Dernière modification par Hammett (26-11-2013 07:44:19)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1407 27-11-2013 07:47:19

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 51

A l’occasion de la présentation de ses résultats, Vivendi a donné quelques informations sur le nombre de clients pour Canal+.
Le tableau récapitulatif est le suivant :
http://img.imagesia.com/fichiers/ds/canal-t3-2013_imagesia-com_ds71_large.gif
Il faut noter que par "pudibonderie" Canal+ ne donne pas directement le nombre de ses clients en France, mais les regroupent avec ceux de l’Afrique et ceux de CanalPlay.
Toutefois, le gain sur le trimestre est maigre. Il y a 18 000 clients supplémentaires sur le trimestre et 42 000 sur l’année. Sur ces 18 000 clients, il faut compter 23 000 clients supplémentaires pour CanalPlay. Cela donne une perte de sèche de 5 000 clients sur le trimestre.
Cela vient infirmer une information publiée par BfmTv (18/10), CanalSat aurait perdu 260 000 abonnés en deux ans et demi. La même chaine (29/08) avait estimé à 350 000 la perte de clients du groupe Canal+ entre juin 2012 et juin 2013. 

D’autre part, Vivendi a confirmé hier dans un communiqué que Jean-René Fourtou – l’actuel président du Directoire -   quittera le groupe après l’assemblée générale des actionnaires de 2014. Que c’est Vincent Bolloré qui le remplace. Une fois SFR en bourse, le nouveau groupe sera centré sur les médias et devrait faire des acquisitions.  A propos de SFR, le communiqué déclare : "Le projet de scission permettrait par ailleurs à SFR d’acquérir une plus grande autonomie stratégique afin de saisir les opportunités d’un marché en mutation, marqué par la multiplication des services et des accès au très haut débit dans un univers où les usages augmentent fortement".
Bref, le feuilleton va se poursuivre. A quand une série sur Canal+ ?

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 11:16:15)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1408 28-11-2013 08:16:07

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Free vient de rendre publique sa lettre au Père Noel (Les Echos, 28/11) ! Son objectif est de demander à SFR et à Bouygues Telecom de faire une place au quatrième opérateur pour la mutualisation du réseau 4G. Xavier Niel avait déjà commencé à tâter le terrain il y a quelques semaines (Leaders, 02/10).
Pour rappel, Free mobile a obtenu un lot de 20Mhz dans la bande de fréquence des 2,6 Ghz mais pas dans celle des 800 Mhz importante pour la couverture des zones rurales notamment.

Mais rendre cette lettre publique est aussi le meilleur moyen d’obtenir une réponse négative, ‘autant que Free menace : " Un accord entre deux des trois opérateurs de réseaux mobiles historiques qui ne prévoirait pas l’accueil du quatrième opérateur nous semblerait être un facteur de déstabilisation majeur. De plus, un tel accord pourrait être juridiquement critiquable", Free demande une réponse à sa demande avant la fin des discussions entre Bouygues et SFR.

Le but de Free semble plutôt être de retarder ou de gêner le plus possible la conclusion de l’accord entre SFR et Bouygues. Mais aussi de forcer la main à Orange. Faut-il rappeler que l’opérateur historique semble être le partenaire logique pour Free, mais que Stéphane Richard n’est pas spécialement demandeur : "En France, nous n’avons pas besoin de mutualisation de réseau. Nous avons déjà un accord d’itinérance avec Free qui court jusqu’en 2016" (Les Echos, 24/10).

Enfin cela va obliger l’Autorité de la Concurrence et l’ARCEP à se positionner. Mais la seule obligation liée à la vente des licences 4G est le partage par SFR sur des zones non-denses. Rien de plus.     

Au mois de septembre dernier, le quotidien Les Echos (26/09) annonçait que cela réfléchissait chez Orange, Free, le gouvernement et l’Autorité de la Concurrence afin de voir ce qu’il était possible de faire sur la mutualisation des réseaux suite à l’accord entre SFR et Bouygues sur les zones non-denses.

Pour le moment, L’Autorité de la Concurrence a posé quelques conditions pour autoriser une mutualisation celle-ci doit être light c'est-à-dire limitée aux équipements passifs (pylônes, locaux, toits terrasses, génie civil, climatisation, etc.). Ces conditions peuvent-elles changer ? Possible, car, le Président de l'ARCEP (le régulateur des télécoms), Jean-Ludovic Silicani avait laisser quelques portes ouvertes lors d’une interview au quotidien Les Echos (16/10).

Comment vont réagir SFR et Bouygues Telecom à la missive de Free ? Pour Jean-René Fourtou, l’actuel président du Directoire de Vivendi (Le Monde, 04/10) la cause est entendue : "A terme, il pourrait ne plus y avoir que deux réseaux en France", avec d’un coté SFR/Bouygues Telecom et de l’autre un réseau Orange.[/i]"
Pour le moment rien n’oblige à répondre favorablement. Si la réponse est négative, il va juste falloir  l’argumenter un peu plus. Ce sera l’objet d’un prochain épisode. Mais on se dirige tout droit vers un Yalta du mobile.

L’inquiétude semble poindre chez Free. Même des Mvno comme NRJ Mobile, Virgin Mobile et le Credit Mutuel Mobile vont pouvoir vendre de la 4G avant lui...Un comble alors que Free est propriétaire de  licences. Bref, il lui faut accélérer le mouvement sous peine de voir passer le train. Enfin comment ne pas sourire au fait que le réseau 4G de Free était quasiment opérationnel et qu'il suffisait à Free d'appuyer sur un bouton pour l'activer. Si c'est le cas, cela devrait faciliter les accords futurs.

Dernière modification par Hammett (28-11-2013 08:40:08)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1409 29-11-2013 07:43:58

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Retour sur la lettre de Free qui demande à SFR et à Bouygues une place sur l’accord  de mutualisation entre les deux opérateurs. Il pourrait s’agir par ricochet de forcer Orange à mettre en place un accord de mutualisation/itinérance sur la 4G avec Free.

Retour sur la position d’Orange 
Lors d’une interview au quotidien L’Opinion (29/09), Stéphane Richard avait répondu plus précisément à la question de mutualiser le réseau Orange avec celui de Free : "La question reste ouverte. Le partage de réseau est clairement envisagé par l’Autorité de la concurrence dans son avis de mars 2013. De plus l’annonce d’un accord entre SFR et Bouygues Telecom pose clairement la question d’un éventuel accord entre Free et Orange, mais à ce stade rien n’est décidé ni fait. Une chose est certaine, nous entendons défendre au mieux et valoriser au maximum notre leadership réseau".

Ménager la chèvre...
Bref, Orange n’est pas expressément demandeur d’un accord avec Free : "En France, nous n’avons pas besoin de mutualisation de réseau. Nous avons déjà un accord d’itinérance avec Free qui court jusqu’en 2016" (Les Echos, 24/10).

...Et le chou
Mais si un accord se présente, Orange ne devrait pas dire non. Et d’autant plus si cet accord lui est plus ou moins demandé par l’ARCEP et/ou par l’Autorité de la Concurrence. D’ailleurs, cela ne choquerait pas l’ARCEP : "Si un projet Orange – Free nous était présenté , nous serions notamment amenés à regarder les conséquences sur le contrat d’itinérance conclu par Free auprès d’Orange" (Les Echos, 16/10).

Itinérance sur la 4G ? 
De toute façon, Orange n’a pas intérêt à se retrouver seul face à une alliance entre Free, SFR et Bouygues Telecom. D’autant que lors de cette même interview Stéphane Richard déclarait par rapport à l’accord d’itinérance sur la 3G : "On m’a beaucoup reproché cet accord. Je le défends sans état d’âme". Après tout, financièrement cela a permis à Orange d’amortir l’arrivée de Free Mobile. Bouygues Telecom et SFR n’ont pas eu cette « chance ».

Un mariage à trois est-il possible ?
Reste un élément : en cas d'accord de mutualisation entre Bouygues/SFR/Free, serait certainement soulevé le risque d'un déséquilibre du marché entre une alliance pesant 63% du marché d'un coté et 37% de l'autre, ce qui ne serait pas le cas entre Bouygues et SFR seulement.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1410 02-12-2013 07:47:32

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 52

Pour l'attribution des futurs droits Tv du Top14, cela commence à se préciser.
Selon Midi Olympique de ce jour (édition Papier), Canal+ raflerait l’exclusivité pour 65 millions d’euros annuels, soit le double par rapport aux droits actuels. Mais le même journal annonçait dernièrement que les droits pourraient se partager en cinq lots dont un qui comporterait les 8 plus belles affiches de la saison. Le but étant de contenter deux diffuseurs potentiels. Avec ce système la LNR pourrait obtenir jusqu’à 100 millions d’euros par saison.

Si la LNR arrive à vendre pour 65 et même 100 millions, cela en ferait le championnat le mieux rétribué au monde. En ajoutant les 15 millions de droits actuels de la Coupe d’Europe, cela pourrait donner au minimum 80 millions d’euros par saison. Cela devrait permettre de payer le déficit des clubs français qui est de 13 millions et de moderniser les stades. 
En comparaison, les droits du championnat anglais sont de 48 millions par an. En ajoutant les 25 millions des droits TV de de la Coupe d’Europe cela donne un total de 75 millions de recettes par an.

Finalement la concurrence des chaines payantes devrait permettre à la LNR d’arriver à ses fins. Réponse de la LNR devrait arriver aujourd’hui ou demain. Enfin la partie n’est pas terminé et elle peut encore offrir des rebondissements.

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 11:16:33)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1411 03-12-2013 07:57:02

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

L’ARCEP (le régulateur du secteur des télécoms) vient de publier ses chiffres provisoires concernant le haut et très haut débit. Ils sont arrêtés à fin septembre 2013.

http://img.imagesia.com/fichiers/du/recap-arcep-t3-2013_imagesia-com_ducn_large.gif

Question méthodologie, L’ARCEP prend en compte le nombre d'abonnements haut et très haut débit sur réseaux fixes et cumule les abonnements xDSL, câble, fibre optique, BLR, satellite et wifi. A la fois la clientèle "grand public" et "entreprise" et couvre la métropole et les DOM.
"Les chiffres sont établis à partir des données transmises par les principaux fournisseurs d'accès, complétées le cas échéant par l'estimation des non-réponses. Les données publiées sont arrondies. Les évolutions commentées tiennent naturellement compte du degré de précision des données."

Le tableau récapitulatif est mis à jour afin de tenir compte de la publication des résultats de la ligne "autres", qui est calculée en prenant la différence entre le nombre d’abonnements calculé par l’ARCEP et le nombre total publié par les FAI. Pour les autres FAI, les chiffres sont ceux publiés annoncés lors de la présentation des résultats trimestriels.

Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance de 4,1%, mais cette croissance est sur le déclin depuis de nombreux trimestres de 5,7% en glissement annuel il y a un an à 4,1% sur ce trimestre. Toutefois, un secteur qui dégage encore 4% de croissance annuelle (en volume) ce n'est pas si mal...
Globalement, les positions sont relativement figées. Cela bougera certainement avec la montée en charge de la Fibre Optique, voir de la 4G et peut être avec la consolidation du secteur. 2014 devrait apporter divers rebondissements avec l'introduction en Bourse de SFR. Reste ensuite une éventuelle nouvelle guerre des prix.
A suivre, demain , un point sur la Fibre Optique.   

http://img.imagesia.com/fichiers/dy/recap-fai-t3-2013_imagesia-com_dyod_large.gif


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1412 03-12-2013 10:27:34

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Free vient de lancer son offre 4G au même tarif que son offre 3G. Seul plus, le fair-use qui passe à 20Go.  Mais le taux de couverture de la population en 4G est assez faible. Une fois sous l’antenne, il ne faudra plus trop bouger, car pour le moment ce sont 700 sites 4G qui sont ouverts.

Cela va-t-il devenir le standard des offres sans engagement ? La suite au prochain numéro. Mais nul doute, que cela va forcément réagir du coté de la concurrence. Même si la différence va se faire aussi sur la qualité du réseau.
A contrario, la 3G va presque être hors de prix. Par contre, Free n'annonce toujours pas de nouvelles concernant des offres avec des téléphones subventionnées.

Après la lettre de Free sur sa proposition d’intégrer l’accord entre Bouygues et SFR, Free accélère sur la 4G afin de ne pas se faire distancer par la concurrence, même avec un réseau à minima. Faut dire que Fleur Pellerin, a refroidi l’ambiance en déclarant qu’elle n’était pas favorable à l’entrée de Free dans l’accord entre Bouygues et SFR : "Nous ne sommes pas d’accord avec Free. Nous voulons que cette alliance (entre Bouygues et SFR) se fasse" (Jdd, 1/12).

Pour rappel, Maxime Lombardini, avait estimé début septembre  Les Echos, 02/09) que la 4G "ne va pas aller si vite que ça , et que ce ne serait certainement pas « le combat de Noël ", ajoutant : " Aujourd’hui, il y a beaucoup de communication de nos concurrents autour de la 4G alors que les réseaux ne sont pas encore très déployés et qu’il y a des terminaux à 500, 600 ou 700 euros à fournir aux abonnés ".

Question communication, Free est en plein dedans...De fait, cela va aussi permette à Free d’apporter un réseau pour un futur accord de mutualisation/itinérance. La corbeille de la mariée n’est plus vide. Free marque son territoire.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1413 03-12-2013 13:39:21

NBQG1304
J'y suis, j'y reste !
Date d'inscription: 13-12-2011
Messages: 512

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Bonjour,

Une autre news pour la 4G pour aujourd'hui :

Numéricable aurait signé un accord 4G avec SFR pour proposer la 4G à ses abonnés mobiles dès le 1er trimestre 2014.

[Source]

Hors ligne

 

#1414 03-12-2013 13:44:48

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Pour 167 000 clients Numericable utilise le réseau de Bouygues pour la 3G.
Pour revenir à Free, cela va lui permettre également de ne pas se faire griller - ce qui aurait été poilant, vu que Free a une licence - par Virgin ou Cic-Mobile qui ont prévu de lancer la 4G assez rapidement en 2014.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1415 03-12-2013 14:19:12

NBQG1304
J'y suis, j'y reste !
Date d'inscription: 13-12-2011
Messages: 512

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

C'était prévisible que Free allait bouger avant les fêtes, cependant je trouve étonnant que ce soit au même prix. D'un autre côté la 4G est à la 3G ce que la Fibre est à l'Adsl (donc dans cette logique, sans surcoût).
Plus qu'à attendre les forfaits avec mobile inclus, j'aurai pensé qu'elles viendraient avant les fêtes, mais il ne reste que 3 semaines, cela me semble trop court.

D'ailleurs en vendant du 20Go de fair use, Free ne s'attaque pas seulement aux offres 4G des concurrents mais aussi aux offres Internet par Satellite* (même si pour le moment le déploiement de Free en 4G est faible). Orange va lui aussi dans ce sens, il avait annoncé courant octobre qu'il testerait des villages Numériques avec l'utilisation d'un boitier et d'une antenne reliée à la 4G dans les coins reculés.

*Chez Nordnet le forfait 20Go de fair use est à 44,90€/mois sans compter le prix du kit satellitaire

Hors ligne

 

#1416 03-12-2013 16:04:39

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Vu la couverture (en carton) réseau de Free, cela n'est pas gagné pour s'attaquer aux offres par Satellite. La concurrence n'a pas grand chose à craindre. De plus il en faudra un peu plus pour émouvoir la clientèle là-dessus.
Que l'offre soit au même coût n'est - pour moi - pas une surprise, c'est juste que  l'effet "vitrine" un peu voyant.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1417 04-12-2013 07:56:34

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Suite à la publication par l’ARCEP des chiffres provisoires concernant le haut et très haut débit, il est possible de faire le point sur le nombre de clients sur le très haut débit (hors Ftth).

Il est de 1,380 000 clients dont 334 000 clients pour Bouygues et 1,019 000 pour Numéricâble, soit une part de marché de 73,8%. Il y a 27 000 clients soit 1,9% qui sont sur des réseaux locaux.

Sur le FTTH, au 30 septembre, Orange annonçait avoir atteint 273 000 clients sur un total de 465 000 clients comptés par l’ARCEP, soit une part de marché de 58,7 sur ce segment  (57,6% pour le T2 et 56,4% sur le T1 et 56,0% au T4 2012. Pour SFR l’estimation est de 140 000 clients, soit une part de marché de 30,1%.

Globalement, cela avance doucement, mais surement. Pour rester optimiste, il semble que tout soit en place pour un décollage. A noter qu'Orange a réalisé près de 100 000 nouveaux abonnements en 9 mois.   
 
En défalquant Orange et SFR des clients FTTH recensés par l’ARCEP, il reste 52 000 clients, soit une part de marché de 11,2%. A se partager donc entre les autres opérateurs. Pour rappel, Free ne donnent pas de chiffres sur la fibre optique.

Récapitulatif sur le Fibre Optique 
- Numericable, 1,019 000 millions de clients soit 55,2% du total (56,8% au T2), 
- Bouygues Telecom, 334 000 clients soit 18,1% (18,1% au T2),
- Orange, 273 000 clients soit 14,8% (13,5% au T2),
- SFR, 140 000 clients soit 7,6% (7,1% au T2),
- Autres (dont Free) 79 000 clients soit 4,3% (4,5% au T2).
Total : 1,845 000 millions de clients.

Dernière modification par Hammett (04-12-2013 07:56:58)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1418 05-12-2013 08:04:17

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Quelques réactions suite au lancement de la 4G par Free

SFR et Bouygues
Chez SFR, on s'interdit pour l'instant tout ajustement tarifaire. Mais la filiale de Vivendi compte mettre en avant ses dernières offres, notamment les "extras" et SFR s'interdit pour l'instant tout ajustement tarifaire. Bouygues a réagit via  Didier Casas : "Free a lancé sa 4G dans la précipitation, avec un réseau balbutiant" et parle d’"un coup commercial" (Le Figaro (04/12). Bouygues va-t-il réplisquer avec son offre B&you ?

Orange
Chez Orange on dénonce par la voix de Stéphane Richard un coup de com’ : "Le problème c'est que c'est du vent tout ça parce qu'il n'y a pas de couverture...Je vous laisse imaginer la qualité de réception que vous pourrez avoir avec 700 antennes sur l'ensemble du territoire (…) Le coup de com' d'aujourd'hui c'est qu'on vend la 4G sans supplément de prix pour une raison simple, c'est qu'on vend la 4G au prix de la 3G et pour de la 3G (...) Ce n'est pas de la 4G c'est de la 3G, donc il faut arrêter de prendre les gens pour des andouilles"  (Le Figaro (03/12).
Pour Orange, il est toujours question de relever les tarifs des offres 4G à partir de début février. Et le fair-use ? On verra dans deux mois.   

Le Gouvernement
Benoît Hamon, ministre de la Consommation et Fleur Pellerin, ministre de l’Economie numérique invite  les consommateurs à consulter les cartes de couverture  "qui peuvent varier du simple au triple" - des opérateurs avant de faire leur choix.
Arnaud Montebourg a également publié un communiqué ou il déclare sur l’offre 4G de Free : "Les ministres s'interrogent sur la qualité de l'offre pour le consommateur et ses conséquences économiques en France (...) Alors que son réseau reste en construction, l’annonce de l’opérateur Free apparaît comme un pari audacieux et risqué", et s’inquiète d’une "nouvelle guerre des prix qui  affaiblirait la capacité des opérateurs à maintenir des niveaux d'investissements importants dans les infrastructures de télécommunication"(La Tribune (04/12).

UFC Que Choisir
L’UFC Que-Choisir a de son coté été assez mordante : "avant de se précipiter, mieux vaut attendre de voir si le réseau 4G de Free est à la hauteur des attentes, ou si l’opérateur reproduit dans la 4G la déception qu’il génère dans la 3G".
Les conflits deviennent de plus en plus nombreux entre l’association de consommateurs et Free.

Free va devoir se mettre au boulot  (Et il y en a…) !
Reste que Free le plus dur est à venir et qu’il va devoir rapidement étendre son réseau 4G, alors que le déploiement et la qualité de son réseau 3G est déjà assez problématique. Les réactions diverses et variées reflètent aussi ce manque de confiance.
Pour le moment, réglementairement Free ne peut prétendre à l’itinérance sur la bande de 800MHz, car pour cela il doit couvrir au minimum 25% de la population. Logiquement et réglementairement c’est SFR qui doit s’y coller.
Concernant son entrée dans l’accord de mutualisation entre SFR et Bouygues, cela bloque au niveau du gouvernement et Orange ne semble pas pressé de lui proposer un tel accord : "Pour l'instant en 4G, ils sont tout seuls. Ce n'est pas en cassant d'entrée les prix comme cela qu'ils vont trouver un partenaire en itinérance. En tout cas, dans ces conditions, cela ne nous intéresse pas." explique Delphine Ernotte, la directrice d'Orange pour la France (Le Point (03/12).
Il reste à Free la possibilité de racheter à Bouygues Telecom une partie des fréquences 1800 MHz de ce dernier. Ce sera possible en 2014 mais faudra y mettre le prix.
Voilà, enjoy !


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1419 05-12-2013 13:45:14

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Et ce (re)parti mon kiki... La 4G va arriver chez B&You ! 2 jours pour rebondir et le premier qui dégaine est l'opérateur qui est le plus "menacé" ou "menacable" par le quatrième opérateur. Logique.
Sauf que le réseau de Bouygues est vraiment solide.

Par contre si Bouygues veut faire mal (et il le peut encore), il va lui falloir casser les codes : augmentation conséquente du fair use, dégradation des prix de la 3G. Pour lui, quitte à perdre du pognon, autant le faire avec "panache".
Est-ce que SFR pour Red et Orange pour Sosh vont suivre et si oui, quand ?


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1420 06-12-2013 07:55:36

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Quelques estimations ont été publiées sur le pourcentage de clients en quadruple-play. Il y a celle de La Tribune (27/11) qui donne un chiffre global de 38% ou 9,2 millions de clients ayant d’une façon ou d’une autre liées un abonnement mobile à un abonnement Adsl/Fibre Optique.
Il y a une estimation de l’institut GFK publiée par ZdNet (27/11) qui donne un total de 17% ou 4,7 millions de foyers. 

En reprenant les chiffres donnés par Orange et SFR, ceux estimés pour Bouygues Telecom (c’est-à-dire la majeure partie des clients moins les 152 000 Darty) et ceux estimés pour Free (+/- 50% des clients Adsl/Fibre Optique) et Numericable. Virgin a également une offre 4P, mais ne donne pas de chiffres. Cela donne le décompte suivant :   

Orange 4,268 000 sur 10,046 000 millions, soit 42,5% des clients.
Free 2,790 000 sur 5,580 000 soit 50%.
Bouygues 1,800 000 sur 1,941 000 soit 92,7%.
SFR 2,248 000 sur 5,209 000 soit 43,1%.
Numericable : 167 000 sur 1,019 000 soit 16,4%.

Total 11 273 000 millions sur 23,795 000 millions de clients, soit 47,4%.

Le quadruple-play est vraiment la réussite du moment ! Elle permet une réduction de la facture pour le client ainsi qu'une plus grande simplicité, l’intérêt est que ses offres sont également assez concurrentielles.
Pour un opérateur cela permet de garder le client captif et souvent sur 24 mois.

Dernière modification par Hammett (06-12-2013 07:58:19)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1421 09-12-2013 07:01:58

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Alors que Free vient de lancer son offre 4G, la difficulté va être de la rendre crédible, car pour le moment, il est difficile de parler d’une couverture solide avec 700 antennes pour 1000 communes.
Il reste donc à Free :

1/ A accélérer son propre déploiement 3G/4G et à utiliser le célèbre bouton «4G Ready».
2/ A négocier son itinérance sur le 800MHz sur les zones non-denses avec SFR. Mais il faut que la 4G soit à 25% de couverture nationale et que SFR soit également présent sur les zones non-denses.
3/ Acheter à l’Etat de la bande sur le 1800Mhz. C’est de la largeur de bande rendue par Bouygues Télécom dans le cadre de la réutilisation du 1800MhZ en 4G.
4/ Rentrer dans un accord de mutualisation avec SFR et Bouygues ou avec Orange.
5/ Compter sur l’appui de l’ARCEP, de l’Autorité de la Concurrence ou du Gouvernement pour garder un équilibre afin d’avoir un marché à 4 opérateurs.

Pour rappel trois bandes de fréquence sont dédiées pour la 4G. 
- La bande 2600 MHz, pour les zones urbaines denses.
- La bande 1800 MHz, pour les zones moyennement denses.
- La bande 800 MHz pour les zones peu-denses
Free Mobile n’a acheté qu’un lot de 20MHz de fréquences duplex sur la bande 2600 MHz pour 271 millions d’euros et n’avait pas fait d’offre sur la bande de 800MHz.

Pour le moment la réalité est la comme le rappelle explique Delphine Ernotte, la directrice d'Orange pour la France : "Pour l'instant en 4G, ils sont tout seuls. Ce n'est pas en cassant d'entrée les prix comme cela qu'ils vont trouver un partenaire en itinérance. En tout cas, dans ces conditions, cela ne nous intéresse pas." explique (Le Point (03/12). 
D’autre part en mars dernier l’Autorité de la Concurrence avait rappelé cette règle sur la 4G  : "Il n'est pas souhaitable que l'itinérance soit utilisée pour compenser une stratégie d'acquisition de fréquences inadaptée" (Les Echos (12/03). 

La voie la plus rapide reste donc la mutualisation, Reste donc à Free à faire pression pour trouver une bonne âme. 
C’est le sens de sa lettre au Père Noel (Les Echos, 28/11) ou Free demande une place dans l’accord SFR/Bouygues. Si cela ne fonctionne pas, cela lui permettra de faire pression sur Orange.

De toute façon, les règles de mutualisation pourraient s’assouplir. Au mois de septembre dernier, le quotidien Les Echos (26/09) annonçait que cela réfléchissait chez Orange, Free, le gouvernement et l’Autorité de la Concurrence afin de voir ce qu’il était possible de faire sur la mutualisation des réseaux suite à l’accord entre SFR et Bouygues sur les zones non-denses.
A suivre…


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1422 10-12-2013 07:44:33

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et des médias - N° 53

Finalement la Ligue Nationale de Rugby (LNR) a profité  de la fenêtre de résiliation légale et contractuelle pour dénoncer l’accord qui la liait à Canal+ sur les droits TV du Top14. Malgré une relance de la chaine cryptée pour obtenir une exclusivité des droits contre un chèque de 65 millions d’euros par an, la LNR a estimé que "La proposition de Canal+ était insuffisante par rapport à ce que nous attendions".

C’est un saut dans l’inconnue pour le rugby, cela semble calculé. La décision "n’est pas un coup de poker. C’est une décision réfléchie par rapport à un certain nombre d’éléments". De fait cela devrait ouvrir la porte à Bein Sport et mettre de la concurrence pour Canal+ qui est le diffuseur unique du rugby depuis 20 ans. 
La LNR a donc lancé un appel d’offre et les réponses sont attendues au 13 janvier au plus tard pour un résultat au 15 janvier. L’accord sera valable quatre à partir de la saison prochaine.

Le ticket d’entrée est de 23 millions d’euros.
C’est le lot 1 pour 26 matchs en choix 1 (13 matchs) et en choix 3 (13 matchs). Ce lot n’est pas exclusif. Canal+ et BeIn Sport devront le payer pour accéder aux autres lots.
Viennent ensuite :
Le pack Premium 1 qui permettra de diffuser les 8 meilleures affiches et les matchs entre Noel et joue de l’an (Boxing Day). Un lot pour Canal+ ?
Le pack Premium 2 qui permettra de diffuser la dernière journée en multiplex, les barrages, les demis et la finale en léger différé. Un lot pour Canal ?
Le pack Premium 3 qui permettra de diffuser le choix 2, les 8 meilleurs affiches en décalé et le match du choix 1 et 3 en léger décalé. Un lot pour BeIn Sport ?
Le pack Premium 4 qui permettra de diffuser les 4 matchs restants (l’équivalent de rugby+). Un lot pour BeIn Sport ? 
Il y a également les droits de la Pro D2 qui sont sur le marché. Pour 1,1 millions par an, la Pro D2 est diffusée par Eurosport, Sport+ (Canal+), et France 3 régions.
Il y a également un pack pour les droits nomades (mobile et tablette). Un lot pour Orange ? Orange paye 25 millions d’euros par an pour les mêmes droits sur la Ligue 1 de football.
Enfin, il y a un pack pour a vente des droits à l’international. Un lot pour Al-Jazeera ? Pour la Ligue 1, Al-Jazeera qui commercialise à l’international moyennant une somme garantie de 32 millions par an.
 
Si un diffuseur veut l’intégralité des lots, il devra payer au minimum est de 73 millions d’euros et la somme minimale hors exclusivité  est de 66 millions d’euros. D’autre part la finale de par la réglementation doit être obligatoirement vendue à une chaine en clair.
Pour tout cela et avec son fair-play coutumier, Canal+ aurait envoyé, en fin de semaine dernière, un courrier officiel à la LNR indiquant qu’elle lance une procédure juridique pour négociation inéquitable. C’est ce que révèle Midi Olympique dans son édition d’hier.

A part les droits Tv du Top 14, quelques compétitions devraient être sur le marché :
-Four Nations (2014)
-Coupe d’Europe : H Cup, co-diffuseur de la compétition avec France Télévisions (2014). France 2 et Canal+ diffusent la compétition pour 15M€/an.

Dernière modification par Hammett (27-05-2014 11:17:04)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1423 11-12-2013 08:12:46

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

L’Autorité de la Concurrence vient de répondre  (Les Echos , 11/12) à la lettre au Père Noel (Les Echos, 28/11) de Free qui demandait  une place dans l’accord de mutualisation entre SFR/Bouygues.

La place de Free
La réponse de L’Autorité de la Concurrence est sans équivoque, c’est niet : "Mais on se trompe si l’on espère que je vais intervenir pour forcer un mariage à trois dans ce projet de mutualisation. Nous ne sommes pas des faiseurs de rois. Ce n’est pas la philosophie de l’Autorité de la concurrence. Et les dirigeants de Free le savent bien".  En off, il semble que la manière de faire de Free ait été jugée comme assez brutale.

L’Autorité de la Concurrence donne un conseil à Free dans le cadre d’un accord de mutualisation : "C’est à l’entreprise de faire valoir ses atouts auprès de ceux dont elle recherche le partenariat : dans un accord de partage de réseaux, c’est, par exemple, l’étendue et la densité du réseau déployé qui constitue la meilleure incitation à négocier". C’est le sens du lancement du « réseau » 4G de Free, démonter qu’il existe et qu’en cas d’accord de mutualisation Free ne vient pas les mains vides.  Mais, il semble que l’accord entre Bouygues et SFR soit presque finalisé et il pourrait être annoncé pour le début 2014.

Sur le fond
Sur le fond "Dans ce projet de mutualisation, nous dialoguons avec Bouygues et SFR afin de vérifier que les principes fondateurs que nous avons posés dans l’avis de mars 2013 sont respectés".
L’Autorité est favorable à la mutualisation des réseaux, mais veillera à ce que le marché soit concurrentiel, c’est-à-dire qu’à un accord de mutualisation puisse répondre un éventuel accord de mutualisation et qu’il y ait un gain pour le consommateur. Pour L’Autorité de la Concurrence, il reste à régler la définition des zones non-denses, car pour elle l’accord ne pourra pas porter sur les zones denses.   

Et ?
Fleur Pellerin, avait déjà refroidi l’ambiance en déclarant qu’elle n’était pas favorable à l’entrée de Free dans l’accord entre Bouygues et SFR : "Nous ne sommes pas d’accord avec Free. Nous voulons que cette alliance (entre Bouygues et SFR) se fasse" (Jdd, 1/12).

Reste à connaitre la réponse de l’ARCEP. Mais dans un premier temps, il semble bien que Free doivent se débrouiller vraiment par ses propres moyens pour déployer un réseau 4G.
Le Père Noel ne serait-il qu’un mythe ? Ou tout simplement, comme pour les enfants, Free devra être un peu sage pour que le Père Noel passe...


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1424 12-12-2013 08:14:33

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Stéphane Richard – le pédégé d’Orange – vient de donner une interview au Nouvel Obs (11/12). Il y revient sur l’annonce du lancement par Free se son offre 4G : «Je remercie Xavier Niel pour la publicité qu'il fait pour la 4G, surtout qu'il y a quinze jours il disait que ça n'intéressait personne. Il peut proposer le prix qu'il veut, le problème c'est le service. Même à 0 euro, quelque chose qui n'existe pas, c'est encore trop cher. La 4G "au prix de la 3G", quand la 4G n'existe pas, c'est pas une bonne affaire.»

Orange de son coté devrait être à 50% e couverture à fin 2013 et à 70 75% pour fin 2014 : "D'ici Noël, nous couvrirons plus de 50% de couverture de la population française. L'année prochaine, nous serons autour de 70-75% de la population. Jamais un réseau ne s'est déployé aussi vite". Comme il avait annoncé en avril 2013 (Ouest France ,19/04), qu’Orange serait à 5000 antennes à fin 2013, on peut lui accorder un once de crédit sur ce coup ...

De fait à fin 2014, Orange devrait avoir une couverture en 4G plus importante que celle de Free en 3G...Réglementairement sur la 3G Free doit couvrir 75% de la population en 2015, pour la 4G, la licence prévoit une couverture de 25% de la population en Octobre 2015  pour pouvoir prétendre à l'itinérance 800 MHz de SFR sur les zones non-denses. Bouygues de son coté ne devrait pas être loin de ce seuil de 75%, SFR devrait être au dessus de 40% de couverture.

Le lancement de l’offre 4G de Free aurait été précipité si l’on en croit un article du Parisien relayé par 01Net (10/12), cela aurait été fait pour : "pour devancer l’annonce de Bouygues concernant l’extension de la 4G à toute sa gamme de forfaits". De quoi regretter certaines déclarations, comme celle-ci : "Il ne faut pas vendre de la fausse monnaie ! Pigeon une fois ça va... Pigeon deux fois, bonjour les dégâts !" (ZdNet, 15/04) ? 

Sur la 4G, c’est la première fois que 4 opérateurs partaient en même temps et donc à égalité d'investissements. Les résultats parlent d’eux-mêmes...D’autre part pour avoir un couverture optimale, il est quand même plus que préférable d’avoir un mélange d'antennes sur les fréquences 800MHz et 2600MHz.

Le tableau de couverture comptabilisé par l’AFNR : 

http://img.imagesia.com/fichiers/e8/couverture-4g_imagesia-com_e8ik_large.gif

Dernière modification par Hammett (12-12-2013 08:15:35)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#1425 13-12-2013 07:58:49

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37844
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Ah oui...Quand même !! (N°29)
Un graphique publié par le quotidien Les Echos et montre l’évolution des ventes des tablettes et des pc. Même si les tablettes se développent, ils continuent à se vendre énormément de pc. Pour certains, la  tablette remplace le pc, pour d'autres c'est d'abord un autre écran qui s’ajoute.
Toutefois, la baisse des ventes du pc est-elle structurelle ? Les utilisateurs préfèrent-ils  un usage plus ludique de la tablette ? Le pc va-t-il être un objet préhistorique ?

En 2017, il se vendra alors plus de tablettes (467 millions) que de PC (271 millions). De son côté, le cabinet IDC prédit que les ventes de tablettes dépasseront celles de PC fixes cette année et celles de PC portables en 2014.
Par ricochet, cela devrait tailler des croupières à Microsoft, il pourrait voir ses concurrents comme Apple le talonné, d'ou ses investissements massifs dans le mobile.

http://img.imagesia.com/fichiers/dn/etat-du-marche-pc-tablette_imagesia-com_dnf8_large.gif


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB