#3076 05-07-2018 12:13:34

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Bonjour,
Pas de SFR/RMC sport chez Orange à ce jour. Reste OTT, sinon attendre un peu et voir ce qui se passe à la rentrée.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3077 05-07-2018 14:33:30

dompierre
On est bien ici
Lieu: Nantes
Date d'inscription: 07-12-2012
Messages: 178
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Bonjour,
Faut attendre fin juillet, début aout.
@+

Hors ligne

 

#3078 06-07-2018 07:36:04

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Après la publication de l’observatoire de l’AFNR au 30 juin, un récapitulatif sur les supports 4G en service via l’observatoire 2G, 3G et 4G publié par l’ANFR.
Selon l’ARCEP, Bouygues Telecom couvre 96% de la population, Free 89%, SFR a annoncé couvrir 97% et Orange 98%.

Avec 57 939 sites au total, le cumul des supports 4G en service augmente de 5,3% par rapport à fin mars 2018 (5,0% entre mars 2018 et décembre 2017) et de 26,5 % entre juin 2017 et juin 2018 (34,9% entre fin mars 2017 et fin mars 2018). 
A noter que pour l'ANFR : "Certains des sites autorisés dans les différentes bandes de fréquences sont mutualisés et utilisent donc un même support. Ceci explique pourquoi la somme des sites autorisés par bande de fréquences n’est pas égale à la totalité des sites 4G autorisés."

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/05/180705055113471870.gif

Bouygues est passé troisième d’une courte tête : 15,500 sites en service, soit une augmentation de 4,5% par rapport au 31 mars et de 19,8% sur un an. Bouygues (via la mutualisation avec SFR) poursuit fortement sa route, mais confirme avoir mis le pied sur le frein depuis un an.

SFR est deuxième - et voit Orange prendre une petite avance - avec 15,633 sites, soit une augmentation de 4,2% par rapport au 31 mars et de 27,9% sur un an. SFR qui n’avait plus vraiment le choix et a rattrapé son retard mais commence également à mettre le pied sur le frein.

Orange est confirmé premier : 15,986 sites, soit une augmentation de 6,7% par rapport au 31 mars et de 29,9% sur un an. Orange a accéléré et va devoir garder le rythme pour maintenir son avance par rapport à SFR.

Free ferme la marche avec 10,820 sites, soit une augmentation de 5,5% par rapport au 31 mars et de 27,4% sur un an. Free fait un bon dernier trimestre et presque (presque) jeu égal avec Bouygues sur l’année. Il lui reste encore beaucoup à faire.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3079 09-07-2018 06:58:36

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

L'Arcep vient de publier son "Observatoire des marchés des communications électroniques en France 1er trimestre 2018 - résultats définitifs".

1- Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres Arcep)
https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/05/180705082544409269.gif

Evolutions
Globalement, sur les 12 derniers mois le marché poursuit sa croissance avec un taux de 2,5%, c’est baisse régulière par rapport aux trimestres précédents. Sur les douze derniers mois la croissance est de 700 000 nouveaux abonnements. Sur le dernier trimestre, l'ARCEP calcule 192 000 nouveaux clients.

Le nombre d'abonnements à haut débit s'élève à 21,112 millions, soit un recul de 965 000 sur un an et une baisse de 328 000 sur le trimestre. La tendance est toujours à une forte accélération de la baisse. 

Le nombre d'abonnements à très haut débit s'élève à 7,507 millions, soit une hausse de 1,664 million (dont 1,202 million pour le Ftth) sur un an et une hausse de 519 000 (dont 363 000 pour le Ftth) sur le trimestre.

Pour l’ARCEP : " La majorité de la croissance (72% ce trimestre contre 63% un an auparavant) est portée, depuis pratiquement deux ans, par la progression du nombre d’abonnements en fibre optique de bout en bout (3,6 millions, +1,2 million en un an au premier trimestre 2018), qui représentent désormais 13% des accès internet. (…) Fin mars 2018, le nombre de souscriptions au très haut débit représente 41% du nombre de logements éligibles au très haut débit (+5 points en un an), soit 18,1 millions. Parmi ces derniers, 10,9 millions de logements sont éligibles à la technologie FttH (+33% en un an)".

2- Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/05/180705083646179611.gif

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculée en prenant le total des abonnement haut et très haut débit publié par l’ARCEP à fin mars 2018 et en défalquant les totaux de Bouygues, Free, Orange et SFR à fin mars.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM, il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs.
- Pour lire le tableau : Orange est à 40,3% de parts de marché avec 11,537 millions de clients et a recruté 317 000 nouveaux clients entre le T1 2017 et le T1 2018, soit une augmentation de 2,8% de sa base clientèle.

Dernière modification par Hammett (09-07-2018 06:59:28)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3080 10-07-2018 08:25:25

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°298

SFR et les contenus
Alain Weill – le PDG d’Altice France – vient de donner une interview au quotidien Les Echos (03/07), il y revient sur quelques sujets d’actualité dont celui concernant la politique des contenus : "On investit aujourd'hui 1 milliard dans les contenus audiovisuels. C'est plus que TF1, le leader de la télé ! Et quand on aura véritablement remis la machine en route, on sera capable d'investir bien plus que cela.".

A ce jour RMC Sport (lancé le 3 juillet) n’est toujours pas distribué par les autres opérateur "Nous n'avons pas encore trouvé d'accord sur le prix qu'ils payeraient pour l'avoir (…) Mais nous n'avons aucune pression. Si RMC Sport est en exclusivité de fait sur les box SFR, c'est aussi une bonne nouvelle, car les amateurs de foot, viendront vers nous. RMC Sport sera de toutes les façons accessible à tous, sur le digital, en OTT. Donc dans tous les cas, nous serons gagnants.".

Enfin concernant Altice Studio et sa possible vente à Orange : "Plusieurs options s'offrent à nous : nous cherchons à regrouper des moyens, à mutualiser les investissements. Nous avons plusieurs partenaires potentiels pour Altice Studio. Nous participerons de façon plus efficace au financement de la création française et européenne.".

SFR et l’emploi
C’est confirmé, la direction, la CFDT, l’UNSA et la CFTC ont prorogé l'accord de 2016 qui avait encadré, via des départs volontaires, la suppression programmée d'un tiers des effectifs, soit 5.000 postes. Il prévoit notamment de reconduire jusqu'au 31 décembre 2020 les dispositions de l'accord "New Deal" dans lequel le groupe télécoms s'engageait à recourir au volontariat pour les suppressions de postes programmées.
Sur le sujet, lire l'enquête publiée sur Frandoid.

Consolidation des télécoms
Bouygues est dans le jeu pour consolider le secteur : "Si on a une opportunité de se renforcer sur le marché des télécoms (...) Martin Bouygues (...) a toujours dit que si l'opportunité se présentait, alors il voulait se positionner", a déclaré Olivier Roussat, PDG de Bouygues Telecom, mais : "Pour que le marché se consolide, il faut que quelqu'un soit vendeur (…) Et il se trouve qu'on nous a rappelé dans les Echos que SFR n'était visiblement pas à vendre." (Le Figaro, 05/07).

Alain Weill – le PDG d’Altice France - qui  vient de donner une interview au quotidien Les Echos (03/07) avait déclaré : "Patrick Drahi n'est absolument pas vendeur. Je constate que ce sont plutôt les deux plus petits acteurs des télécoms qui poussent désormais à une consolidation. (…) Notre conviction, c'est que, de toute façon, la consolidation se fera un jour et que ce jour-là, SFR en sortira grandi et renforcé.".

Orange de son coté est prêt à jouer le facilitateur, mais sans être un initiateur. C’est ce qu’a répété Ramon Fernandez, directeur financier du groupe : "Le scénario précédent où Orange était sur le siège du conducteur me paraît très très improbable. En revanche, dans une voiture, il y a de la place pour plusieurs passagers" (...) Nous verrons bien s'il faut à un moment donné s'assoir sur un siège passager" (Le Figaro, 07/07).

Suite au prochain épisode.

Molotov racheté par Orange ?
Selon bfmbusiness (06/07), le dossier est actuellement étudié par plusieurs opérateurs télécoms français, dont Orange.
Molotov n’est pas très en forme et doit trouver des fonds. Pour être rentable, voudrait de 500000 à 750000 abonnés payants, mais ne compterait que 6000 à 7000 abonnés. Avec la création de Salto, l'avenir de Molotov s'annonce plutôt sombre...

Dernière modification par Hammett (10-07-2018 08:28:32)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3081 11-07-2018 08:45:50

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et de la TV payante – n°267

Canal+
Lors d’une interview au quotidien l’Equipe (31/05), Maxime Saada a donné quelques chiffres intéressants sur la « puissance » du groupe Canal+ en terme de distribution de chaines.
l assure que Canal+ concentre 1/3 des abonnés beIN Sports soit 1,2 million de clients sur 3,5 millions et 2/3 des abonnés OCS, soit 1,9 millions pour un total de 2,9 millions. Un moyen de rappeler que Canal+ sera essentiel à une bonne distribution du futur bouquet foot de Mediapro. 

Foot sur France TV
Il est toujours question que France Télévisions revende ses droits du foot. Le groupe diffuse – avec Canal+ - la Coupe de la Ligue (pour 23,9 millions par saison jusqu’en 2022) et la vente pourrait lui rapporter une dizaine de millions. Idem pour la Coupe de France, que France TV se partage avec Eurosport pour 242 millions par an. Il va falloir trouver des diffuseurs à France Télévisions qui doit économiser 50 millions au total sur l’année 2018. Le budget du service des sports s’élève à 250 millions et l’économie à réaliser serait de 10 à 15 millions d’euros.

Ligue des Champions asiatique
Il n’y a pas qu’en Europe que les droits tv s’envolent pour le foot. En Asie, Lagardère vient de perdre les droits tv pour la période 2021/2028 au profit de DDMC Fortis pour 3,5 milliards d’euros soit 500 millions par an. DDMC est un groupe chinois et Fortis un groupe suisse.
Cet accord couvre la Ligue des Champions d’Asie, la Coupe d’Asie ainsi que les matchs de qualification pour la Coupe du Monde. Lagardère avait les droits depuis 1993, mais n’a pas pu surenchérir. Et sur le fond, le groupe Lagardère espère vendre la branche Lagardère Sport qui détient encore les droits médias et marketing de la Confédération africaine de Football (Le Monde 16/06).


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3082 12-07-2018 08:04:01

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Les différents rapports annuels ont été publiés par Bouygues Telecom, Free, Orange et Altice (pour SFR). Chaque opérateur y donne des informations sur le nombre de salariés employés et cela permet d’en suivre l’évolution. Il s’agit toutefois des emplois consolidés en France. Par exemple si une branche d’Orange avec des salariés localisés en France ne réalise que des activités à l’étranger, les salariés ne sont pas comptabilisés.

Seule difficulté, la difficulté de remonter au-delà de 2013, pour consolider Numéricâble et SFR.

Période 2013/2017
On peut donc constater que sur la période 2013-2017, que les effectifs ont baissé et qu’ils ont surtout baissé sur l’année 2017. Chez SFR, c’est l’hémorragie : 5 360 personnes, soit 35% des effectifs ! 4 560 sont partis via un plan de départs volontaires et 800 départs via les boutiques. 

D‘autre part, les départs à la retraite chez Orange qui sont estimés à 15 000 d’ici à 2020 (dont de très nombreux fonctionnaires) ne devraient être compensés que pour un tiers, cela devient concret sur l’année 2017 : le solde est négatif de 3 459 salariés, soit 3,6% des salariés !  Chez Orange, c’est 5 138 départs en retraite en 2017 versus 4 518 en 2016, soit une augmentation de près de 14 % ? Ces départs représentent environ 80% du total. 

Chez Orange, ce sont 45% (Le JDD du 29/04) des salaries (sur 84 246 salariés d’Orange SA) qui restent fonctionnaire au 31décembre 2017, soit 37 911. C’est en 2039, que Orange devrait voir partir son dernier fonctionnaire. Ce taux était de 50% à fin décembre 2016, 56% fin 2015 et 59% fin 2014. Il n’y a pas de chiffres officiels pour 2017, mais avec les départs à la retraite, le taux est certainement tombé largement sous les 50%.

Free poursuit les embauches, mais il pourrait se débarrasser d’un centre d’appel à Colombes avec ses 281 salariés.

Et la sous-traitance ?
Enfin, ces chiffres ne donnent pas une image des effets au niveau des sous-traitants. Toutefois, à ce sujet, il faut noter que Orange est passé de 26 313 (Equivalent Temps Plein) en 2011 à 24 055 en 2013 à 32 163 ETP en 2017 ! C’est d’abord lié à la montée en charge des investissements dans le ftth. Les autres opérateurs ne donnent pas de statistiques sur la sous-traitance.   

Palmarès
Au-delà de la «qualité » des emplois supprimés/crées (cadres/non-cades), sur la période 2013-2017, c’est Bouygues qui a le plus perdu avec 19%, suivi par SFR avec 13%, mais avec 35% sur 12 mois !

Orange ferme la marche avec une perte de 9% de ses effectifs. Orange s’en sortant naturellement avec les départs à la retraite et avec l’itinérance qui lui permis de passer la cap Free sans casse sociale.   

C’est Free qui restera le grand bénéficiaire avec une augmentation de 41%, même sui le rythme semble se ralentir sur l’année 2017.

http://nsa39.casimages.com/img/2018/04/16/18041610002751325.png

Fin mai, l’ARCEP a publié son document annuel sur quelques données économiques du secteur des télécoms, un tableau récapitulatif sur l ‘emploi y figurait

https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/26/180526082138522170.png

Dernière modification par Hammett (12-07-2018 08:13:20)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3083 13-07-2018 07:53:12

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et de la TV payante – n°268

Le CSA vient de publier une étude sur La vidéo à la demande par abonnement en France.

L’occasion d’en faire ressortir quelques chiffres (mais pas trop).

Selon cette étude, la valeur du marché de la VàDA demeure encore très inférieure à celle du marché de la télévision payante (249 millions d’euros pour la VàDA en 2017 contre 3,3 milliards d’euros pour la télévision payante). La France arrive en septième position en revenus et en troisième position en nombre d’abonnés (Source : Observatoire européen de l’audiovisuel, Trends in the EU SVOD markets – 2017 édition, mars 2018).

investissements dans les contenus
https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/14/180514115121240706.png

Selon le rapport : "En France, les dépenses du groupe Canal Plus en coût de programmes audiovisuels (incluant la VàDA) atteignaient 1,4 milliard d’euros en 2015 et 1,5 milliard d’euros en 2016. TF1 déclare avoir dépensé 956 millions d’euros dans des programmes en 2015 et plus d’un milliard en 2016. Enfin, le coût de grille de France Télévisions s’élève à 2,1 milliards d’euros en 2016.".

Au total, à fin 2017, Canal+ est présent dans 30 pays et les dépenses atteignaient 3,2 milliards d’euros dans les contenus. A comparer avec Amazon présent dans 190 pays et des dépenses de 3,6 milliards et Netflix présent dans 190 pays et qui dépense 6,4 milliards.

Sur le seul cinéma, et sur l’année 2017, Canal+ France a dépensé 154 millions auquel il convient de rajouter 20 millions de sa filiale Ciné+ pour un total groupe de 174 millions d’euros. Canal+ a annoncé une baisse des dépenses de 35 millions pour 2018.
De son coté, TF1 a lui dépensé 47 millions, M6 15 millions, France Télévisions 66 millions, OCS 35 millions et Altice/SFR 10 millions.

Comme le souligne le rapport du CSA : "Ainsi, rapportés au nombre total d’abonnés en 2016, les investissements annuels de Netflix représentaient environ 50 euros par abonné, alors que ceux de Canal Plus représentaient le double en tenant compte de l’ensemble des abonnés aux offres du groupe Canal Plus, et plus du triple en tenant compte uniquement de la base d’abonnés de Canal+ France (source : Netflix comptait 93,8 millions d’abonnés fin 2016 pour 5 milliards de dollars d’investissements dans les contenus. Canal+ France et le groupe Canal Plus comptaient respectivement 8,1 millions et 14,4 millions d’abonnés fin 2016, pour 1,5 milliard d’euros d’investissements dans les contenus.)".

Côté sportif (ce n’est pas l’objet du rapport du CSA). Pour mémoire, les droits de France Télévisions s’élèvent à 115,61 millions d’euros (L’Equipe - édition papier du 15/03), auquel il faut rajouter 50 millions pour les JO de Tokyo 2020, TF1 débourse 222 millions pour TF1 contre 169 millions en 2016 (voir page 279 du rapport annuel 2017 du groupe Bouygues). Canal+ dépensait 822 millions et beIN Sports 470 millions avec les Coupes d’Europe et (772 millions et 345 millions sans). SFR Sport va dépenser 500 millions d’euros avec la Ligue des Champions et la Ligue Europa.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3084 16-07-2018 06:02:42

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et de la TV payante – n°269
Le Festival de Cannes a été l’occasion de faire le point sur le financement du cinéma français. Le CNC publie régulièrement des données sur le sujet.

Entre 2012 et 2017, on peut constater un moindre investissement de Canal+ (y compris avec Ciné +), de 59% du total du financement des chaines de tv à 48% ! Sur cette période, c’est OCS qui prend un peu de place en doublant ses financements et du coté des chaines en clair, c’est l’ensemble (TF1, FTV, Arte et autres chaines de la TNT) qui ont augmenté leurs financements. Seul M6 a vu son investissement fondre.

Globalement, les chaines de télévision participent au financement du cinéma français entre 25 et 30% du financement total. Même si c’est plus la source unique de financement, Canal+ reste le principal financeur du cinéma français, mais la baisse du nombre de clients a forcément une incidence sur ses investissements.

Il sera intéressant de voir la volonté d’Altice dans la participation à ce financement. Etant logé au Luxembourg, le groupe n’est pas tenu de participer à ce financement, même si Altice s’est engagé a tendre vers un financement proche des obligations réglementaires. En 2017, il n’apparaît pas dans les radars.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/04/30/180430040812154003.png

Dernière modification par Hammett (16-07-2018 06:12:29)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3085 17-07-2018 06:23:55

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et de la TV payante – n°270
Le Festival de Cannes a été l’occasion de faire le point sur le financement du cinéma français. Le CNC publie régulièrement des données sur le sujet. Et notamment des informations sur les investissements dans le cinéma de la part de Canal+ et de sa filiale Cine+ ainsi que d'OCS, une filiale d'Orange. 

Canal+
https://nsa39.casimages.com/img/2018/04/30/180430042738396345.png

OCS
https://nsa39.casimages.com/img/2018/04/30/180430042619719556.png

Ciné+
https://nsa39.casimages.com/img/2018/04/30/180430042902590294.png

Dernière modification par Hammett (17-07-2018 06:25:49)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3086 18-07-2018 06:23:28

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°299

Bouygues vs Free
Le Canard Enchainé (édition papier du 11/07) nous rappelle l’affaire qui oppose Bouygues Télécom à Free. En novembre 2014, Bouygues a assigné Free devant le Tribunal de Commerce pour concurrence déloyale concernant les pratiques de Free avec l’itinérance Orange. Bouygues estimait le préjudice à 411 millions d’euros.
Le procès est en cours, mais depuis l’ARCEP a publié un carnet de route pour mettre fin à l’utilisation du réseau d’Orange par Free. L’association Que Choisir avait également porté l’affaire en justice, mais avait trouvé un accord avec Free pour dédommager des utilisateurs.

Le Canard Enchainé annonce qu’une décision pourrait être prise en septembre. Depuis 2016, Free a provisionné 570 millions pour faite face à une éventuelle condamnation.

5G
Le gouvernement vient de donner le top administratif pour le lancement de la 5G. Comme l’indique Le Monde (17/07) : "Pour le moment, le gouvernement ne sait pas encore s’il est prêt à renoncer à un processus d’enchères financières.". L’ARCEP va lancer une consultation à l’automne pour une attribution en 2020. Parmi les obligations prévues : "Une grande ville française devrait être couverte en 2020, et les principaux axes de transport en 2025.".

Le flou entretenu sur les conditions financières fait réfléchir les opérateurs, d'autant qu'il y a aussi la volonté d’ouvrir l’attribution à des industriels. A ce jour : "Un seul duo d’industriels s’est pour l’instant déclaré candidat à un test grandeur nature, celui constitué par l’équipementier Nokia et l’institut de recherche Vedecom pour les véhicules autonomes sur le plateau de Saclay.". La SNCF pourrait se montrer intéressé. En espérant que cela ne se termine pas comme avec Bolloré et sa licence Wimax.

Le débat ne fait que commencer…

Orange
Orange vient de publier son rapport annuel intégré (rai) 2017. L’occasion de revenir sur quelques chiffres clés du groupe.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/17/180717083745824392.png


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3087 19-07-2018 06:32:46

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et de la TV payante – n°271

Amazon en Espagne ?
Amazon pourrait acheter des droits tv de la Liga grâce à un investissement de 40M€ par saison, c’est en tout cas ce qu’attendent les dirigeants de la Liga espagnole. Pour rappel, début juin, la Premier League a annoncé que Amazon diffusera 20 matchs par saison en streaming pur un montant de 34 millions d’euros par saison (lajugadafinanciera, 05/07).

Mediapro
Lors de sa conférence de presse à Paris le 31 mais, Jaume Roures, le président et fondateur de Mediapro, est revenu sur quelques détails du futur bouquet : "Nous allons faire monter la qualité de retransmission des matchs de Ligue 1" en diffusant en UHD, en utilisant les vidéos 360 degrés ou la réalité augmentée.
Pur lui : "Nous allons créer une chaîne d’une grande qualité, avec le plus de football français et surtout le plus de football européen possible, nous sommes intéressés par la Ligue 2. Le foot féminin nous plaît aussi".
Le bouquet devra vraiment être attractif pour justifier un prix annoncé de 25€ : "25 euros par mois, ce n’est pas cher Il y a un marché qui existe et avec des personnes prêtes à s’abonner, parce que nous proposerons des innovations".

Molotov
Alors que l’avenir de Molotov est en train de se jouer, la bataille fait rage autour du nombre de clients payants. Le Monde (11/07), annonce 20 000 clients à fin juin et selon bfmbusiness (06/07) ce serait en 6 et 7 000, ce qui reste très peu. Orange est citée comme possible repreneur.

Vivendi
Séries pour mobile: Vivendi ferme Studio+ après 48 millions de pertes, c’est ce qu’annonce bfmbusiness (13/07). Le Service avait été lancé il y a deux ans et comptait 2.567 abonnés en France... Après la fermeture de Canalplay, Vivendi est en train de réorganiser son offre vod.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3088 20-07-2018 11:22:47

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°300

Presse numérique
Alors que la presse numérique devient un objet de complément à des abonnements premiums chez Canal+, Orange et SFR, quel est l’état de la presse numérique payée ?  L’OJD - qui est l’organisme qui récence les chiffres de diffusion de la presse – permet d’avoir des chiffres (qu’il faut aller piocher quand même) sur la diffusion numérique de l’ensemble de la presse.

Le récapitulatif ci-dessous permet de se faire une idée. Globalement pour l’ensemble de la presse, le numérique représente 22% (346 000 exemplaires + 37% par rapport à 2016) des ventes pour la presse nationale quotidienne, alors que c’est seulement 2,9% pour la presse régionale. Pour plus de données, lire le rapport ici.

Ci-après le récapitulatif à fin 2017, des cinq quotidiens qui sont le plus diffusés sous format numérique.

http://nsa39.casimages.com/img/2018/02/16/180216103338986128.png

Pour ces 5 quotidiens, la diffusion sur l’année 2017 est en hausse. Neymar et le PSG pour l’Equipe, les élections présidentielles et législatives pour les autres ont permis à ces quotidiens d’augmenter leurs ventes. A noter que Le Figaro et Libération ont vu leur diffusion globale baisser sur 4 ans.

Chacun voit ses ventes numériques (au numéro ou via un abonnement) augmenter très sérieusement entre 2016 et 2017. Le tableau indique le pourcentage de diffusion numérique sur la diffusion totale payée (via abonnement, vente en kiosque, France et étranger).

Deux quotidiens se distinguent sur l’année 2017 : Le Monde et Le Figaro, Les Echos de son côté franchit la barre des 30%, Le Monde devrait voir la barre des 50% arrivée sur 2019. Pour Libération, c’est une petite hausse. Par contre, pour l’Equipe, c’est une déception, malgré sa présence sur l’ensemble des plateformes numériques, son chiffre de vente est en baisse et son pourcentage également en recul.

Est-ce un problème de comptage ? l’OJD compte ses ventes dans la rubrique « vente au tiers » qui est une catégorie d’achats groupés par les entreprises. Par accord, via ce canal Libération ne pourra pas dépasser 3 000 exemplaires par jour (Le monde, 06/2016).
Dans cette rubrique se retrouvent les ventes par les kiosques télécom, pour Le Figaro c ‘est 7 280 exemplaires qui sont vendus, pour Libération c’est 5 920 et pour L’Equipe c’est 25 979 exemplaires, alors que les abonnements directs sont à 40 000 exemplaires ! Les Echos et Le Monde ne sont pas présents dans les offres kiosques des opérateurs télécoms.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3089 23-07-2018 06:28:10

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°301

Iliad
Le Groupe Iliad vient d’annoncer que sa filiale italienne avait franchi le cap du premier million d’abonnés. Belle performance, alors que l’offre a été lancée il y a à peine 2 mois.
Fin juin, Berenberg – institut spécialisé dans les télécoms – prévoyait un total de 300 000 à 350 000 clients à fin juin et 1,85 million de clients sur un an. Iliad vise une part de marché de 15%.

Consolidation aux USA
Comcast jette l’éponge sur le rachat de la 21st Century Fox et laisse le champ libre au groupe Disney qui va donc devoir mettre 71,3 milliards de dollars payables en actions de Disney et en numéraire.
Disney est propriétaire du réseau télévisé ABC, les chaînes sportives ESPN, plusieurs studios de cinéma et des parcs à thème - avec les studios de cinéma et de télévision de Fox et le groupe Star India. Le Département de la justice a autorisé la transaction.

La bataille entre Comcast et le couple Disney-Fox n'est pas pour autant terminée. Elle porte désormais sur le contrôle du réseau européen de télévision payante, Sky PLC. Comcast, qui souffre d'un manque de présence à l'international, a proposé depuis plusieurs jours de racheter 61% de Sky pour la somme de 34 milliards de dollars. Les 39% restant sont dans les mains de Fox qui depuis des mois se bat avec les autorités britanniques pour acquérir le reste du capital (Le Figaro, 19/07).

Télévision : quelques statistiques
Le CSA vient de publier son  rapport annuel 2017. Quelques données intéressantes. 

Pour le CSA, "La TNT payante comptait approximativement 0,6 million d’abonnés à la fin de l’année 2017, soit environ 3 % des abonnés à la télévision à péage selon les estimations du Conseil.". Qui sont-ils ? 

Les autres clients à une offre de télévision payante (dommage, il n’y a pas d’historique).

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/20/180720084028917700.png

D’autre part, le CSA publie un récapitulatif sur l’évolution des modes de réception de la télévision.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/20/18072008414261855.png

Pour compléter le tableau, De son coté, l’ARCEP a publié le nombre d’abonnés avec un accès à la télévision dans le cadre d’un forfait couplé internet-télévision.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/21/180721101846592459.png

Dernière modification par Hammett (23-07-2018 06:28:30)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3090 23-07-2018 16:16:32

fauxrhumeauranch
Je viens d'arriver !
Date d'inscription: 05-07-2018
Messages: 2

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Merci Hammett et dompierre smile

Par contre j'ai comme l'impression que les prix ont explosés non ? et d'après cet article la LDC n'est plus comprise dans l'offre OTT... https://www.##publicité censurée##/comparateur-box-internet/fai-internet/11680-coup-d-envoi-pour-rmc-sport-nouveau-bouquet-sportif-sfr

Enfin, faut avouer que c'est pas clair, vous en savez plus ? La LDC je la veux (allez l'OL et les clubs français !), mais pas à n'importe quel prix... et puis honnêtement les services SFR commencent à me courir sur le haricot, si en plus de ça il faut payer une blinde pour voir quelques matchs de foot sur une appli..

Dernière modification par fauxrhumeauranch (23-07-2018 16:19:02)

Hors ligne

 

#3091 24-07-2018 06:34:15

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Avant la publication la vague de résultats sur le fixe et le mobile du deuxième trimestre 2018, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 mars 2018.

Première partie : haut et très haut débit

1 - Calendrier de publication des résultats du T2 2018
Orange, le 27 juillet (avant bourse).
Vivendi, le 30 juillet (après bourse)
Altice, le 2 août (après bourse).
ARCEP, services mobiles le 2 août (après bourse).
Bouygues Télécom, le 30 août (avant bourse).
Free, le 4 septembre (avant bourse).
ARCEP, services fixes (provisoire), le 6 septembre (après bourse).
ARCEP, services fixes (définitif), le 4 octobre (après bourse).

2 - Nombre d’abonnements haut et très haut débit (chiffres ARCEP)
https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/17/180517024837339816.png

3  - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des FAI
https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/05/180705083646179611.gif

Précisions
- Les données (exprimées en milliers) sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- La catégorie « autres » est calculée en prenant le total des abonnements haut et très haut débit publié par l’ARCEP à fin mars 2018 et en défalquant les totaux de Bouygues, Free, Orange et SFR à fin mars 2018.
- On y trouve donc par exemple les opérateurs DCOM, il y a également les opérateurs professionnels et les opérateurs locaux, les FAI alternatifs.
- Pour lire le tableau : Orange est à 40,3% de parts de marché avec 11,537 millions de clients et a recruté 317 000 nouveaux clients entre le T1 2017 et le T1 2018, soit une augmentation de 2,8% de sa base clientèle.

4- Le très haut débit
Récapitulatif des parts de marché pour le très haut débit selon les critères de l’ARCEP (débit >= 30Mbts), mais hors petits opérateurs.
https://nsa39.casimages.com/img/2018/06/07/18060707024823765.png

5  - Parts de conquête
Fixe
Sur le T1
SFR 71 000 nouveaux clients, soit soit 41,0% de parts de conquête,
Orange 52 000, soit 30,0%,
Bouygues 50 000, soit 28,9%
Total 173 000 (Total Arcep de 192 000) 
Free est négatif de 19 000

Dernière modification par Hammett (24-07-2018 08:33:26)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3092 25-07-2018 06:29:10

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Avant la publication des chiffres sur le fixe et le mobile du deuxième trimestre 2018, un rappel sur les chiffres arrêtés au 31 mars 2018.

Deuxième partie : la téléphonie mobile

1 - Récapitulatif calculé à partir des communiqués des Opérateurs
https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/17/180517115234811576.png

Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues, Free, Orange et SFR. 
- Par opérateur, c’est le nombre total de clients (y compris les Mvno et filiales) qui est pris en compte.
- Pour lire le tableau : Orange est à 40,5% de parts de marché avec 33,134 millions de clients et a gagné 1,920 millions de clients entre le T1 2017 et le T1 2018, soit une hausse de 6,2%.

2 – Parts de marché sur les forfaits (avec m2m)
https://nsa39.casimages.com/img/2018/05/20/180520090250785254.png

Précisions
- Les données sont compilées à partir des communiqués publiés par Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR;
- Pour la rubrique autres : addition des forfaits Bouygues, Free, Orange, SFR sur les segments Grand Public, Entreprise et m2m, le total est retranche du total ARCEP (parc total + m2m);
- Pour les mvno, Orange, isole cette donnée et elle n’est donc pas dans le total dans ce tableau, mais pas Bouygues Telecom, pour SFR, ce n’est pas tout à fait clair et Free n’en a pas. On peut donc retrouver des mvno dans la rubrique mais aussi chez Bouygues et SFR. Bouygues et SFR sont donc un peu  surreprésentés.

3 - Parts de conquête sur les forfaits mobiles grands publics
Sur le T1
SFR 239 000 nouveaux clients, soit 34,5% de parts de conquête,
Bouygues 132 000, soit 19,1%,
Free, 130 000, soit 18,8%.
Mvno 114 000 soit 16,5%.
Orange 77 000, soit 11,1%.
Total 692 000 (692 000 pour l’Arcep)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3093 26-07-2018 08:18:41

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Orange vient de présenter ses résultats au 30 juin 2018. C’est toujours bon sur le ftth, Open et sur le mobile et même sur Sosh. Mais les rythmes de progression sont moins importants.

Sur le fixe Orange estime sa part de marché à 40,3% en légère augmentation sur un an et une part de conquête sur le T2 de 27,0%.

En France, le chiffre d’affaire augmente de 0,6% sur le T2 2018 par rapport au T2 2017 (2,1% sur le T1, 1,7% sur le T4, après +0,2% au 3ème trimestre et +0,5% au 2ème trimestre).

Pour Orange, ce sont les services fixes et les offres convergentes qui permettent ce trimestre de croissance, sur ce trimestre, les services mobiles sont repassés dans le rouge, alors que le T4 était repassé dans le vert pour la première fois depuis fin 2011.

Il n’y a pas de chiffres concernant Orange Bank, il y avait 100 000 comptes au 1er trimestre 2018.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/26/180726082907586621.png

Fixe
La Fibre optique est en augmentation de 131 000 soit une hausse de 570 000 sur un an. C’est un trimestre pour Orange dans la logique des trimestres précédents. Mais le rythme de croissance est en baisse et Orange retombe dans la normalité avec la montée en charge de la concurrence. Le nombre de clients ADSL poursuit logiquement sa baisse. Globalement, Orange reste positif sur le gain de clients sur le fixe. La progression d’Open est en baisse.

Téléphonie mobile
Un trimestre plutôt bon avec un gain de 470 000 cartes sim. Les forfaits gagnent 536 000 nouveaux clients (+353 000 m2m et +183 000 pour le grand public + entreprise), comme d’habitude, le prépayé poursuit sa chute avec -66 000.
Orange a relancé la machine et Sosh a repris sa progression avec 3,739 millions de clients, soit +102 000 sur le trimestre et +301 000 sur un an. Les Mvno représentent 1,141 million contre 734 000 clients pour le T2 2017.

Source : Communiqué de presse Orange.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3094 27-07-2018 06:57:50

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et de la TV payante – n°272

Audiences sportives
Le quotidien l’Equipe du 17 juillet (édition papier) a publié une infographie présentant les audiences des bleus pendant la coupe du monde. Médiametrie a mesuré l’audience hors tv. Pour l’institut, il faut rajouter 15% d’audience pour les chaines qui ont diffusées la compétition : TF1 et beIN Sports.
Pour la finale, Mediametrie a calculé qu'avec les lieux publics, bars et restaurants, fan-zones, le total était de 26,1 millions de spectateurs. Ce qui pourrait en faire la meilleure audience de l'histoire.
Pour rappel, TF1 a déboursé 75 millions d’euros auprès de beIN Sports pour diffuser 28 matchs et les recettes de publicité seraient de 60 millions. Pour les chaines, la mesure de l'audience est essentielle afin de la valoriser au maximum.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/17/180717063837666240.png

Le même jour, l'Equipe a publié les 10 plus fortes audiences pour un match de foot.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/17/180717064350816688.png

D’autre part, l’Equipe du 13 janvier a publié une infographie les 10 meilleures audiences sportives pour l’année 2017.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/17/180717064750706789.png

Audience des chaines sportives
BeIn Sports reste la chaîne de sport la plus regardée selon la dernière enquête (1er janvier - 17 juin) Thématik de Médiamétrie qui mesure les audiences des chaînes thématiques reçues via les bouquets ADSL, câble ou satellite.
BeIN Sports 1, qui bénéficie d’une part d’audience nationale (Pda) de 0,6%, gagne 0,1 point par rapport à l’enquête portant sur la période septembre 2017 / Février 2018. C’est une audience moyenne mensuelle de 5,3 millions de téléspectateurs. La chaine est devancée par la Chaîne L’Equipe qui est diffusée en hertzien gratuit. Canal+ Sport arrive juste après avec une pda de 0,3% en baisse de 0,1 point. SFR Sport est mesuré en dessous de 0,1 de pda et Eurosport à 0,2%.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/21/180721051803707480.png

Source Médiamétrie Médiamat’Thématik, Couv. 4 sem. : nombre de personnes (parmi les personnes recevant la télévision par le câble, le satellite ou l’ADSL) ayant regardé au moins 10 secondes consécutives la chaîne concernée en moyenne sur quatre semaines consécutives. Evol. : évolution par rapport à la dernière enquête bi-annuelle. Pda 4+ : Part d'audience 4 ans et plus.

Audience de la télévision auprès des personnes recevant une offre de chaînes via le câble, le satellite ou la télévision par ADSL, soit 79% de la population équipée TV résidant en France. Échantillon de référence : 9 176 personnes âgées de 4 ans et plus vivant dans 3 776 foyers recevant une de ces offres. (1) Equidia Live est devenue Equidia le 8 janvier 2018. (2) SFR Sport 3 est devenue SFR Sport 4 le 1er février 2018.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3095 30-07-2018 06:41:38

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Orange, lors de la présentation de ses résultats à fin juin a publié quelques données annexes sur son activité fixe et mobile.

Mobile & Fixe
Le taux de churn sur le mobile est de 11,7% contre 13,7% en décembre 2017 et 15,3% en décembre 2016. Si globalement la tendance est à la baisse, par rapport à fin mars 2018, il y a une augmentation de 0,4 point (11,3%). Cet indicateur n’est pas donné pour les autres opérateurs, il est difficile donc de faire des comparaisons.

Globalement, avec la 4G et le Ftth, les offres sont de plus en plus convergentes (fixe + mobile) avec 60% (chiffre identique par rapport à fin mars 2018) des clients haut débit fixe grand public contre 59% à fin décembre 2017 et 57% à fin décembre 2016.
Sur le mobile seul, la 4G progresse normalement, mais sur un marché grand Public tiré seulement par Sosh.

Sur un an, le chiffre d'affaire d'Orange France est en augmentation de 0,6% après une hausse de 2,1% au T1, 0,6% au T4 2017, de 0,2% au T3 et de 0,5% au T2.  Le CA fixe haut débit et les offres convergentes permettent à Orange de compenser ses pertes sur le mobile (-1,8%). La rentabilité s’améliore et sur 12 mois, l’ARPO s’améliore légèrement avec la montée en charge du Ftth et des offres convergentes. Mais sur 1an, c’est assez étal.

Les tableaux sont des documents publiés par Orange.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/27/180727015728550996.png

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/27/180727015819180725.png

Dernière modification par Hammett (30-07-2018 06:54:29)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3096 31-07-2018 07:11:00

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du sport business et de la TV payante – n°273

Résultats de Canal+
Vivendi vient de présenter ses résultats à fin juin, ce qui permet de faire le point sur le nombre de clients du groupe Canal+.

Canal+ France poursuit sa chute avec une baisse de 62 000 clients sur un an et de 89 000 sur le trimestre. Le groupe s’installe sous les 8 millions de clients. CanalPlay (en mort clinique) et Canalsat sont en baisse, mais les plutôt bons recrutements de Canal+ ne suffisent pas.

Canal+ France ne s’en sort qu’avec ses accords avec Free et Orange. C’est en hausse de 135 000 sur les douze derniers mois et une baisse 89 000 sur le trimestre.

Le nombre total de clients (Canal+, CanalSat et CanalPlay) baisse de 197 000 entre le T2 2017 et le T2 2018 et augmente de 90 000 sur le dernier trimestre. Selon le communiqué de presse : "Le portefeuille d’abonnés individuels à la chaîne Canal+ enregistre en un an une croissance nette de 271 000 abonnés.". C’est donc une baisse essentiellement sur CanalSat et CanalPlay, le e navire amiral tient. Canal+ ne donne pas de détails sur les abonnements réalisés.

Pour rappel, du coté de la concurrence (Tv payante et service SVod), BeIN Sports serait à 4 millions de clients, OCS à 2,9 millions et Netflix à + de 2,5 millions, ils sont tous en progression.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/30/180730063606513689.png

Le chiffre d'affaire de Canal+ en France est en baisse de 3,1% sur un an, il est 1,591 milliard. C’est avec l’international que Canal+ arrive à sortir un chiffre positif : +1,3% à 2,575 milliards.

Le groupe Vivendi veut mettre en vente 50% de Universal Music ce qui pourrait lui rapporter 10 milliards d’euros et rachète Editis pour 900 millions. Editis est deuxième groupe d’édition français et compte plus de 50 maisons d’édition (parmi lesquelles Nathan, Bordas, Robert Laffont, Presses de la Cité, Julliard, XO, Plon, Perrin, Pocket, Belfond, Le cherche midi).

L’endettement de Vivendi est très faible : 1,399 milliard d’euros, "avant l’encaissement du solde des cessions des participations dans Ubisoft et Fnac Darty (768 millions d’euros)".

Par contre, Vivendi déprécie Telecom Italia de 512 millions d’euros. La perte opérationnelle de Telecom Italia laisse des traces.

Dernière modification par Hammett (31-07-2018 07:23:47)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3097 01-08-2018 06:12:46

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Brèves du PIF (Paysage de l'Internet Français) – n°302

Consolidation des Télécoms
Lors de la présentation des résultats d’Orange du T2, Stéphane Richard a répété (Le Figaro, 26/07) que la consolidation du marché des télécom était "inévitable, il ne serait pas tenable à long terme de rester à quatre acteurs", mais qu’Orange ne serait pas en première ligne mais sera là pour "faciliter (…) nous pouvons apporter une aide décisive en reprenant des actifs ou des personnels". Mais pour lui, rien ne se fera avant 2019.

D’autre part et contrairement aux rumeurs, il n’est pas question que Orange reprenne Portugal Telecom, car pour lui la priorité se trouve en Afrique ou au Moyen-Orient. Si l’ouverture du marché se confirme, l’Ethiopie pourrait être une cible.

Orange Bank
Toujours lors de la présentation de ses résultats, Orange n’a pas donné de chiffres concernant le nombre de clients à Orange Bank. A fin mars, Orange avait annoncé atteint le chiffre de 100 000. 

Son objectif de très long terme reste d'atteindre 2 millions de clients en 10 ans. A titre de comparaison, Compte Nickel annonce 976.000 clients (le cap du million est attendu début août), l'allemande N26 un million dont plus de 200.000 en France, la britannique Revolut 2 millions déjà dont 220.000 en France (La Tribune, 26/07).

Orange pourrait faire des annonces à la fin de l’année, car selon un porte-parole d’Orange : "le projet d'Orange Bank est un projet récent avec seulement neuf mois d'existence, et nous pensons que c'est prématuré de communiquer sur le rythme d'acquisition des clients chaque trimestre.".

A suivre donc.

Belgique
La Belgique favorable à l’arrivée d’un quatrième opérateur mobile, aux côtés de Proximus (l’Etat est actionnaire majoritaire), Orange Belgium et Base, filiale de Telenet. Les enchères se dérouleront pour l'attribution de fréquences (prévue pour la fin 2019 et pour une durée de 20 ans) dans les bandes 900MHz,1800MHz et 2100MHz et de nouvelles fréquences dans les bandes 700MHz, 1400MHz et 3600MHz. "L'arrivée potentielle d'un quatrième opérateur pourrait déboucher sur une baisse des prix, plus d'innovation et un déploiement plus rapide de la 5G" a déclaré le ministère belge des Télécommunications.

L'IBPT (régulateur télécom) a confirmé qu'une entreprise avait clairement manifesté son intérêt pour devenir le quatrième acteur du marché belge. Le 4ème opérateur télécom pourra dans un premier temps utiliser les réseaux des concurrents (revue de presse du 25/07 de l’ARCEP).


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3098 02-08-2018 06:54:14

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

Quelques chiffres et statistiques (hors résultats financiers) suite à la publication des résultats d'Orange au 30 juin. Ces chiffres portent sur l’activité fixe et sur l’activité mobile.

Comme depuis de nombreux trimestres, Orange s’appuie sur le ftth, le m2m et les offres convergentes pour présenter de solides résultats commerciaux. Pour sa part, Sosh a repris sa phase de décélération.
Le recrutement sur le ftth est sur une bonne dynamique, et la priorité semble être le développement des offres convergences Open. Hors Sosh, Les offres mobiles sont vraiment les délaissées du catalogue.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/07/28/180728062957625789.png
* en milliers

Très haut débit
Le très haut débit tire encore la croissance d’Orange. Sur ce trimestre, c’est un gain de 131 000 clients. Le rythme de croissance est fort, mais ralentit trimestre après trimestre, car la concurrence monte en régime et de fait Orange construit plus de lignes ftth qu’il n’engrange de clients. Orange n’indique plus la proportion de nouveaux clients sur les gains ftth. 

Les clients FTTH représentent 19,5% de sa base clientèle contre 17,4% à fin 2017, 13,0% à fin 2016, 8,9% à fin 2015, 5,4% à fin 2014, 3,2% à fin 2013 et 1,8% à fin 2012.

Le nombre de clients avec une offre Open est de 8,972 millions et représente 48,2% des clients du fixe, en augmentation de 0,2% sur ce trimestre. De son coté, Orange calcule le nombre de ses clients convergents (ligne fixe + forfait mobile) à 6,097 millions, soit 52,7% des clients sur le fixe (52,0% à fin 2017, 49,4% fin 2016).
Orange ne donne plus le nombre de clients en bas débit. A fin décembre il en restait 2 000.

Téléphonie mobile
Sur les forfaits, Orange progresse de 536 000 nouveaux clients (363 000 sur le T1, 752 000 sur le T2 2017).
Sosh progresse de 102 000 nouveaux clients et représente 12,6% des clients avec un forfait contre 12,6% à fin 2017, 12,4% à fin 2016, 12,2% à fin 2015 et 11,2% à fin 2014.
Et représente 11,5% de l’ensemble des clients chez Orange contre 11,4% à fin 2017, 11,8% à fin 2016, 10,3% à fin 2015 et 9,1% à fin 2014. C’est une relative stagnation.

Sur le prépayé, c’est encore et toujours la chute, mais si elle est moins importante que lors des trimestres précédents. Pour le cinquième trimestre consécutif, les Mvno’s repartent à la hausse et le cap du million a été passé sur le T1.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3099 02-08-2018 08:38:50

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

SFR vient de présenter ses résultats au 30 juin 2018. Du fait de son retrait de la cote boursière, SFR ne présente plus de résultats, ils sont présentés avec ceux d’Altice. Il faut fouiller un peu plus pour compiler certains résultats. D’autres ne sont plus donnés comme le nombre de clients en marque blanche. 

C’est un trimestre moyen, SFR a correctement performé sur les forfaits mobiles GP et les gains sur le THD compensent les pertes sur l’adsl. mais l’ARPU fixe (4,4% sur 12 mois) et mobile (7,2% sur 12 mois) sont à la baisse.

Concernant les résultats financiers : "Total Altice France revenue declined -4.6% YoY ex-VAT benefit12, -6.6% YoY reported in Q2 2018 to €2,516m.. (…) Total Altice France’s Adjusted EBITDA declined -2.2% in Q2 2018 YoY ex-VAT benefit or -7.4% YoY reported in Q2 2018 YoY to €974m with margins declining by -0.3% pts YoY to 38.7%.".

Bref, le CA est en baisse de -4,61% sur 1 an, et l’Ebitda en baisse de 2,2%. 

https://nsa39.casimages.com/img/2018/08/02/180802084829443804.png

Altice France comprend : SFR Telecom, SFR Media (NextRadioTV et Presse), French Overseas Territories, Altice Technical Services France and Intelcia customer services.


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

#3100 03-08-2018 06:19:15

Hammett
Avant FONO j'avais une vie
Lieu: Bois-Colombes
Date d'inscription: 29-05-2008
Messages: 37781
Site web

Re: Parts de marché dans l'ADSL & autres chiffres

L’ARCEP vient de publier son tableau de bord sur la téléphonie mobile pour le T2 2018.

Quelques tendances générales
- La croissance marque un temps d’arrêt. Sur l'ensemble des forfaits, c'est une augmentation nettement moins forte que lors des trimestres précédents, c’est le marché du m2m qui tire le marché, sinon la hausse des forfaits résidentiels et entreprises ne compense pas la baisse du prépayé.
- Il y a toujours un fort développement des forfaits sans engagement qui concernent 74,2% des forfaits concernés. C’est une augmentation sérieuse alors que cela stagnait depuis 6 mois.
- Les taux de résiliation et le nombre de numéros portés restent à un haut niveau, mais sont en baisse sur le trimestre précédent. 
- En Total France, les opérateurs et Mvno’s ont gagné 759 000 cartes sim sur le trimestre. Les opérateurs sont en hausse de 1,236 million sur les forfaits actifs. 359 000 et -244 000 pour les mvno’s - sur le segment grand public et entreprise et 876 000 sur le segment M2M. C'est toujours en baisse de 373 000 sur le prépayé. Les Mvno’s ont eux perdu 104 000 cartes sim.

Précisions
- Les données sont exprimées en milliers. En rouge, les mouvement négatifs. +2,703 millions de carte sim sur un an (+4,3%) et de +359 000 sur le trimestre (+0,6%).
- Pour l’ARCEP, les opérateurs sont, en métropole : Bouygues Telecom, Free Mobile, Orange, SFR, dans les départements et collectivités d'outre-mer : Dauphin Telecom, Digicel AFG, Globaltel, Orange Caraïbe, Orange Réunion, Outremer Telecom, SAS SPM, Société Réunionnaise du Radiotéléphone (SRR), Telco OI, UTS Caraïbe.

https://nsa39.casimages.com/img/2018/08/03/180803063021895274.png

Chez Orange, les forfaits gagnent 536 000 nouveaux clients, soit 43,4% du total Arcep. 353 000 sur le m2m, soit 40,3% du total Arcep et 183 000 pour le grand public, soit 51,0% du total Arcep. C’est un bon trimestre pour Orange sur le segment Grand Public & Entreprise.

Chez SFR, les forfaits gagnent 211 000 nouveaux clients, soit 17,1% du total Arcep. 177 000 sur le m2m, soit 20,2% du total Arcep et 34 000 pour le grand public, soit 9,5% du total Arcep. C’est un trimestre très moyen pour SFR sur le segment Grand Public & Entreprise.

Il resterait donc 489 000 forfaits à se partager entre Bouygues Telecom et Free. Dont 346 000 sur le m2m et 143 000 sur les forfaits GP et Entreprise.

Dernière modification par Hammett (03-08-2018 06:48:19)


"La prédiction est un exercice très compliqué, spécialement quand elle concerne le futur." Niels Bohr, Prix Nobel de physique 1922 - Open Play Fibre - @hammett_92

Hors ligne

 

Powered by PunBB
© Copyright 2002–2008 PunBB