#2801 17-07-2017 06:29:22

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37404
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Alors que chez les opérateurs, la guerre dans les contenus fait rage, Orange vient d’annoncer le regroupement opérationnel de ses activités sous la marque Orange Content, alors que SFR va lancer son bouquet de cinéma et séries.

Orange Content
Orange reste sur la même «ligne», à savoir développer des partenariats, plutôt que d’acheter directement  - et très cher - des droits exclusifs. 
Ainsi, Orange annonce un renforcement de son accord de distribution avec Canal+. Cet accord était dans les esprits depuis de nombreux mois. Il s’agit donc d’un accord « à minima », Stéphane Richard a rappelé qu’il n’y avait aucun accord capitalistique entre les deux groupes "Il n’y a aucune discussion avec Vivendi ou Canal+ sur une entrée à leur capital. Ce n’est ni leur souhait, ni le nôtre (…) on n'est pas juste une ambulance destinée à apporter à Canal+ des ressources qu'il n'aurait pas".

Le nouveau partenariat Orange-Canal + est assorti d’un minimum garanti, dont le montant est tenu secret, ce qui pourrait permettre à Canal+ d’avoir un peu plus de moyens pour garder la main sur les futurs droits de L1. Orange réservera à ses clients fibre « Canal+ Essentiel ». Cette offre inclut la chaîne Canal+, hors chaînes sport et cinéma/séries, à un tarif préférentiel dévoilé à l’automne. L’offre devrait être largement subventionnée. L’objectif d’Orange est de passer de 900 000 clients actuellement à 2 millions d’ici à 2020. Petite révolution, c’est Orange qui distribuera directement cette offre.

Orange regroupe ses activités contenus, soit Orange Studio et OCS sous le nom d’Orange Content. D’autre part, Orange a passé un accord avec UGC, afin de proposer afin de proposer sur OCS les premières exclusivités d’UGC qui produit 5 à 6 films par an, en contrepartie Orange s’associera au financement des films produits. Enfin, d’Orange a annoncé un investissement de 100 millions d’euros dans la production de séries sur cinq ans, soit 20 millions d’euros par an. En 2016, Orange a dépensés 550 millions dans les contenus. Orange annonce également le renouvellement de son partenariat avec le Festival de Cannes pour 3 ans.

Enfin, Orange annonce un partenariat avec la FNAC et lance une offre BD et sera complété d'un accès à des livres vers fin 2018.

Concernant la Ligue 1, pour Stéphane Richard, Orange "n'a pas à participer à des surenchères avec des nouveaux entrants, j'allais dire des nouveaux riches", Orange ne fera pas d’offres mais sera "attentif aux équilibres des diffuseurs".

Orange est en ordre de bataille, mais l’édifice se lézardera si Canal+ ne garde pas le meilleur de la Ligue 1, lors de la prochaine mise sur le marché. Sinon, il n’est pas certain que cela suffise à concurrencer SFR, surtout si c’est ce dernier achète ces fameux droits. Idem pour l’augmentation du budget de 100 millions sur 5 ans qui semble être un strict minimum.

SFR lance Altice Studio
SFR va lancer Altice Studio, sur son réseau et probablement en OTT. Ce sera le bouquet cinéma et séries qu’il manquait à SFR, qui revendique 250 millions d’euros par an d’investissement dans la création et le divertissement, dont 40 dédiés aux productions et coproductions.
Altice Studio sera intégré SFR Play, le service de SVOD du groupe. Altice Studio produira aussi des magazines sur l'actualité du cinéma et des séries. Ils reposeront sur les synergies avec les autres média du Groupe dont BFM TV.
L’objectif pour SFR est de concurrencer Canal+, Orange, Netflix et Amazon. Le challenge est important. Trop ?


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - @hammett_92

Hors ligne

 

#2802 18-07-2017 06:27:04

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37404
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Un point sur quelques données autour du dégroupage.

Chiffres de l’ARCEP
Au 31 mars, l’ARCEP compte 517 000 lignes dégroupées avec le maintien de la ligne Orange contre 540 000 à fin 2016, 621 000 à fin 2015, 710 000 à fin 2014, 793 000 à fin 2013 et 1,194 millions à fin 2010. C’est une baisse de 54,8% en six ans. Le rythme de baisse est toujours important.

Concernant le dégroupage total, l’ARCEP compte 11.588 millions de lignes totalement dégroupées, 11.594 à fin 2016, 11.730 millions à fin 2015, 11.556 millions à fin 2014, 10.805 millions à fin 2013, 10.004 millions à fin 2012, 8.886 millions à fin 2011 et 7.794 millions à fin 2010. C’est une augmentation de 48,8% sur six ans et une petite diminution sur le dernier trimestre.

L’ARCEP compte 12 004 NRA dégroupés (dont 421 NRA-ZO et 1 673 NRA-MeD), soit 518 NRA dégroupés au cours du T1 (485 sur le T4, 540 sur le T3). 94,1 % de la population est couverte par un NRA dégroupé (93,9% pour le T4, 93,5% pour le T3). Il reste 6 849 NRA à dégrouper.

Free
Free ne donne pas de chiffres. Pour François04, les ND étaient à 134 000 à fin mars, soit 2,1% des clients
A fin 2016, les non dégroupés étaient 147 000, soit 2,3% des clients. 
A fin 2015, les non-dégroupés chez Free représentaient 172 000 clients soit 2,8% du total de ses clients. A fin 2014, les non-dégroupés étaient 268 000, soit 3,6% des clients. A fin 2013, c’était 293 000 soit 5,2% des clients. A fin 2010, c’était 490 000 à fin 2010, soit 10,8% des clients.

Bouygues Telecom et SFR
Il serait intéressant de connaitre ces statistiques pour Bouygues Telecom et pour SFR. On sait que Bouygues a sérieusement accéléré de ce coté. Au mois de juin 2014, Bouygues avait promis de dégrouper 1500 NRA soit 6 millions de ligne.
A ce jour, pour Ariase Bouygues est à 2,319 NRA de dégroupés en propre, SFR à 7,365 et Free à 9,390. Orange de son coté en équipe 14,033 NRA pour proposer son service tv, pour un total de 18,964 NRA.

Orange
Chez Orange, (il n’y a pas de dégroupage), le nombre de clients payant (chez Orange ou concurrence) l’abonnement téléphonique est de 6.938 à fin mars 2017, de 7.173 millions de clients à fin décembre 2016, de 8.134 millions à fin 2015, de 9.204 millions à fin 2014, de 10.516 millions à fin 2013, de 11.827 millions à fin 2012, de 13.681 millions à fin 2011 et de 15,773 millions à fin 2010.
C’est une baisse de 8.835 millions en plus de six ans et de 954 000 (11,6%) sur un an. C’est un rythme de baisse identique depuis quelques trimestres. Cela explique aussi une partie de la baisse du chiffre d’affaire pour Orange.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - @hammett_92

Hors ligne

 

#2803 19-07-2017 06:25:52

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37404
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Durant la Conférence nationale des territoires réunie lundi au Sénat, le président de la République a changé les objectifs de déploiement des réseaux Internet en France et souhaite désormais que la couverture de la population soit avancée à la fin 2020 et parle désormais d'accès "haut débit et très haut débit".

Le président de la République a ainsi appelé à "envisager les complémentarités technologiques" entre la fibre optique, le mobile et en particulier l'Internet mobile ou le satellite, jugeant "impossible de tenir la promesse de tirer de la fibre dans tous les logements de la République", "Cette promesse est intenable technologiquement et financièrement", a-t-il insisté.

Dans le cadre du plan France très haut débit signé en 2013, l'État s'était engagé à couvrir 100% de la population française en très haut débit en 2022. Lors de sa déclaration de politique générale devant l'Assemblée le 7 juillet, Édouard Philippe avait repris cet objectif, promettant de garantir l'accès au très haut débit partout en France "au plus tard d'ici à 2022".

Reste qu’il va falloir inciter les opérateurs à investir afin de respecter le planning. Le gouvernement a demandé aux opérateurs d'accélérer le déploiement des réseaux fixe et mobile et de définir une feuille de route détaillée dès septembre.

L'État, a encore précisé Emmanuel Macron "affectera une part du grand plan d'investissement à cette priorité pour, là où c'est nécessaire, là où des carences sont constatées, se substituer aux opérateurs défaillants". Tout en prenant "des mesures nouvelles d'incitation et de contrainte à l'égard des opérateurs de téléphonie".

Quelles seront les contreparties demandées par les opérateurs ? Ils pourraient demander le report de l’échéance à 2030 pour le renouvellement des fréquences de téléphonie mobile 900, 1 800 et 2 100 mégahertz, qui arrivent à échéance en 2021 pour Orange et SFR, en 2024 pour Bouygues Telecom. Pour mémoire, fin 2015, les enchères sur les fréquences 800 mégahertz avaient rapporté 2,8 milliards d’euros à l’Etat.

Si cette solution était mise en place, cela ne ferait pas les affaires de Free qui comptait sur ces renouvellements pour accroître sa part de licence.

Pour le président de la FFT (Fédération française des télécoms, association professionnelle qui représente tous les opérateurs (sauf Free): "L'idée, c'est de donner la priorité à l'aménagement du territoire dans un cadre réglementaire, fiscal et budgétaire stable, plutôt que d'essayer de maximiser les revenus de l'Etat, comme cela a été le cas par le passé".

Les opérateurs réclament une baisse de l'Ifer mobile, pour eux, cet impôt qui est proportionnel au nombre d'antennes déployées a rapporté 189 millions à l’Etat, ils demandent également d'abaisser la redevance qu'ils paient chaque année pour leurs fréquences et qui représente 1 % du chiffre d'affaires sur l'activité concernée.

Retour à la réalité pour le Plan Très Haut débit et futur new deal pour y arriver ! A suivre...


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - @hammett_92

Hors ligne

 

#2804 Hier 06:21:19

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37404
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

SFR peut-il fibrer toute la France sans aucun argent public ? Mégalomanie ? Volonté de peser sur les futures décisions de l’Etat ? Objectif industriel atteignable ? 

Au niveau des chiffres, SFR annonce qu’il ferait économiser entre 8 et 15 milliards à l’Etat, mais combien cela pourrait couter à SFR ? D’ailleurs, même si SFR investit dans le Ftth, il reste très loin d’Orange et n’arrive que très difficilement à remplir son contrat dans les zones moyennement denses dans lesquelles il est leader. 

Pour convaincre, SFR va devoir montrer autre chose que des déclarations dans la presse…Sachant que malgré une gestion optimale de sa dette, les moyens de SFR ne sont pas extensibles.

Hier, SFR a présenté à la presse et Michel Combes son pdg a affirmé Le Figaro (19/07) : "Vous pensez qu'un groupe comme SFR (...) n'a pas les moyens d'augmenter de quelques points son investissement sur la fibre optique? C'est compris dans notre enveloppe de 2 milliards d'euros consacrée chaque année aux réseaux fixe et mobile". Mais n’a pas donné de coût global du projet.
Pour ce faire, il compte sur la diminution progressive des frais de dégroupage et d’un transfert des investissements de la 4G vers la Fibre Optique. Enfin, SFR n’exclut pas de racheter des réseaux appartenant aux collectivités et pour lui, il y a même des opérateurs locaux qui : "viennent frapper à (nos) portes pour savoir si, à terme, ils pourront revendre leur infrastructure".

En tout cas pour le président de l’Avicca (l’association qui représente les collectivités locales dans le numérique), cela "paraît ubuesque et ressemble à un coup de poker pour déstabiliser le secteur et remettre en cause ce qui a été fait". Selon Le Echos du 18/07, Michel Combes aurait demandé à être reçu assez rapidement par le Premier ministre.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - @hammett_92

Hors ligne

 

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB